La politique du cannabis dans le monde

La politique du cannabis dans le monde évolue rapidement

Les Américains semblent avoir une idée persistante de ce que ressemblent la politique du cannabis dans le monde. Mais la vision vendue par Hollywood et les globe-trotters est en train de changer… Obtenir une bonne fume à Amsterdam, ou sur les plages de la Jamaïque est la vision qu’on partage tous. Celle d’un joint à Phuket aussi, mais au risque d’atterrir dans une prison thaï et à vie … Mais aucune de ces notions ne sonnent vraiment vrai. Partout dans le monde, les politiques en matière de cannabis évoluent aussi rapidement qu’elles différent…

Analyse de la Drug Policy Alliance

Quelques régions ont longtemps toléré une consommation récréative limitée, comme la ville hollandaise d’Amsterdam. Ainsi qu’en Espagne avec ses cannabis club, un secteur toujours en pleine expansion. Mais il y a juste une demi-décennie, aucun de ces pays, ni aucune juridiction n’avait légalisé la marijuana… Au niveau national, cela a changé en 2012, lorsque le Colorado et Washington ont voté pour la marijuana récréative. Depuis lors, six autres États – dont la Californie – ont suivi, avec 28 États maintenant autorisant la marijuana médicale.

Ethan Nadelmann, directeur exécutif de la Drug Policy Alliance

La hausse de la légalisation au niveau national est, selon certains, ironique. Et Ethan Nadelmann, directeur exécutif de la Drug Policy Alliance, affirme que si le cannabis reste illégal au niveau fédéral, les États-Unis mènent maintenant le monde quand il s’agit de « concevoir et mettre en œuvre des politiques innovantes de réglementation du cannabis. »

Une répression des lois étatiques pourrait encore venir de l’administration Trump

La Californie a notamment ouvert une nouvelle voie avec le passage du 8 novembre de la Proposition 64. Nadelmann a déclaré que c’est la première initiative de légalisation à incorporer un certain nombre de composants de la justice sociale. Dont la suppression des sanctions pénales pour la plupart des crimes liés à la marijuana, victimes de la guerre contre la drogue.

Supporters de « the Drug Policy Alliance »

L’Uruguay a choqué le monde en 2013 quand il est devenu le premier pays à légaliser complètement le cannabis, a dit Nadelmann. En outre, deux ans plus tard, la Jamaïque a adopté un projet de loi décriminalisant la marijuana. Et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, du Chili à la Colombie à Porto Rico, cherchent maintenant à permettre la marijuana médicale et à supprimer les sanctions pénales pour les adultes qui l’utilisent de façon récréative.

6 pays (hors US) avec des politiques favorables

Israël

Depuis la légalisation de la marijuana médicale en 1992, Israël est devenue le leader mondial de la recherche sur le cannabis. Le ministère israélien de la Santé traite des dizaines de milliers de patients souscrits au cannabis médical.

Récemment, le gouvernement israélien a pris des mesures pour décriminaliser la marijuana récréative, avec une possession mineure susceptible d’aboutir bientôt à des amendes plutôt qu’à des casiers judiciaires.

Canada

Depuis plus d’une décennie, le canada dirige un programme fédéral de cannabis médical. Et en 2016, les tribunaux ont confirmé le droit des patients à cultiver du cannabis à la maison, constatant qu’une proposition fédérale visant à limiter les droits des patients n’était pas «conforme aux principes de justice fondamentale».

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a déclaré qu’il entendait honorer sa promesse électorale. Il compte légaliser la marijuana récréative dans tout le pays, probablement dans les 24 prochains mois…

« Justin Trudeau a été, je pense, plus ou moins, le premier candidat politique national à concourir  sur une plateforme de campagne qui incluait la légalisation de la marijuana », a déclaré Nadelmann. « Je pense que cela va représenter un grand pas en avant. »

Uruguay

Alors que les régimes de légalisation américains ont créé de solides marchés commerciaux visant à générer de nouveaux revenus fiscaux, l’Uruguay a pris la direction inverse quand il a légalisé la marijuana en 2013.  La politique de la nation américaine est de lutter contre le crime organisé. C’est pourquoi l’Uruguay s’est engagé à rendre le cannabis légal et bon marché (environ 1 $ le gramme).

