Cannabis médical gratuit pour les résidents de la bande de Gaza et du sud

nova 2023

Cannabis médical gratuit pour les résidents de la bande de Gaza et du sud

Mobilisation et soutien des sociétés cannabiques et des citoyens d’Israël suite à la situation de guerre

Six sociétés de cannabis médical Israélienne ont annoncé des bonnes nouvelles pour les patients utilisant du cannabis et vivant dans le sud et autour de Gaza. L’une des sociétés propose la délivrance des prescriptions de cannabis thérapeutique entièrement gratuites, une autre propose la mise a disposition de l’une de ses variétés jusqu’à épuisement du stock et voire plus.

À la lumière de la situation sécuritaire difficile, certaines des principales sociétés de cannabis médical en Israël ont annoncé des offres gratuites de cannabis pour les patients atteints de cannabis médical vivant dans le sud et en particulier pour les patients vivant dans la bande de Gaza.

La société Intercure-Candoc a annoncé qu’elle finance gratuitement la prescription mensuelle complète de tous les patients de cannabis médical vivant dans la bande de Gaza, de toutes les variétés.

La société Peace Naturals offre gratuitement 10 grammes des variétés Atomic ou Rafael, non seulement aux habitants de Sederot, mais à tous les habitants du sud, y compris Beer Sheva et ses environs, Ashkelon et ses environs les environs et Kiryat Gat et les environs, jusqu’à épuisement des stocks, dans toutes les pharmacies d’Israël.

La société Shih producteur de HaZen Black a également lancé une promotion, dans laquelle elle fournit gratuitement à tous les patients, jusqu’à épuisement des stocks dans 18 pharmacies situées dans la région sud et participant à cette promotion.

La société Madukan propose gratuitement 4000 conditionnements des trois variétés Cantara , Adjio T15 , Allegro T20 , disponibles gratuitement dans 9 pharmacies. Dans le même temps, la société a abaissé le prix de ces produits dans toutes les autres pharmacies en Israël, afin de faciliter la tâche a ceux qui ne peuvent pas se rendre dans ces 9 succursales.

Dix jours après l’événement traumatisant, l’un des survivants du massacre du Nova Festival a reçu ce matin une autorisation de cannabis médical pour trouble de stress aigu. À notre connaissance, de nombreux survivants cherchent à obtenir une permission similaire.

L’autorisation pour le cannabis médical a été délivrée sur la base du trouble de stress aigu (TSA) susmentionné, et non sur la base d’un véritable trouble de stress post-traumatique (SSPT). Contrairement au SSPT, qui ne peut être diagnostiqué que 4 semaines après l’événement traumatisant, le TSA peut être diagnostiqué même 48 heures après le traumatisme.

K a obtenu son autorisation d’usage après qu’un psychiatre est constaté qu’il souffrait d’un trouble de stress aigu, ainsi que de symptômes post-traumatiques se manifestant par des accès de colère, des troubles du sommeil, des cauchemars, des flash-backs, d’anxiété d’impatience et de difficultés de concentration. Par contre K donnait l’apparence d’être organisé, soigné, sans états psychotiques apparents et sans danger pour lui, même ou pour les autres.

Suite à la situation de guerre dans le sud, Ilan Gil, un vétéran des militants de la légalisation en Israël, particulièrement identifié comme celui qui dirige depuis 2018 la « cannambulance » – l’ambulance du cannabis – a décidé de prendre les clés de la cannambulance , a chargé un peu plus d’un quart de kilo de cannabis qu’il a réussi à récolter grâce aux dons des entreprises et des citoyens qui ont contribué à cet effort, et à le partager gratuitement au habitants du sud d’Israël, sous le feu des critiques et la menaces des bombes.

Lorsque le ministère de la Santé ne fournit pas un service de qualité aux résidents, il y a des citoyens qui prennent leurs responsabilités et tentent de combler les trous laissés par les autorités.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer