La marijuana n'affecte pas le QI chez l’adolescent
Medical

La marijuana n’affecte pas le QI chez l’adolescent

La marijuana n’affecte pas le QI chez l’adolescent – Aveu crucial de la FED, le cannabis n’affecterait pas le QI chez l’enfant & l’adolescent.

La Federal National Institute on Drug Abuse nous partage une étude explicite impliquant que la marijuana ne cause pas une diminution du QI chez l’adolescent. Un aveu important vu la conjoncture actuelle, déterminant que des facteurs environnementaux et familiaux en seraient la cause.

Dans une étude récente commanditée par la NIDA (National Institute on Drug Abuse) et l’Institut Nationale de la Santé Mentale (National Institute of Mental Health), révèle que la perte de QI chez les adolescents ayant fumé de la marijuana, n’est pas dut à la plante elle-même.

1024x1024-2
On constate une anormale matière blanche dans les scans du cerveau des accros à l’internet…

La marijuana n’est pas coupable de cette constatation qu’on fait généralement chez les jeunes, les facteurs familiaux et environnementaux seraient en cause.

1024x1024-10
Une perte de la masse de l’hippocampe (-6,5%) chez l’enfant abusé, ou maltraité …

Les chercheurs affirment que le constat d’une chute de QI est dû à des influences familiales défavorables qui diminuent leur motivation à l’apprentissage, voir les prédisposant à des comportements déviants, la délinquance et l’utilisation d’autres substances, des attitudes et des comportements négatifs qui empêchent l’acquisition d’un vocabulaire normal et la réception d’information.

1024x1024-13
L’apprentissage de l’écriture à la main renforce la cognitivité

Les inclinaisons contrevenantes chez l’enfant, et le niveau des caractéristiques familiales est ce qui conduit à un déclin de Q.I. Pour la majeure partie de ces jeunes, l’utilisation de marijuana est perçue comme un comportement déviant, souvent associé à la délinquance, à une marginalisation de l’usage qui affecte la progression du Q.I

1024x1024-14
Le sucre augmente le risque de démence, et affecte la mémoire… en autre…

En cette année ou neufs états vont se décider à la pleine légalisation ou à l’accès médical de la marijuana, l’aveu de la NIDA est particulièrement crucial. Apportant dans son passage, le glas pour les prohibitionnistes.

1024x1024-12
Jouer un instrument de musique stimule plusieurs zones du cerveau

Puisque que l’argument numéro un contre la légalisation est « What about the Children ! » (Que diriez-vous aux enfants ?), un slogan qui induit la peur et indirectement l’irresponsabilité des parents…

1024x1024-6
Apprendre une langue à l’école décuple la masse cérébrale

La marijuana ne baisse pas le QI, ne cause pas de dégâts, ni influence sur la conduite des adolescents…

1024x1024
La lecture crée des connections au cortex, et dans les zones réservées à la réception du langage

Les adolescents (et les enfants) ne devraient pas fumer de cigarettes ou boire de l’alcool, mais ce sont des péchés considérés comme légaux chez les adultes.Rajouter le cannabis comme une nouvelle drogue légale à la panoplie est aussi une erreur de définition, et d’éducation à ne pas commettre.…

1024x1024-11
Le cerveau des fumeurs n’est pas le même que celui des non fumeurs…

Cette étude récente prouve que la marijuana ne cause pas de dommages similaires à l’alcool, le tabac, et autres substances chimiquement contrôlés.

drug
Les chercheurs ont établi que la cocaïne est la Première cause du comportement toxico dépendant (et non la marijuana…)

Les adolescents devraient utiliser la marijuana ou voir la marijuana comme un soulagement, une amélioration des conditions de santé …

1024x1024-9
La méditation porte des effets bénéfiques à long terme sur la matière grise

… et là, le principal argument des prohibitionnistes s’effondrera.

Sources des études annexes

Addiction à la Technologie & à internet : http://www.cbsnews.com/news/internet-addiction-changes-brain-similar-to-cocaine-study/

Article du Guardian sur les dommages cognitifs sur les enfants abusés : http://www.theguardian.com/science/2012/feb/13/childhood-abuse-growth-brain-emotions

Bénéfice de l’écriture manuscrite chez l’enfant : http://articles.chicagotribune.com/2011-06-15/health/sc-health-0615-child-health-handwriti20110615_1_handwriting-virginia-berninger-brain-activation

Le sucre dégénère le cerveau des jeunes : http://www.scientificamerican.com/article/sugar-may-harm-brain-health/

Apprendre à jouer un instrument de musique : https://www.psychologytoday.com/blog/the-athletes-way/201311/musical-training-optimizes-brain-function

La lecture chez l’enfant, la réceptivité du langage : http://www.theatlantic.com/education/archive/2014/01/study-reading-a-novel-changes-your-brain/282952/

Le cerveau du fumeur : http://time.com/11386/teens-brain-structure-may-be-altered-by-smoking/

La cocaïne responsable des premières addictions : http://www.bbc.com/news/health-23811712

Bénéfices à long terme de la méditation : http://www.forbes.com/sites/alicegwalton/2015/02/09/7-ways-meditation-can-actually-change-the-brain/

Tags : adolescentCannabisÉtudelifestyleQIrecreatifscience
CannaPlus

The author CannaPlus

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis