Art de Vivre

La princesse de Star Wars rejoint Hollyweed

 Quand Star Wars continue à inspirer la communauté Cannabis

La princesse lea rejoint le panthéon d’Hollyweed

Carrie Fisher était castée par George Lucas pour Star Wars ( Guerre des Etoiles) est décédée tristement à l’âge de 60 ans. Elle était l’une des stars les plus belles et les plus cotées à Hollywood. Carrie Fisher racontait dans ses derniers mémoires « The Princess Diaries » avoir commencé à fumer de la weed à l’âge de 13 ans. Mais ce n’est pas tout, la princesse Lea affirme, que lors de sa romance avec Harrison Ford, ils ont partagé une marijuana exquise, la « Brutal Force ».  En tout évidence, le cannabis faisait parti de la vie de la princesse et des plateaux de Lucas Film… Elle rejoint aujourd’hui les plus hautes stars de la colline de L.A, à Hollyweed.

La « Brutal Force »

La relation amoureuse de la princesse et du contrebandier n’était pas tant une illusion…

People magazine a publié un extrait du mémoire de Fisher, « The Princess Diaries », et elle a expliqué l’affaire plus en détail dans une interview. À l’époque, Fisher avait 19 ans alors que Ford avait 33 ans, était marié et père de deux jeunes enfants. Dans son autobiographie, Fisher écrit que Ford était «gentil», bien qu’elle se sentait peu sûre après leur première rencontre :

Harrison Ford souvent très détendu lors des interviews…

« J’ai regardé Harrison. Un visage de héros – quelques mèches de cheveux tombèrent sur son front noble et légèrement sillonné. Comment pourriez-vous demander à un homme si brillant d’être satisfait de moi? »

Carrie Fisher est devenue la maîtresse d’Harrison Ford. « C’était tellement intense » avait expliqué l’actrice. « C’était Han et Leia la semaine et Harrison et Carrie le week-end' ». Carrie Fisher avait confié avoir été bien plus amoureuse de lui que lui d’elle.
Sur le plateau, la jeune femme de 19 ans retrouvait Harrison Ford qui, à ce qu’elle raconte dans possédait une weed surpuissante ! Du doux surnom de « Brutal Force »…

La « princess lea »

En 2011, tout en discutant de la portée apparemment imparable des marchandises de Star Wars, Fisher a révélé qu’elle avait même découvert une variété de marijuana nommée d’après son propre rôle : la « princess lea »

Elle dira pourtant : « Je n’ai jamais aimé la marijuana, donc le fait que je suis un type de marijuana est ironique. »

La « Princess Lea »

Lors de leurs séances de fumette commune avec « Han Solo », elle affirma que cette herbe lui faisait oublier la plupart des souvenirs de tournage… L’herbe devait être bonne, et ses effets réparateurs… En effet l’actrice dissimulait un véritable problème. Elle était bi-polaire et consommait excessivement de la cocaïne. En d’autres termes, Carrie Fisher était toxicomane.

Le côté obscur de la Princesse

Carrie et sa doublure en plein repos…

Carrie a commencé à fumer de la weed à l’âge de 13 ans, mais s’est arrêtée six ans plus tard, alors qu’elle était sur le tournage de Star Wars. Et cela, après que ses expériences avec elle se sont révélées « difficiles »…  A l’époque on ne savait pas que l’herbe pouvait être utile contre le fléau qui ravageait Carrie. En effet, elle a combattu sa toxicomanie à la cocaïne et aux médicaments sur ordonnance durement toute sa vie. Quelques années plus tard, Fisher a été diagnostiquée comme bipolaire, après avoir perdu des années de sa vie dans la cocaïne…

« Les gens veulent que je dise que je suis malade de jouer Leia et que cela a ruiné ma vie. Si ma vie était si facile à ruiner, elle méritait d’être ruinée. » Carrie Fisher

Dans une interview en Australie, elle a révélé qu’elle avait une dépendance à la cocaïne pendant le tournage de Star Wars: The Empire Strikes Back, et a également survécu à une overdose. L’herbe est bonne pour réparer les dégâts de la cocaïne. Mais, bien qu’elle ai commencé à fumer très jeune, Carrie n’aura pas sut éviter le piège du succès.

