close
Légal

La Thaïlande légalise le commerce du cannabis mais interdit toujours l’usage récréatif

Les personnes seront autorisées à le cultiver, mais l’usage récréatif reste interdit

À partir de jeudi, les gens peuvent cultiver des plants de cannabis à la maison, il s’agit d’un changement de politique majeur dans un pays connu depuis longtemps pour ses contrôles sévères des drogues, mais le gouvernement thaïlandais espère que le changement de loi stimulera les industries du bien-être et du tourisme.

Pol Gen Roy Ingkaspairote, commissaire adjoint de la police nationale et directeur du Bureau de supervision des stupéfiants (NSB), a déclaré que la police n’arrêterait plus les personnes qui consomment du cannabis à la maison, mais que les gens qui en ferait usage dans des lieux publics entraînant des troubles, peuvent faire face à des accusations.

Les extraits d’huile de cannabis qui contiennent plus de 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC) sont classés dans la catégorie 5 et réglementés par les lois relatives au contrôle et à la suppression des stupéfiants. Le cannabis n’est plus considéré comme un stupéfiant. Les gens peuvent le planter légalement, mais ils doivent informer les autorités locales de toute plantation de cannabis. Le projet de loi sur le cannabis et le chanvre, actuellement devant le Parlement, interdira la vente de cannabis aux femmes enceintes et aux personnes de moins de 20 ans. Plus de 4200 prisonniers dont les cas sont liés au cannabis seront libérés. Les affaires de cannabis en attente d’enquête seront également abandonnées tandis que tout mandat d’arrêt émis pour consommation de cannabis sera révoqué, a-t-il déclaré.

à lire :  San Francisco va effacer des milliers de casiers judiciaires pour les consommateurs de cannabis

En ce qui concerne les problèmes de santé, le ministre de la Santé Publique est conscient que l’usage abusif de cannabis pourrait entraîner une augmentation des usagers, a déclaré Kiattiphum Wongrajit, secrétaire permanent du ministère.

Certaines personnes pourraient consommer du cannabis de manière excessive ou le mélanger avec d’autres substances narcotiques, a-t-il déclaré. Le ministère mettra en place un système pour surveiller ceux qui pourraient avoir des problèmes mentaux causés par une mauvaise utilisation du cannabis.

« Nous aurons une équipe de psychiatres dans chaque province pour offrir de l’aide. Nous mettrons également en place une autre équipe pour examiner les cas d’accidents de la route qui pourraient être liés à la consommation de cannabis », a déclaré M. Kiattiphum. « Nous devons mettre en place des mesures préventives contre la consommation abusive de cannabis », a-t-il déclaré.

https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2322710/addiction-fear-mars-law-change

Le ministère a également mis en place un comité de communication sur le cannabis présidé par le secrétaire permanent du ministère qui sensibilisera le public à la bonne utilisation du cannabis à des fins sanitaires ou commerciales. Le comité des communications ne couvrira pas l’utilisation récréative qui pourrait entraîner une toxicomanie, a-t-il déclaré.

à lire :  Le Colorado finance la Recherche du cannabis

Panthep Puapongpan, le porte-parole du comité des communications sur le cannabis, a déclaré que le risque de dépendance au cannabis est faible, soit environ 8% par rapport aux cigarettes et aux boissons alcoolisées. M. Panthep a déclaré que le cannabis avait plus d’avantages que d’effets nocifs, raison pour laquelle il a été retiré de la liste des stupéfiants.

« Manger des aliments contenant une quantité excessive de cannabis est plus dangereux que fumer du cannabis », a déclaré M. Panthep.

« Il a des effets secondaires tels que des crises de panique, des battements cardiaques rapides et une pression artérielle élevée. Mais je suis sûr qu’aucun restaurant ne l’utilisera de la mauvaise façon car les clients ne reviendront pas s’ils souffrent d’effets secondaires », a-t-il déclaré. Le comité éduquera les gens sur la façon d’utiliser correctement le cannabis.

Selon la Thai Food and Drug Administration (FDA), il existe 1181 produits à base de plantes et remèdes de médecine traditionnelle qui utilisent du cannabis. La valeur des produits à base de cannabis pourrait atteindre 15 milliards de bahts en 2026. Pendant ce temps, mercredi, le Parlement a adopté la première lecture du projet de loi sur le cannabis et le chanvre avec 373 voix pour, sept contre et 23 abstentions.


Tags : autoproductionLoipoliceThaïlande
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.