close
Weed

Fumeurs de cigarettes VS fumeurs de cannabis

Étude : les fumeurs de weed inhalent moins de substances toxiques que les fumeurs de cigarettes

Selon une étude pilote examinant l’exposition aux substances toxiques, les fumeurs de cannabis inhalent « considérablement » moins de produits chimiques nocifs que les fumeurs de tabac. En ce qui concerne les substances toxiques qui pénètrent dans l’organisme lors de la consommation , les fumeurs de tabac sont moins bien lotis que ceux qui fument du cannabis.

C’est ce qui ressort d’une étude récente publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research, qui montre que les personnes qui fument de l’herbe pure présentent moins de risques pour la santé liés à des substances toxiques que les fumeurs de tabac ou les personnes qui font des mélanges.

Un toxique, comparé à une toxine, qui est d’origine naturelle, est un produit chimique toxique d’origine humaine que l’on trouve dans les additifs pour cigarettes et d’autres produits industriels.

Dans l’étude, des chercheurs de l’université du Minnesota ont comparé les différences d’exposition aux substances toxiques entre trois types de fumeurs. Un groupe fumait à la fois du cannabis et du tabac, et les autres groupes fumaient l’un ou l’autre.

Les chercheurs ont recruté 53 fumeurs et ont mesuré les niveaux de substances toxiques entre les groupes au moyen d’analyses d’haleine et d’urine effectuées le matin après une séance de fumage. Pour participer à l’étude, les stoners devaient fumer de l’herbe au moins une fois par semaine et les fumeurs de cigarettes devaient en consommer plus de cinq par jour.

à lire :  La Jamaïque est à court de ganja alors que les agriculteurs luttent

L’étude a montré que les personnes des deux groupes ayant inclus le tabac présentaient des niveaux plus élevés de monoxyde de carbone expiré, qui ont été signalés dans les maladies systémiques et observés dans les maladies respiratoires, très probablement en raison d’une inflammation locale.

« Les co-consommateurs et les fumeurs de tabac uniquement présentaient des niveaux comparables de biomarqueurs d’exposition à des composants nocifs, bien qu’ils aient fumé des quantités similaires de tabac », peut-on lire dans l’étude.

Les fumeurs de cannabis inhalent des niveaux « significativement » inférieurs de substances chimiques nocives

Bien que les consommateurs de cannabis soient exposés à des niveaux de substances nocives nettement inférieur aux fumeurs de cigarettes, ils restent exposés à des niveaux de substances toxiques plus élevés que les personnes qui ne font usage de rien.

Tous les groupes présentaient les mêmes niveaux pour le phénanthrène tétraol, un composé trouvé dans l’urine des fumeurs après l’ingestion de phénanthrène, décrit comme non toxique et ne provoquant pas de cancer.

Des études suggèrent que certaines personnes sont capables d’éliminer sans problème les produits chimique tel que le phénanthère tétraol, alors que d’autres subissent des dommages sur certaines cellules pouvant, au final provoquer un cancer.

à lire :  Connaissez vous la Reggie Weed ?

L’étude explique également que les consommateurs de cannabis uniquement présentent parfois des substances toxiques qui apparaissent chez les fumeurs de cigarettes, ce qui pourrait être dû à l’utilisation conjointe, sans le savoir, du tabac et de l’herbe, étant donné le manque d’accès facile au cannabis, ou au mélange dans des blunts ou des spliffs.

Les fumeurs de tabac présentaient des niveaux plus élevés de NNAL, un puissant agent cancérigène pulmonaire, un composé toxique couramment présent dans les cigarettes et dont des études antérieures ont montré qu’il provoquait le cancer. La 2-HPMA, une molécule qui se libère dans l’urine après une exposition à l’oxyde de propylène, un agent mutagène et cancérigène, était également plus élevée dans les groupes de fumeurs.

Selon l’Institut national du cancer des États-Unis, sur les plus de 7000 substances chimiques présentes dans la fumée du tabac, au moins 250 sont connues pour être nocives, notamment le cyanure d’hydrogène, le monoxyde de carbone et l’ammoniac.


Tags : CancerFumée passivenicotineRecherchetabac
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.