close
légalisation

Un neurologue demande la légalisation du cannabis au Royaume-Uni

Suite à l’affaire Sophia Gibson, le professeur et neurologue Mike Barnes a récemment défendu la légalisation du cannabis au Royaume-Uni

Sophia Gibson, une fillette de 7 ans, fut admise à l’hôpital plus tôt ce mois-ci en raison des convulsions provoquées par le syndrome de Dravet. La jeune fille souffrante était dans l’attente d’une autorisation pour l’huile de cannabis. Le gouvernement devait décider si le traitement permettrait de la soigner ou non… Ainsi, l’affaire suscita l’intérêt du public britannique et du neurologue Mike Barnes. Le professeur émérite en appelle à la légalisation du cannabis au Royaume-Uni.

Un neurologue émérite pour le cannabis médical

Les commentaires du professeur et neurologue Mike Barnes surviennent après que Sophia Gibson fut admise aux soins intensifs après une série de convulsions. Pour cause, l’enfant de sept ans souffre d’une maladie génétique qui peut entraîner des crises fréquentes. Ainsi, le professeur Barnes déclara publiquement qu’elle avait besoin d’un accès urgent à l’huile de cannabis.

À gauche, le professeur Mike Barnes, auteur du rapport Barnes sur le cannabis médicinal, lors d’un symposium sur le cannabis médicinal en Irlande, à Dublin, le 11 février 2017.

En outre, Mike Barnes insista sur le fait que les saisies de la jeune fille devaient être traitées avec de l’huile de cannabis. Le professeur, qui est également le directeur de la Christchurch Group Neurological Rehabilitation, a soumis une demande afin d’obtenir une licence au nom de Sophia.

La requête fut transmise à un groupe de spécialistes mis en place par le ministre de l’Intérieur. Et, plus tôt cette semaine, Sophia est devenue la première personne au Royaume-Uni à obtenir une licence à long terme pour le traitement à l’huile de cannabis.

Sophia Gibson à la maison à Newtownards avec sa mère Danielle. L’enfant de sept ans a une licence à long terme pour utiliser l’huile de cannabis. Photo par Hugh Russell

Barnes critique l’inefficacité du système gouvernemental

Barnes affirme que les patients ne devaient pas surmonter ce genre d’«obstacles» pour recevoir les traitements nécessaires à leur santé. En raison de cela, les patients passent plus de temps à attendre. Ce qui peut compromettre leur bien-être.

“Le cannabis doit être un médicament de dernier recours, il faut prouver que rien d’autre n’a fonctionné”. “Il n’a pas besoin d’être un dernier choix. Le cannabis pourrait être le deuxième ou le troisième choix pour beaucoup de gens.”

Sur ce fait, le professeur demande clairement la légalisation du cannabis médical au Royaume-Uni. En outre, un récent sondage réalisé par BMG Research a révélé que plus de la moitié des Britanniques soutiennent déjà la légalisation et la décriminalisation du cannabis. En effet, sur les 1 500 participants, 51% d’entre eux sont en faveur d’un tel changement.

Un neurologue demande la légalisation du cannabis au Royaume-Uni
5 (100%) 1 vote
Tags : Huile de cannabisLoiMédecineSyndromeUK
fr French?
X

Inscrivez-vous à la Newsletter

Retrouvez gratuitement toute l’actualité

copyright © Newsletter | BLOG-CANNABIS