close
Légalisation

Conduite Cannabique, quels sont les vrais dangers?

Conduire sous faible influence Une nouvelle étude a examiné les effets du cannabis
Blog-Cannabis

Conduite Cannabique – Conduire sous faible influence

Une nouvelle étude a examiné les effets du cannabis sur la conduite. Avec et sans alcool et nous montre que le cannabis provoque une conduite plus lente .Et que la combinaison de cannabis et d’alcool réduit le niveau de danger que génère l’alcool seul.

Dr. Rebecca Hartman

D-_Rebecca_Hartman-09c62
Cette étude est complète , scientifiquement valide et reconnu par l’Autorité anti-drogue américaine (NIDA).

Cette étude menée par l’Université de l’Iowa publiée dans le Journal of Applied Toxicology. Elle  indique que la consommation de cannabis est beaucoup moins dangereuse que l’alcool sur la conduite et réduit le risque contrairement a la conduite sous effet de l’alcool. Un groupe de chercheurs dirigée par le. Dr. Rebecca Hartman a testé la façon dont l’herbe affecte la conduite lorsqu’ellel est consommé seulel. Et quel est son effet combiné avec de l’alcool.. Ceci afin de déterminer si la consommation de cannabis augmente le risque de survenue lors d’un accident.

Les sujets de l’étude ont consommé de l’alcool vrai ou placebo, puis consommé 500 mg de cannabis par évaporation (placebo, faible ou forte – en fonction de la concentration de THC). Tout cela en 10 minutes et immédiatement dès le début de l’essai. Le test lui-même a été menée dans un simulateur de conduite (ENAD) .

En  mettant en évidence les données épidémiologiques et expérimentales. Les données épidémiologiques montrent que le risque d’implication dans un accident de la route augmente d’environ 2 fois après le tabagisme…. Le risque ajusté de culpabilité du conducteur augmente également considérablement, en particulier avec des concentrations sanguines de THC plus élevées…

Mais les études qui ont utilisé l’urine comme matrice biologique n’ont pas montré d’association entre le cannabis et le risque d’accident. Les données expérimentales montrent que les conducteurs tentent de compenser en conduisant plus lentement après avoir fumé du cannabis. Mais le contrôle se détériore avec la complexité croissante des tâches. Le tabagisme augmente le tissage de la voie et la fonction cognitive. Les tests de suivi critique, les temps de réaction, les tâches d’attention divisée et la variabilité de la position des voies montrent tous une altération induite par le cannabis.

canna volant
« Ce qui rend les comportements compensateurs du cannabis différents des comportements dangereux dut à la consommation d’alcool,”

En dépit de la tolérance supposée chez les fumeurs fréquents, les tâches complexes présentent encore des déficiences. Combiner le cannabis avec de l’alcool augmente la déficience.

Le danger de l’alcool

Les résultats de l’étude (18 participants on fini avec succès) ont montré que la consommation de cannabis seul ne met pas en danger le conducteur ou augmente le risque d’accident de la circulation.

L’alcool provoque un sentiment d’excès de sécurité – par opposition à un sentiment de prudence et de prise de conscience des risques , causer par le cannabis.

Mais cause a l’automobiliste de voyager à une vitesse inférieure et de garder une plus grande distance de sécurité du véhicule. En fait, techniquement, on peut dire que la conduite sous l’influence cannabis diminue le risque d’un accident de la circulation.   La principale différence entre l’impact de l’alcool sur la conduite à celle du cannabis est son ressentiment . En outre, les chercheurs ont noté que les participants qui ont consommé du cannabis associé à l’alcool ont montré une tendance à réduire la vitesse de croisière et indique que le cannabis a provoqué une baisse de la conduite dangereuse causée par l’alcool.

L’alcool 20x plus dangereux

Une autre étude menée à Oslo, en Norvège et a été publié la semaine dernière , a constaté que la consommation d’une quantité particulièrement importante de cannabis (intoxication aiguë ) peut quand même augmenter le risque d’accident de 20%.

alcoolauvolant
à savoir, une petite quantité d’alcool est 20 fois plus dangereuse qu’une grosse quantité de cannabis.

En revanche, selon les conclusions de l’US Department of Transportation, conduire sous faible influence d’alcool augmente la quantité d’accident de la circulation de 393%…

cannabisdriving1
l’alcool au volant est nettement plus dangereuse que la marijuana donc éviter toute conduite sous son influence.

Ces nouvelles données vienne bien-sur contredire les tests salivaire en France (anti-cannabis) qui vienne ruinée la vie des gens.

 

Tags : accidentAlcoolconduiteÉtude

Un commentaire

Comments are closed.