Histoire et origines du 420
close

Qu’est-ce que le 420 ? L’histoire du plus grand jour de la weed

420, 4:20 ou 4/20 est une expression utilisée en Amérique et dans le monde, comme une référence plus ou moins discrète à la consommation de cannabis… Mais aussi et surtout, par extension, une manière de s’identifier à la contre-culture entourant le cannabis. Le 4/20 désigne aussi le moment de la journée où il est 16:20 (4:20 pm), le moment propice, pour fumer un joint. Le 4/20 est aussi l’appellation des divers rassemblements spontanés qui ont lieu à plusieurs endroits dans le monde, à 16:20 le 20 avril (à 4 h 20 le 20 du 4e mois), où les participants militent pour la remise en cause de la législation sur le cannabis.

Les Waldos

Il existe plusieurs théories qui tentent d’expliquer l’expression, l’une des plus répandues dit qu’un groupe de jeunes adolescents est à son origine en 1971. Ils se réunissaient à quatre heures vingt pour fumer ensemble après la fin des cours sous la statue de Louis Pasteur à San Rafael High School en Californie.

Comme ils s’adossaient à un mur, on les appelait  les « Waldos ».

Apparemment, en 1971 dans le nord de la Californie à San Rafael High School, ce groupe d’adolescents – les Waldos – ont trouvé une carte qui aurait conduit à un champs de marijuana à Point Reyes. La légende racontait que ce champs aurait été abandonné par un garde côté. Ils retrouvaient après l’école à 16h20 à leur place habituelle, le mur (Wall en anglais, d’où leur nom de Waldos) et se dirigeaient vers le nord-ouest de la Californie.

« Louis 420! »

Après avoir cherché ce trésors pendant plusieurs semaines, le mythe a mis à mal leur motivation et ils ont abandonné… Ils n’ont jamais trouvé le trésor, mais plutôt que de s’attarder sur la défaite, ils ont apprécié le bon temps passé. Ce même voyage rempli d’herbe et de libations a rendu leurs voyages bien plus intense, 420 était né. Au fil du temps, le groupe a continué à user de cette expression, et le terme s’est répandu comme une traînée de poudre…

Contre culture

“High Time” à San Rafael

Ce terme devint leur salut de groupe : «Louis 420 ! ». Le “Louis” a fini par disparaître, et il nous reste le fameux “420”. Il s’est popularisé depuis la fin des années 1980 par des fans du groupe Grateful Dead. Les Grateful Dead ont apporté une sérieuse contribution au terme 420. En effet, des membres des Waldos ont suivi leur concert, et petit à petit, le terme s’est diffusé parmi les fans. Le reste fait parti de l’Histoire du cannabis.

Grateful Dead

Beaucoup d’Américains continuent à fumer ensemble à seize heures vingt. Par extension la date du 20 avril (écrite 4/20 aux États-Unis) est devenue un jour symbolique de la contre-culture. À certains endroits la fête coïncide avec le Jour de la Terre… Une autre explication viendrait d’un des récits d’H. P. Lovecraft, “Dans les murs d’Eryx”, publiée en 1936 dans le Weird Tales Magazine. Lovecraft y décrit une « plante mirage » dont la description correspond à celle du cannabis et de ses effets, qui ont lieu à précisément 4 heures 20…

Dans les murs d’Eryx…

Une troisième et dernière explication associerait cette heure à la première prise de LSD effectuée par son inventeur, Albert Hofmann, le 20 avril 1943 à 4 h 20 de l’après-midi

Albert Hofmann

Jargon policier

Enfin, le 420 est là. Et pour la communauté du cannabis, c’est le meilleur jour de l’année… En fait, cette année, le 420 va se fêter tout le week-end. Du rallye 420 gratuit de Denver à 420 de San Fransico dans le parc, des événements seront présent à travers le monde.

Rallye 420 à Denver

Mais la France n’en accueillera aucun… En effet, la loi française est l’une des plus sévères au monde, et le consommateur de cannabis risque très gros… Ironiquement, selon certains, la police aurait inventé le code du jargon “420”. Et l’a utilisé pour signaler quand il y avait de la fume de marijuana en cours… Du genre, “Roger, nous avons un 420 à l’école secondaire de San Rafael”… Ensuite la contre culture aurait utilisé ce code pour elle même…

Un 420 à Londres…

L’histoire des Waldos est peut être déformée. Mais il est trop tard, il est déjà rentré dans la légende.  Le 420 était déjà devenu une partie officielle du lexique du stoner. Un signal pour rallier cannabis et fumeurs du monde entier. Les Waldos, cependant, avaient perfectionné l’utilisation du signal avant qu’il ne devienne populaire. “C’était presque télépathique”, a rappelé l’un des Waldos dans un interview avec l’Huffington Post en 2009. Aujourd’hui, les références au 420 abondent dans les médias et la culture populaire, depuis des décennies. Des horloges dans les films et les émissions télévisées sont toujours fixées à 4:20, le plus célèbre étant “Pulp Fiction”…

Un 4.20 dans Pulp Fiction

Campagne du 420

En outre, la « campagne du 420 » incite les gens à s’impliquer dans le processus politique et le mouvement de réforme de la politique anti-Cannabis. Plus particulièrement, des groupes universitaires tels que la NORML (National Organization for the Reform of Marijuana Laws), la SAFER (Safer Alternative for Enjoyable Recreation), et la SSDP (Students for Sensible Drug Policy) ont commencé à utiliser le 20 avril (4/20) comme un jour d’éducation et de militantisme pour une réforme de la politique envers la marijuana.

Aujourd’hui, 420 jouit d’une popularité massive. Avec la légalisation à travers les États-Unis, les festivals de cannabis d’avril sont plus nombreux et populaires que jamais. En fait, de nombreux événements majeurs sont devenus si importants qu’ils engloutissent des communautés entières…

Pour les Waldos, 420 était un signal pour se rassembler et profiter du cannabis. Et c’est exactement cet esprit qui soutient le 4/20 plus de 40 ans plus tard…



Histoire et origines du 420
5 (100%) 1 vote
Tags : 420buzzCannabisFrancelégalisationlifestyleMarijuanaUSweed
fr French?
X

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis