close
Santé

Qu’elle est la difference entre le Marinol synthétiques des différents cannabinoïdes naturels ?

Marinol ou THC synthétique ?

Ce médicament a été approuvé pour la première fois par la Food and Drug Administration (FDA) en 1985. À cette époque, sa seule utilisation approuvée était pour traiter les nausées et les vomissements liés à la chimiothérapie du cancer. Au fil des ans, il a continué à être approuvé comme traitement pour les personnes souffrant de perte de poids à la suite d’une anorexie ou d’un VIH avancé. Mais en quoi le marinol est-il différent des cannabinoïdes naturels? et pourquoi quelqu’un a-t-il besoin de pilules artificielles de THC alors qu’une plante fabrique déjà cette merveilleuse molécule? 

L’ingrédient actif du marinol est le dronabinol , une forme synthétique de THC. Cela signifie que la plante cannabis n’est pas impliquée dans la fabrication. C’est pourquoi les entreprises pharmaceutiques peuvent, pour la plupart, le fabriquer, le distribuer ou le vendre librement. Alors que le THC présent dans le cannabis est encore considérée comme interdit au même niveau que l’héroïne, dans certains états le dronabinol fait partie de l’annexe qui comprend les drogues codéine et kétamine.

Pour comprendre pourquoi le cannabis synthétique est inférieur à son homologue naturel, commençons par regarder la drogue au centre du différend: le marinol.

Au lieu d’extraire les cannabinoïdes de la plante, les chimistes créent plutôt du THC à partir de zéro, qui, selon eux, est plus stable que les cannabinoïdes naturels. La production de cannabinoïdes synthétiques ne montre aucun signe de ralentissement non plus.

Les inconvénients associés au Marinol se résument essentiellement à deux facteurs. 

Le premier concerne le prix. Bien que les patients de cannabis médicale ne soient actuellement pas en mesure d’utiliser une assurance pour payer leur cannabis, ils n’économisent pas beaucoup en utilisant les produits provenant de la pharmacie. Sans assurance , la valeur d’un mois de Marinol peut coûter plus de 600$. Comparez cela au coût de la fleur et il devient de plus en plus difficile de comprendre l’attrait de cette alternative plus chère et moins efficace au cannabis.

L’autre facteur important est ce que les consommateurs perdent en termes de cannabinoïdes complémentaires. Dans une étude Frontiers of Neurology publiée en 2018 , les chercheurs ont donné aux patients épileptiques des extraits de CBD a spectre complet (plantes entières) ou des extraits de CBD purifiés (ou isolés). Bien que les deux tiers des patients étudiés aient signalé une réduction globale des crises, 71% des patients prenant des extraits de plantes entières ont signalé des améliorations. Par rapport aux 36% utilisant des extraits de CBD isolés, les chercheurs ont conclu que «les extraits riches en CBD semblent présenter un meilleur profil thérapeutique que le CBD purifié».

On pense maintenant que les propriétés médicinales du cannabis sont plus efficaces lorsque les cannabinoïdes sont consommés collectivement. C’est ce qu’on appelle «l’ effet d’entourage » ou «l’ effet d’ensemble» . Essentiellement, les milliers de composés (y compris les cannabinoïdes, les terpénoïdes, les flavonoïdes , etc.) du cannabis fonctionnent mieux ensemble que lorsqu’ils sont consommés isolément.

(Marinol, ou THC synthétique)

Étant donné que Marinol repose sur une forme synthétique de THC, cela signifie que le médicament ne contient aucun autre cannabinoïde. Nous appelons ainsi la forme de THC qui apparaît dans le Marinol un cannabinoïde «isolé» car il n’existe pas de concert avec les autres composés qu’il aurait naturellement autour de lui. Alors que nous continuons à en apprendre davantage sur la validité de l’effet d’entourage, il est probable que Marinol deviendra obsolète.

Les cannabinoïdes synthétiques sont-ils donc plus efficaces que les cannabinoïdes naturels? 

Cela dépend a qui vous demandez. Si vous êtes membre du gouvernement, avez un état d’esprit prohibitionniste ou êtes dans l’industrie pharmaceutique, vous pourriez le penser. Mais, si vous avez déjà été témoin des avantages miraculeux du cannabis naturel cultivé sur terre, vous savez que rien ne se compare au pouvoir de guérison de la plante dans son état naturel. 

Qu’en est-il du CBD synthétique?

Une annonce en 2018 de Zynerba Pharmaceuticals a officiellement mis le CBD synthétique sur le radar. Zygel , un médicament qui repose sur un substitut de CBD chimiquement identique appelé H2CBD (ou 8,9-dihydrocannabidiol).

En 2014, la FDA a approuvé le médicament Epidiolex , qui est devenu le premier médicament cannabinoïde à recevoir une désignation «accélérée». Les médecins sont actuellement autorisés à prescrire le médicament à des patients âgés de plus de deux ans pour traiter les crises liées à deux formes rares d’épilepsie: le syndrome de Lennox-Gastaut et le syndrome de Dravet. Epidiolex, cependant, n’est pas un produit synthétique. Au lieu de cela, il est dérivé de plantes de cannabis réelles.

Au lieu de cela, il existe plusieurs raisons valables de remettre en question l’efficacité de médicaments comme le Marinol, qui repose sur une forme synthétique de THC. Cela est particulièrement vrai par rapport aux résultats plus favorables qui découlent de l’utilisation de la vraie plante de cannabis. Indépendamment de cette disparité, l’interdiction fédérale du cannabis a contraint de nombreux médecins à plutôt s’appuyer sur la prescription d’alternatives synthétiques, légales (et moins efficaces).

Le cannabis est une plante naturelle qui pousse à la fois à l’état sauvage et est cultivée pour ses propriétés médicinales et à des fins récréatives. Bien que les cannabinoïdes synthétiques soient des parents chimiques des substances présentes dans le cannabis, ils ne se trouvent pas réellement dans le cannabis d’origine végétale. Les propriétés chimiques et pharmacologiques des cannabinoïdes synthétiques sont largement inconnues en dehors du laboratoire.

Un marché des cannabinoïdes synthétiques s’est développé au début des années 2000 en raison de l’interdiction actuelle et des progrès technologiques qui ont permis d’accéder à la recherche sur les médicaments et à une production chimique plus facile. Les produits sont emballés et marqués pour suggérer une similitude avec les effets du cannabis, mais comme les matériaux utilisés sont des mélanges de plantes inertes arrosés de cannabinoïdes synthétiques, leur apparence, leur goût et leur odeur sont différents.

Avec un peu de bon sens, il est évident que le développement de formes synthétiques de la plante n’est pas nécessairement la victoire que l’on pourrait supposer…

Tags : EpidiolexMarijuanamarinolpharmaciesynthétique