La toxicomanie était le côté sombre de la »princesse »

Carrie a fait part à Daily Beast qu’elle avait eu un «moment difficile» lors du tournage de l’Empire contra Attaque (The Empire Strikes Back). En raison de ses luttes bien médiatisées avec la toxicomanie, ce qui a toujours fait rire Fisher :

« Oh Dieu, ce sera amusant pour Disney ! Il y a un milliard d’années, et si je pouvais vous dire la vérité, vous ririez si fort. Et … je ne peux pas »

Carrie fisher est décédée après que Disney ai put réaliser son propre clone en 3D dans Rogue One…

Un monstre à combattre

Carrie Fisher, morte le 27 décembre dernier des suites d’une crise cardiaque, avait fini de tourner l’épisode VIII de Star Wars. Mais le décès de Carrie Fisher va rapporter la modique somme de 50 millions de dollars au studio Disney, producteur de la série Star Wars, comme le révèle le site spécialisé Assurance Insider. Quand on demanda à la princesse sa scène préférée; elle rétorqua :

« J’ai eu beaucoup de plaisir à tuer Jabba le Hutt. Ils m’ont demandé le jour si je voulais avoir une doublure pour tuer Jabba. Non, c’est le meilleur moment que j’ai jamais eu en tant qu’actrice. La seule raison de tourner la scène est si vous pouvez tuer un monstre géant. « 

Jabba symbolisait aussi l’univers de la pègre et de la toxicomanie

Carrie luttait contre ses propres démons, toutefois sa propre famille et ses amis (et sans doute la weed) l’ont sorti de l’impasse. Dans son mémoire de 2011, Shockaholic (le titre est une référence à la thérapie électroconvulsive qu’elle subissait à l’époque, pour traiter sa dépression et le trouble bipolaire), Fisher a décrit comment, après la mort de son père, elle a hérité d’un « diamant » :

«J’aimais mon père», écrivait-elle. « Cet homme était incroyablement amusant, agréable, ludique et extrêmement doux. Mais c’était aussi un homme qui – bien qu’il ait vraiment voulu donner des diamants authentiques de la plus belle couleur, de la coupe et de la clarté – n’a finalement pas été capable d’offrir le zircon cubique. « 

Le départ en famille

Fisher est né en 1956 d’un super-couple d’Hollywood: l’actrice Debbie Reynolds et le chanteur/animateur Eddie Fisher.  Les premiers joints de Carrie (à 13ans) elle les partageait avec sa mère. Cette dernière préférait qu’elle le fasse avec elle plutôt que dehors. Elle ne voulait pas que sa fille se fasse embarquer par la police… Quelques heures après le décès de Carrie Fisher, sa maman Debbie Reynolds s’est empressée de la rejoindre…

Mère et fille…

Concernant le cannabis, l’interprète d’Han Solo n’a jamais confirmé les dires de sa partenaire de Star Wars. Et pourtant, l’herbe était toujours là aux meilleurs moments de sa vie… En outre, l’herbe est désormais totalement légale en Californie, son usage ne choquera plus personne en Hollywood.

Han Solo à le profil du fumeur…

Le futur de la princesse

Aujourd’hui nous avons la certitude qu’ Harrison Ford roulait des joints en plein interview et sur les plateaux de tournage… D’ailleurs, Harrison Ford fut très ému à l’annonce du décès :

« Carrie était unique en son genre. Brillante, originale, drôle et elle ne connaissait pas la peur. Elle a vécu sa vie, fièrement. Mes pensées vont à sa fille, Billie, sa mère, Debbie, son frère, Todd, et à ses nombreux amis. Elle va nous manquer à tous » a-t-il lâché au micro de la chaîne NBC.

La fille de Carrie Fisher, Billie. Elle apparaît dans Star Wars VII

Le réalisateur de Star Wars, Georges Lucas a parlé d’une « vieille amie ».

« Elle était extrêmement intelligente. C’était une actrice talentueuse. Une auteure et une comédienne avec une personnalité haute en couleur que tout le monde adorait. Dans Star Wars, elle incarnait une forte et puissante princesse, fougueuse, sage et pleine d’espoir, dans un rôle bien plus difficile qu’il n’y paraît »

Frère et sœur aussi sur le plateau de tournage

De son côté, Mark Hamill s’est dit « dévasté » par le drame sur son compte Twitter. De bonnes intentions et pourtant George Lucas n’a jamais affirmé directement que Star Wars a quelque chose à voir avec le cannabis… Mais un examen attentif donne des preuves évidentes.

Big Up l’Artiste, que la Force soit avec toi

En outre, Disney est maintenant propriétaire de la franchise Star Wars, et rejette totalement toutes connexions entre le cannabis et leur achat de la licence à 4 milliards de dollars…  En effet, Disney n’a pas commenté les révélations, le studio réfléchit déjà à la manière à adopter pour la remplacer dans l’Episode IX… Toutefois, pour la grande majorité des fans, elle est irremplaçable.

Tags : buzzCaliforniecannabis thérapeutiquedrogueHollyweedlifestyleweed
Mist_eGreen

The author Mist_eGreen