close
légalisation

IBM propose la Blockchain pour suivre les ventes de cannabis

La société informatique IBM suggère l’usage des crypto-monnaies basées sur la blockchain.

L’objectif est de suivre la distribution de cannabis légal dans la province canadienne de Colombie-Britannique

IBM étudie comment utiliser la blockchain dans l’industrie du cannabis. L’entreprise a envoyé un document au gouvernement de la Colombie-Britannique, faisant l’éloge de l’utilisation de la blockchain. Elle indique qu’il serait très utile pour la sécurité des clients et pour encourager une surveillance réglementaire. Cette surveillance permettrait d’aider à la distribution légale du cannabis dans la province canadienne.

 

La légalisation du cannabis est devenue un sujet brûlant en Amérique du Nord et dans le monde. L’argent recueilli grâce aux taxes sur le cannabis légale servira également à aider les collectivités . C’est pourquoi de plus en plus d’États et de régions dans le monde décide de le légaliser.

En 2016, les recettes fiscales provenant du cannabis légal dans plusieurs États américains ont été très nombreuses. Washington a levé 256 millions de dollars, l’Oregon a gagné 60 millions de dollars et le Colorado 200 millions de dollars.

La possibilité de suivre les échanges monétaires autour de l’industrie légale du cannabis est donc un véritable enjeu.

La Colombie-Britannique se prépare maintenant à la légalisation du cannabis dans sa province. Il sera ensuite légal pour une consommation récréative d’ici juillet 2018.

Une réponse aux demandes du gouvernement de Colombie-Britannique

Lorsque le gouvernement de la Colombie-Britannique a demandé des suggestions concernant différents points, allant des minimums d’âge aux règlements des magasins de vente au détail, IBM a proposé une idée novatrice: utiliser la blockchain.

IBM explique que la blockchain peut aider la Colombie-Britannique à suivre la chaîne de vente, depuis la graine jusqu’au client. Le document affirme que la blockchain est un mécanisme très efficace qui utilise un registre partagé sécurisé pour suivre de manière irréfutable les transactions complexes entre plusieurs parties connues. Toutes les transactions sont complètement sécurisées et transparentes.”

Cela ouvrira la voix à des transactions très efficaces mais aussi éliminera la fraude.

L’idée est de suivre le cannabis à mesure qu’il remonte la chaîne d’approvisionnement. Il s’agit de traquer les échanges financiers, de la ferme au distributeur en passant par les détaillants. Afin de valider les transactions, la blockchain utilise des techniques de cryptage.

Le ministre de la Sécurité publique et solliciteur général de la Colombie-Britannique, Mike Farnworth a annoncé qu’à la fin septembre le cannabis serait légalisé dans la province.

M. Farnworth a expliqué que des lois seraient votées concernant l’âge légal de consommation du cannabis. Ainsi, la législation indiquera aussi les quantités légales de possession et les règlements concernant la culture personnelle.

Acheter et vendre via le Blockchain en utilisant une crypto-monnaie pourrait certainement rendre les choses plus efficaces pour leurs clients et les entreprises vendant du cannabis légal.

IBM propose la Blockchain pour suivre les ventes de cannabis
Rate this post
Tags : blockchaincryptomonnaieibm
fr French
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis