close
Légalisation

Le Népal envisage et cherche à légaliser la culture du cannabis

Les législateurs du Népal discutent de la légalisation

 Les législateurs du Parti communiste et dirigeant du Népal veulent légaliser le cannabis dans le pays de l’Himalaya. Quarante-six membres du Parti communiste népalais au pouvoir ont déposé la proposition au Parlement pour légaliser la production et l’utilisation du cannabis, a déclaré lundi le législateur du parti, Birod Khatiwada.

« Les pays occidentaux ont été à l’origine de l’interdiction du cannabis et mettent déjà en œuvre une légalisation sur leur territoire », ont déclaré les législateurs du Népal, dans l’intention de rétablir leur vieillesse et de réaffirmer la croissance et le commerce légalisés du cannabis, afin également d’améliorer la situation économique des agriculteurs pauvres.

Il a déclaré que le terrain montagneux du pays himalayen est propice à cette culture et que le fait de permettre aux agriculteurs de la cultiver serait très bénéfique pour les plus démunis.

« La légalisation de la marijuana aidera les agriculteurs pauvres et puisque la plupart des pays occidentaux, qui ont été à l’origine de sa légalisation, ont déjà mis fin à l’interdiction, le Népal devrait également lever l’interdiction », a déclaré M. Khatiwada.

La proposition doit être débattue au Parlement avant que des modifications ne soient apportées aux lois existantes.

Le Népal était célèbre pour sa consommation de cannabis et d’autres stupéfiants lorsque les hippies se sont rendus dans ce pays dans les années 60. Le Charas est utilisé au Népal depuis des générations et a acquis une grande notoriété dans le monde.

Le cannabis est illégal depuis 1973

L’agriculture, la production et le commerce de cannabis sont interdits au Népal depuis 1973. Les législateurs affirment que plus de 65 pays, dont les États-Unis, le Canada et l’Allemagne, qui ont mené les mouvements d’interdiction de la marijuana dans les années 1970, l’ont déjà légalisée.

Bien qu’il soit illégal, il est presque librement fumé pendant la fête du dieu hindou Shiva, qui est prévue pour la fin du mois.

Le porte-parole du gouvernement et ministre des Technologies de l’information et des communications, Gokul Baskota, a déclaré que le gouvernement n’avait encore pris aucune mesure pour le légaliser mais qu’il était sous les projecteurs.

À ce jour, il n’y a eu aucune autre discussion sur le cannabis comme une opportunité pour le Népal. Le Parlement fédéral du Népal doit d’abord débattre du libellé actuel du projet de loi avant de pouvoir apporter des modifications.

Tags : LoiNépalProhibition