Légalisation du Cannabis au Maroc : 2 905 Permis Accordés pour la Production Légale de Cannabis

Légalisation du Cannabis au Maroc : 2 905 Permis Accordés pour la Production Légale de Cannabis

Le Maroc franchit une étape importante dans sa politique de légalisation du cannabis. Selon le journal officiel du gouvernement, le logo officiel des produits à base de cannabis légal a été dévoilé en avril. L’Agence Nationale de Régulation des Activités liées au Cannabis (ANRAC) a accordé 2 905 autorisations pour la production légale de cannabis jusqu’au 23 avril.

Dans une déclaration cette semaine, l’ANRAC a indiqué avoir examiné 2 942 demandes cette année.

Ce chiffre représente une nette augmentation par rapport aux 609 autorisations délivrées l’année dernière, couvrant une superficie totale de 2 551 hectares.

Environ 2 737 permis ont été accordés à 2 637 agriculteurs dans les régions de Taounate, Chefchaouen et Al Hoceima pour la culture et la production de cannabis légal, ce qui constitue une augmentation significative par rapport aux 430 autorisations accordées l’année dernière.

L’ANRAC a également délivré 168 autorisations à 61 opérateurs dans le domaine pharmaceutique, ainsi qu’à 16 coopératives, 37 entreprises et sept particuliers.

Parmi les 168 permis accordés aux opérateurs, 48 sont destinés à des usages industriels et à l’exportation, entre autres.

L’Office National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a octroyé 73 autorisations pour l’utilisation de la graine « beldia » couvrant une superficie de 1 262 hectares pour 73 coopératives de production, ainsi que 11 autorisations pour des zones utilisant des graines étrangères, couvrant une superficie de 286 hectares pour 22 coopératives de production.

Les zones ensemencées de cannabis à Taounate, Chefchaouen et Al Hoceima ont atteint 757 hectares de graines beldia jusqu’au 23 avril.

En outre, 42 produits différents à base de cannabis ont été fabriqués à partir de la récolte légale de 2023 et soumis à enregistrement par trois opérateurs et une coopérative de transformation.

Cela comprend 11 produits cosmétiques et d’hygiène personnelle ainsi que 31 compléments alimentaires. Jusqu’au 23 avril, le Ministère de la Santé a délivré sept certificats d’enregistrement, dont deux concernent des compléments alimentaires et cinq concernent des produits cosmétiques et d’hygiène personnelle, les autres produits en cours d’examen par les autorités compétentes devant recevoir prochainement des certificats d’enregistrement.

Un opérateur et une coopérative ont exporté 65,5 kilogrammes de produits à base de cannabis vers la Suisse.

Plus tôt ce mois-ci, un avis du journal officiel du gouvernement a révélé le logo des produits à base de cannabis légal au Maroc.

Ce logo doit être apposé sur tous les produits à base de cannabis légalisés.

Le Maroc a adopté la Loi 13-21 sur l’utilisation légale du cannabis en 2021, se positionnant parmi une liste croissante de pays africains approuvant l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. L’ANRAC a annoncé en mars que la première récolte légale de cannabis au Maroc a produit 294 tonnes.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer