légalisation

Le Pérou combat pour la légalisation

Le président du Pérou veut légaliser le cannabis médical

Le président du Pérou a présenté à la législature du pays un projet de loi qui légaliserait le cannabis à des fins médicinales. Un projet qui donnerait l’accès médical (à la marijuana) pour certains cas particuliers. Mais le Président n’a pas toutes les voix nécessaire pour l’instant. Le pays croule sous la division politique, le combat pour la légalisation ne fait que commencer.

Proposition du Pérou

Le projet de loi présenté par le gouvernement du président Pedro Pablo Kuczynski permettrait l’utilisation légale du cannabis médical dans le traitement des «maladies graves et terminales». Toutefois, la mesure stipule que l’usage récréatif du cannabis – sans parler du trafic de la substance – resterait interdit.

Un gouvernement divisé

Les perspectives pour le passage du projet de loi ne sont pas claires. Ainsi, le Congrès du pays est dirigé par le parti d’opposition conservateur le Fuerza Popular (Force Populaire), dirigé par la principale rivale politique au président, Keiko Fujimori. Le parti détient un 72 des 130 sièges au Congrès du pays, assez pour bloquer l’une des initiatives législatives du président.

Fuerza Popular opposé à la marijuana médicale

Fujimori critique les propositions de gauche, comme celles entourant le mariage homosexuel. Ainsi que l’adoption par les couples homosexuels etc… Comme si cela n’était pas suffisant, ces derniers mois ont vu une rupture des communications entre les deux parties sur l’éviction de la Fuerza Popular du ministre de l’éducation. Ceci conduit donc à une instabilité politique et un avenir incertain pour des initiatives telles que le cannabis médical légalisé…

La descente

Le président Kuczynski a affirmé ne pas être parvenu à la décision de soumettre le cannabis par accident. Il dit qu’il a été inspiré à rédiger la loi après une opération contre le cannabis qui a été perquisitionné dans la capitale du pays, Lima.

Culture associative considérée comme illégale au Pérou

Les cultivateurs n’étaient pas des trafiquants de drogues stéréotypés. En effet, ils se sont révélés être des parents, qui prétendaient que leur but était de fabriquer de l’huile de cannabis pour soigner leurs enfants malades, dont l’un souffrait d’épilepsie…

Parmi le groupe de parents, une femme nommée Aida Farfan, qui prétend que les enfants malades de 80 personnes qui sont membres du groupe de « cannabis-growing ». Et qui ont accessoirement bénéficié de la culture… Elle a également prétendu avoir essayé pendant des années de plier l’oreille des législateurs sur la question. Mais ses efforts sont passer inaperçus…

Commerce de drogue au Pérou

Il y a quatre ans, la nation sud-américaine fabriquait et distribuait plus de cocaïne chaque année – 325 tonnes – que n’importe quel autre pays de la planète… Au total, les syndicats du crime organisé du pays tirent plus de 1 milliard de dollars de ventes annuelles.

Prise standard de cocaïne au pérou…

Le problème ne semble que s’aggraver, avec la corruption endémique. En effet, la production de cocaïne du pays atteint des niveaux aussi stupéfiants que la dépénalisation de la substance…

Le Pérou embourbé dans la culture de la Coca

C’est sans doute avec cette arrière pensée que le Président du Pérou, veut en finir avec les cartels, et passer à quelque chose de plus … médical ^^

Tags : CannabisdroguelegalisationPéroupolitiqueprohibition
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis