close
Science

L’effet d’entourage du cannabis

Une théorie dominante dans le monde de la science du cannabis, «l’effet d’entourage»

Vous connaissez peut-être les bienfaits naturels des deux principaux composés du cannabis le CBD et le THC mais il existe en fait des centaines d’autres composés médicinaux dans cette plante. Lorsqu’ils sont utilisés conjointement, ils produisent un phénomène synergique connu sous le nom d’effet d’entourage.

Qu’est-ce que l’effet Entourage?

L’effet Entourage est le phénomène synergique qui se produit lorsque plusieurs composés de la plante cannabis travaillent ensemble pour produire un puissant effet de composition.

Chaque élément du cannabis peut améliorer les propriétés naturelles d’autres éléments de cette même plante. Pour cette raison, les composés du cannabis produiront ensemble des effets plus forts et plus diversifiés que n’importe quel composé seul.

Avec littéralement des centaines de cannabinoïdes naturellement produits dans le cannabis, la variété des différentes synergies offertes au sein de cette plante est stupéfiante.

Pour comprendre à quel point l’effet d’entourage peut être puissant et, surtout, comment il peut être utilisé pour améliorer votre expérience, jetons un coup d’œil aux trois principaux groupes de composés du cannabis: les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes.

Les cannabinoïdes et l’effet Entourage

Les cannabinoïdes sont un groupe de composés actifs du cannabis qui peuvent interagir avec les récepteurs de notre système endocannabinoïde (ECS) pour produire une variété d’effets.

En plus du CBD et du THC, les scientifiques ont identifié plus de 100 cannabinoïdes différents dans la plante de cannabis, et beaucoup restent encore non identifiés.

Lorsqu’ils sont utilisés conjointement, les propriétés uniques de chaque cannabinoïde sont améliorées grâce à l’effet d’entourage, offrant naturellement un plus grand soulagement qu’ils n’auraient individuellement.

Les terpènes et l’effet Entourage

Les terpènes sont les molécules aromatiques présentes dans la plupart des fruits, des plantes et des herbes, y compris le cannabis. Ils sont à l’origine de l’odeur piquante du citron, de l’arôme piquant du pin et de la saveur relaxante de la lavande.

Dans le cannabis, les terpènes sont produits dans les glandes de résine collantes de la plante et sont responsables de la variété d’arômes uniques sécrétés par différentes souches de cannabis .

En stimulant les récepteurs de notre système olfactif, les terpènes peuvent stimuler une variété d’effets psychologiques et physiologiques qui peuvent être très bénéfiques pour le corps.

Les flavonoïdes et l’effet Entourage

Les flavonoïdes sont une large catégorie de produits chimiques présents dans toutes sortes de plantes y compris le cannabis. Ils agissent souvent comme agents colorants ; vous les trouverez en forte concentration dans les bleuets ou les betteraves mais plus exactement dans de la Blueberry ou de la purple kush.

Les flavonoïdes sont parfaitement sûrs pour la consommation humaine et peuvent offrir certains avantages pour la santé, bien qu’il n’y ait pas de consensus scientifique clair sur leurs avantages, les effets les plus intéressants des flavonoïdes sur le cannabis sont sa saveur et son effet sur l’arôme.  

Certains flavonoïdes peuvent favoriser le repos et la santé neurologique. Bien que l’effet puisse être subtil, vous pouvez imaginer comment des centaines de flavonoïdes combinés pourraient modifier de manière significative les effets d’une variété particulière de cannabis.

Comment les composés du cannabis peuvent fonctionner ensemble

Lorsque nous fumons ou vaporisons, notre corps absorbe des centaines de composés botaniques. Chacun arrive avec des effets et des avantages uniques et leur comportement peut varier en présence d’autres composés. C’est l’effet d’entourage.

C’est un peu comme la façon dont votre humeur peut changer en fonction de votre environnement social, lorsque vous êtes seul ou lorsque vous sortez avec vos meilleurs amis. Votre humeur et la personnalité que vous projetez changent en fonction de qui est dans la pièce.

Pour illustrer l’effet d’entourage dans le cannabis, il y a malheureusement très peu d’études qui explorent ces synergies chez l’homme, ce n’est encore qu’une théorie soutenue par un petit corpus de recherche, et bien sûr, des tonnes de preuves anecdotiques de curieux amateurs du monde entier expérimentant de nouvelles variétés…

Le premier exemple de l’effet d’entourage a été donné par l’équipe du Prof. Mechoulam (1998) qui a décrit que l’activité de l’endocannabinoïde 2-AG était accrue par d’autres 2-acilglycérols. Cette découverte n’est probablement pas l’une des plus intéressantes et des plus pratiques pour la plupart des personnes qui consomment du cannabis, mais c’était, après tout, la première étape pour étudier l’effet d’entourage et ouvrir la porte à d’autres découvertes plus pratiques pour la vie quotidienne

La combinaison du THC et de CBD est l’une des plus étudiées et l’une des plus ludiques. Nous savons que cette association, lorsqu’elle est utilisée pour traiter la douleur liée au cancer, est considérablement mieux tolérée par les patients qu’un extrait de THC pur (Johnson et al, 2010).

