légalisation

Argentine: autorisation de la culture à domicile

Pour la première fois en Argentine, un juge fédéral a accepté la culture de cannabis médical à domicile pour un cas de trouble neurologique.

Le juge fédéral de Salta, Julio Bavio, a rendu une décision favorable à la demande d’une famille de cultiver des plantes de différentes variétés de cannabis médical pour soigner son fils de six ans qui souffre de neurofibromatose (NF1).

Une décision faisant jurisprurdence

Un juge fédéral à Salta en Argentine autorisé pour la première fois la culture à domicile de cannabis médicale. Il répondait à l’appel interjeté par la mère d’un enfant âgé de six ans. Il est atteint d’un trouble neurologique qui provoque des douleurs importantes. En revanche, il réagit bien au traitement avec des huiles dérivées du cannabis.

En Argentine, le cannabis au secours des enfants atteints neurofibromatose.

La décision a été rendue par le juge fédéral Julio Leonardo Bavio . Elle fera jurisprudence pour les familles des patients et des organisations soutenant le cannabis. Il autorise la mère de l’enfant à faire pousser 12 plantes matures et 40 plants de différentes souches de cannabis.

Le cannabis médical en auto-culture

« Le jugement dit que , jusqu’à ce que l’État fournisse à l’enfant le médicament dont vous avez besoin, la mère est autorisée à cultiver différentes variétés de cannabis pour produire de l’huile de cannabis au niveau national », a déclaré Guido Giacosa, l’un des avocats de la femme dont le fils souffre de neurofibromatose (NF1).

La décision  repose sur une interprétation du droit à la vie qui implique “la jouissance de la meilleure santé possible”. Il se fonde également sur l’article 19 de la Constitution nationale, aux termes duquel «les actions privées d’hommes qui ne portent aucun préjudice à l’ordre public et à la moralité, ou nuisent à un tiers, ne sont réservées qu’à Dieu et exemptées de l’autorité des magistrats “, et” personne ne sera forcé de faire ce que la loi n’ordonne pas, ni privé de ce qu’il n’interdit pas “.

La famille avait pris contact avec les avocats au cours de la première moitié de l’année dernière lorsque, en l’absence de certitude concernant la législation argentine sur l’usage de la marijuana médicale, ils ont cherché à se couvrir légalement et continuer le traitement de l’enfant.

Réduire la douleur et améliorer la qualité de vie

« L’amélioration de la qualité de vie était radicale. Il fallait prendre de la morphine et des analgésiques puissants avec des effets néfastes sur la santé. Mais avec l’utilisation d’huile de cannabis, notre fils, souffrant de graves douleurs, a dorénavant des amis et commence à aller à l’école. La famille ne voulait pas suspendre le traitement “, a ajouté Giacosa.

Dans son cas particulier, les souffrances de l’enfant persistaient avec l’huile importée des États-Unis (Charlotte’s Web). Ainsi, elle nécessitait une variété de souches pour ne pas générer «d’effet accoutumance».

“Ses parents avaient essayé une certaine huile, mais ils ont prévenu qu’à l’époque, elle avait cessé de fonctionner et qu’ils devaient changer de variété. Ils ont donc décidé de lancer un appel en faveur de la justice”, a déclaré l’avocat.

L’avocat a estimé qu ‘”il est probable que d’autres juges se prononceront de la même manière”.

Le cannabis médical contre la neurofibromatose

La NF1 est une maladie héréditaire qui apparaît chez un enfant sur 4000. Elle provoque la formation de tumeurs dans la couche profonde de la peau, le tissu nerveux du cerveau et la moelle épinière. Cela peut causer des douleurs, des lésions nerveuses graves et la perte des fonctions.

Les taches de couleur “café avec lait” sont un symptôme distinctif de cette maladie. Elle peut également provoquer des crises d’épilepsie, une déficience cognitive légère, un trouble d’hyperactivité et un déficit de l’attention.

Le 29 mars de l’année dernière, le Congrès national a approuvé la Loi 27,350, pour l’utilisation du cannabis médical et de ses dérivés. Cependant il n’avait pas explicitement inclus l’auto-culture dans ses articles.

Argentine: autorisation de la culture à domicile
5 (100%) 1 vote
Tags : Argentineauto-culturecannabis médicallegalisation

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis