close
Légal

Le Lesotho va exporter du cannabis médical

L’UE autorise la société MG Health du Lesotho à exporter de la fleur de cannabis à des fins médicales

La start-up du Lesotho MG Health est devenue le premier cultivateur africain de cannabis à obtenir l’autorisation de l’Union européenne d’exporter de la fleur de cannabis à des fins médicales – qui peuvent aller du soulagement des douleurs chroniques au traitement des spasmes causés par la sclérose en plaques.

Le Lesotho a été le pionnier du secteur naissant du cannabis légal et a aidé à son développement en Afrique et pourrait valoir plus de 7,1 milliards de dollars par an d’ici 2023 si de nouvelles lois sont conclues, selon l’Africain Cannabis Report il y a deux ans.

Lancé en 2017, MG Health a ses installations de culture et de traitement moderne dans un endroit isolé à quelque 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer dans le Lesotho montagneux, qui est complètement entouré par l’Afrique du Sud.

Le directeur général de MG Health, Andre Bothma, a déclaré que l’entreprise avait reçu la certification pour exporter de la fleur de cannabis en tant qu’ingrédient pharmaceutique actif (API) dans le cadre du protocole des bonnes pratiques de fabrication (BPF) de l’UE.

à lire :  L'Argentine va autoriser l'autoproduction et la vente d'huile dans les pharmacies

« Cela signifie que nous avons l’autorisation d’exporter nos produits en tant qu’API en Allemagne et sur le marché européen au sens large. Nous espérons commencer en juin », a-t-il déclaré en marge d’un événement médiatique avec son partenaire importateur basé à Munich, Drapalin Pharmaceuticals.

Outre l’UE et l’Allemagne, M. Bothma a déclaré qu’ils prévoyaient également de pénétrer les marchés britannique et australien.

Un nombre croissant de pays dans le monde légalisent ou assouplissent les lois sur le cannabis à mesure que les attitudes à l’égard de cette drogue évoluent. Parmi eux figurent plusieurs pays d’Afrique, comme l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Maroc et le Malawi.

MG Health produit actuellement environ 250 kg de fleurs de cannabis emballées par mois sur une surface de production pilote de 5000 mètres carrés. Dès que les exportations commenceront, une autre surface de 10000 m2 de serre sera ajoutée, ont indiqué les responsables.

« Notre contrat porte sur un minimum de deux tonnes pour la première année », a précisé M. Bothma.

Tags : AfriqueAgriculture/GrowEmploiexportationLoi
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.