L’effet Entourage dans le CBD

Lorsque vous achetez du CBD , il existe plusieurs types de CBD au choix :

  • L’isolat de CBD
  • Le CBD à spectre complet
  • Le CBD à large spectre
  • Les extraits de plantes entières

Selon le type de CBD utilisé, l’impact de l’effet d’entourage peut varier considérablement. Pour comprendre quels produits CBD peuvent maximiser l’effet d’entourage, explorons les divers profils chimiques de chaque type.

L’isolat de CBD

L’isolat de CBD est produit en isolant le CBD et en éliminant tous les autres composés et substances de l’extrait. Il en résulte un extrait de CBD pur. Les produits à base d’isolat de CBD ne contiennent aucun autre cannabinoïde ou terpène et, par conséquent, ne produiront pas l’effet Entourage. L’isolat de CBD peut fournir les effets thérapeutiques du CBD ; Cependant, à moins que l’utilisateur ne soit contraint au CBD pur pour des raisons légales, les isolats de CBD limitent considérablement les effets potentiels du cannabis.

Le CBD à spectre complet

Le CBD à spectre complet dit Full Spectrum est produit en extrayant tous les cannabinoïdes et terpènes présents dans la plante de cannabis, y compris le THC.

Parce que Full Spectrum contient une gamme complète de cannabinoïdes et de terpènes, il peut produire un puissant effet d’entourage avec des avantages qui dépasseront de loin ceux fournis par l’isolat.

En raison du statut juridique du THC en Europe, le CBD Full Spectrum ne doit pas dépasser la quantité limite variant de 0.2% a 0.6% de THC, selon les juridictions.

Le CBD à large spectre

Le CBD à large spectre est un mélange entre l’isolat de CBD et le CBD à spectre complet.

Semblable au CBD à spectre complet, le CBD à large spectre est produit en extrayant tous les cannabinoïdes et terpènes de la plante; cependant, il subit ensuite un processus supplémentaire pour éliminer complètement tout le THC de l’extrait.

En supprimant le THC de l’extrait, le CBD à large spectre peut offrir la plupart des avantages du CBD à spectre complet, sans les réglementations légales strictes.

Extrait de la plante entière

Les extraits de plante entière sont souvent confondus avec le CBD Full Spectrum; cependant, ce ne sont pas les mêmes.

Bien que les deux extraits contiennent une gamme complète de cannabinoïdes et de terpènes, les extraits de plantes entières subissent moins de traitement que les extraits à spectre complet et peuvent contenir d’autres composés naturellement produits dans la plante, notamment des graisses, des fibres, des vitamines et d’autres nutriments.

En fin de compte, les extraits de plantes entières produiront l’effet d’entourage le plus puissant, cependant, ils sont généralement réglementés par les mêmes lois que le THC.

L’évolution du cannabis grâce à la sélection artificielle

Mais à cette première comparaison, il faut ajouter le fait que la plante de cannabis a évolué beaucoup plus vite grâce à la sélection artificielle : probablement parce qu’on sait que le cannabis a une utilité psychoactive (médicale ou récréative), on s’est intéressé à reproduire les variétés les plus fortes de cette plante.

Que cette activité soit due exclusivement au THC ou à des interactions de plus en plus complexes avec d’autres cannabinoïdes, le cultivateur s’en est toujours peu soucié, bien sûr : il n’est pas nécessaire de comprendre le processus chimique exact pour chercher des variétés de plus en plus puissantes.

De plus, la concentration moyenne de THC dans la weed s’est multipliée ces dernières années. Ce seul fait nous donne une idée de la façon dont la sélection artificielle peut modifier la génétique avec une rapidité étonnante

Quoi qu’il en soit, il est important de garder à l’esprit pour tous ces exemples que la recherche n’en est encore qu’à ses débuts.

Il y a plus de 100 cannabinoïdes dans la plante, mais si nous considérons aussi les terpènes et d’autres substances, nous découvrirons que chaque plante de cannabis contient plus de 400 composés chimiques différents, ce qui ouvre une immense gamme de combinaisons possibles que nous ne savons toujours pas comment elles fonctionnent.

Avec cet article, j’ai essayé de faire une introduction de ce qu’est l’effet d’entourage et aux exemples les plus connus jusqu’à présent.

Pour le répéter, l’effet d’entourage reste une théorie non prouvée. Mais alors que les terpènes et les nouveaux cannabinoïdes deviennent des objets d’intrigue pour les consommateurs, nous sommes susceptibles de trouver plus de recherches à l’horizon.

Tags : CannabinoïdescbdflavonoïdeSystème endocannabinoïdeTerpèneTHC