Le pays a été «remarquablement lent» dans le déploiement de leur programme de cannabis, a noté Nadelmann. Mais il a dit qu’ils n’ont pas montré des signes de recul de leur engagement.

Australie

Il ya un an, l’Australie est devenu le premier continent à légaliser la marijuana récréative. Les organismes de réglementation ont depuis lors travaillé sur les détails de la façon dont ce programme fonctionnera.

Le 22 février, le ministre australien de la Santé, Greg Hunt, a annoncé que la marijuana médicale importée sera mise à la disposition des patients.

Les Pays-Bas

Puisqu’il est à la maison de la marijuana touristique de la Mecque d’Amsterdam, beaucoup de gens ont longtemps cru que la marijuana est légale aux Pays-Bas. Mais le gouvernement ne fait que tolérer la consommation récréative, sans possibilité légale pour les gens de cultiver et de vendre du cannabis à ces entreprises. Mais ce mois-ci, les législateurs hollandais ont voté pour permettre la culture du cannabis, en tant que nouvelle industrie.

« Il semble maintenant possible que les Pays-Bas progressent officiellement vers la légalisation l’an prochain », a déclaré Nadelmann. « Certaines personnes très intelligentes parient 50-50 que les Néerlandais finiraient par passer la question de la porte dérobée et réellement aller vers la légalisation complète. »

Mexique

Si le Canada légalise le cannabis cette année, le Mexique sera le dernier pays en Amérique du Nord sans loi sur le pot. Mais les dirigeants mexicains ont récemment pris des mesures visant à légaliser la marijuana médicale et à décriminaliser le pot récréatif. Toutefois, le président Enrique Peña Nieto a parlé des avantages limités de l’interdiction lors d’un sommet des Nations Unies sur les drogues en 2016.

Le soutien public n’est toujours pas derrière la marijuana au Mexique, a noté Nadelmann. En effet, il est passé de seulement 7%t il y a une décennie à environ 37% aujourd’hui.

Politique rétrograde

Il y a une poignée d’endroits où les politiques de la marijuana évoluent dans la direction opposée. Tout comme la croisade brutale du gouvernement philippin contre toute personne qui consomme du cannabis.

D’autres régions de l’Asie et de l’Afrique envisagent de relâcher leurs positions sévères, y compris la Thaïlande et le Ghana. Mais certains pays où la marijuana reste illégale dans au moins quelques cas:

Japon: Possession illégale d’usage récréatif; Punition jusqu’à 5 ans en prison.

Malaisie: Possession de 7 onces ou plus punissable par la mort.

Nigeria: Possession illégale; Jusqu’à 12 ans de prison pour usage personnel et jusqu’à la prison à vie pour trafic.

Arabie Saoudite: Possession illégale d’un usage récréatif et punissable de six mois ou plus en prison; Possession à la vente peut entraîner l’exécution.

Émirats arabes unis : Possession illégale; Punition jusqu’à 4 ans en prison.

La révolution (politique) continue

Yu-Wei Luke Chu, professeur d’économie en Nouvelle-Zélande qui étudie les politiques de la marijuana, a déclaré que son pays prenait des mesures pour légaliser le cannabis médical. Et dans le cadre de ce processus, le pays poursuit des expériences de légalisation aux États-Unis. Mais même lorsque les États-Unis ouvrent la voie, les politiques évoluent rapidement dans des endroits aussi divers que le Canada, Israël, le Maroc et sans doute la France …

« Nous sommes définitivement un monde loin de là où nous étions il y a cinq ans », a déclaré Hetzer. « Et je pense que nous continuerons seulement à voir la réforme de la marijuana … prendre de la vapeur. »

Weedmaps, une société basée à Irvine qui cartographie et évalue les dispensaires de marijuana, a maintenant des bureaux à Barcelone, à Toronto et à Berlin, où le programme de marijuana médicale nouvellement approuvé en Allemagne devrait débuter en mars. Ceci démontre bien que la politique du cannabis est en train de changer rapidement. Un changement généralement positif au niveau mondial. Affaire à suivre…

Tags : AmsterdamCannabisJustin TrudeaulegalisationMarijuanapolitiqueprohibition
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis