close
Santé

Le traitement et le soulagement des blessures liées à la moelle épinière

Blog-Cannabis

Comment le CBD et le THC peuvent-ils intervenir dans les cas de lésions de la moelle épinière ?

Les lésions de la moelle épinière sont l’une des blessures les plus dévastatrices. Même une blessure mineure à la moelle épinière peut vous rendre paralysé, incapable de sentir ou de bouger vos bras ou vos jambes. La raison pour laquelle les lésions de la moelle épinière sont si pénibles, c’est parce qu’elles contiennent des nerfs qui sont responsables de l’envoi de messages entre le cerveau et le reste de votre corps. Dès les années 1970, des études ont commencé à documenter la capacité du cannabis à combattre la douleur et la spasticité chez les patients atteints de lésions médullaires. Aujourd’hui, le cannabis à des fins médicales offre aux patients un traitement qui traite ces symptômes qui peuvent avoir un si mauvais impact sur la qualité de vie.

Les  lésions de la moelle épinière

Il y a environ 12 000 nouveaux cas de lésions de la moelle épinière rien qu’aux États-Unis chaque année, et 250 000 d’entre eux restent handicapés du fait de leurs blessures. Les lésions de la moelle épinière peuvent entraîner l’incapacité de bouger et peut même affecter le fonctionnement des organes du corps. Mais les zones de lésion les plus courantes sont les zones thoraciques et cervicales de la colonne vertébrale. Elle peut causer une invalidité permanente, et même la mort chez les enfants et les adultes.

Deux principaux types de lésions de la moelle épinière

Une lésion complète et une lésion incomplète. Une blessure complète signifie qu’il n’y a plus aucune fonction en dessous du niveau de la blessure. Dans ce cas là, il n’y a ni mouvement ni sensation, affectant de la sorte, les deux côtés du corps. Cela peut affecter n’importe quel niveau de la moelle épinière. D’un autre côté, une blessure incomplète signifie qu’il y a toujours une fonction en dessous du niveau de la blessure. Ce qui signifie qu’il est toujours possible de bouger un membre ou de sentir certaines parties du corps.

Les lésions de la moelle épinière affectent la motricité sensorielle et fonctionnelle et entraînent de graves douleurs.

Certains des problèmes les plus courants auxquels font face les patients atteints de lésions de la moelle épinière comprennent des douleurs atroces, des muscles et de la difficulté à dormir. Les lésions de la moelle épinière (LM) sont rares mais peuvent avoir des effets permanents et dévastateurs sur la vie quotidienne et le bien-être.

Pourtant, la recherche a encore beaucoup de chemin à faire pour mettre au point des médicaments efficaces contre les lésions médullaires sans effets secondaires ou potentiel de dépendance.

Le cannabis dans les cas de lésions de la moelle épinière

Une grande majorité des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière (LM) souffrent de douleurs chroniques. La douleur peut durer des mois, voire des années après la blessure. La douleur causée par les lésions de la moelle épinière peut affecter tout le corps, même dans les régions où vous ne pouvez plus ressentir de sensation.

Considérant que 4 patients sur 5 souffrant de lésions de la moelle épinière souffrent de douleurs chroniques, il est nécessaire de trouver un médicament approprié pour restaurer la qualité de vie.

Des études ont confirmé la capacité du cannabis à traiter de nombreux symptômes caractéristiques des lésions médullaires, notamment la douleur, la spasticité, l’insomnie et la dépression. Une certaine amélioration du contrôle de la vessie et des intestins a également été notée. Les cannabinoïdes, les composés médicinaux que l’on trouve dans le cannabis, sont ce qui offre cette étonnante diversité de soulagement des symptômes aux patients atteints de LM.

à lire aussi  Une herbe qui ne date pas d'hier : Cap sur une étude vielle de 1881

Soulagement de la douleur

La capacité du cannabis à traiter la douleur causée par une myriade d’affections est peut-être l’un de ses avantages les mieux documentés. Mais, les analgésiques opioïdes sont habituellement le premier traitement qu’on propose… Outre que les opioïdes sont de puissants analgésiques, ils ont un prix assez forts à payer.

 Les opioïdes ont des effets secondaires nocifs, ne sont pas idéaux pour une utilisation à long terme, et ils créent une telle dépendance qu’ils peuvent entraîner la mort. Des études montrent que l’utilisation d’opioïdes pour traiter les lésions de la moelle épinière peut nuire à la récupération et, pire encore, peut même aggraver la douleur.

Sans traitement approprié, les patients atteints de lésions de la moelle épinière peuvent vivre toute leur vie avec des douleurs chroniques.

Mais le cannabis est 100% naturel et sûr, et peut traiter même les douleurs les plus sévères causées par les lésions de la moelle épinière. Un rapport publié dans le Journal of Pain traite des effets du cannabis dans le traitement de la douleur neuropathique causée par des lésions de la moelle épinière :

42 patients ont reçu soit du cannabis vaporisé contenant 2,9% de 6,7% de THC (ce qui est relativement peu), soit un placebo. Les patients ont ensuite eu la possibilité d’inhaler 4 à 8 fois de plus. Après l’avoir répété à trois reprises, les chercheurs ont trouvé que le cannabis était utile pour soulager la douleur des patients. Mais plus important encore, ils ont trouvé que la plus faible dose de 2,9% de THC était la plus efficace pour traiter la douleur neuropathique

THC & CBD

Le tétrahydrocannabinol (THC), bien que stéréotypé comme étant le composé psychotrope du cannabis, a sa propre valeur médicale dans le traitement des lésions médullaires. Diverses études montrent que le THC améliore de nombreux symptômes de LM, y compris la douleur, la spasticité, le contrôle de la vessie et l’insomnie.

Le Cannabidiol (CBD), devient lentement mais sûrement un nom dans le domaine des analgésiques.

Les études ont non seulement démontré les remarquables propriétés antidouleur du CBD, mais aussi sa capacité à réduire la spasticité et à améliorer la fonction motrice chez les patients atteints de LM.

à lire aussi  Une fillette sauvée par le THC

Spasticité musculaire

La spasticité musculaire est une condition qui résulte d’une contraction incontrôlable des muscles. Elle peut entraîner des troubles de la parole et limiter les mouvements d’une personne. Environ 65 à 78 % des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière souffrent de spasticité musculaire. Une étude menée par des chercheurs du Département de médecine de l’Université du Manitoba au Canada a examiné les effets d’un cannabinoïde synthétique appelé Nabilone sur 12 patients, qui ont signalé une réduction significative de la spasticité musculaire.

Une autre étude réalisée en 2007, cette fois par le Centre suisse pour les lésions de la moelle épinière, a examiné l’impact du THC sur la spasticité musculaire. Les chercheurs ont évalué 25 patients atteints de lésions de la moelle épinière, qui ont tous reçu du THC par voie orale.

Les patients ont fait état d’un soulagement de la spasticité musculaire après un traitement au THC, de sorte que les chercheurs ont conclu que le THC est effectivement un traitement efficace et sûr de la spasticité musculaire.

Contrôle de la vessie

La moelle épinière joue un rôle important dans le contrôle de la vessie. Lorsque votre vessie est pleine, le cerveau communique avec la moelle épinière pour détendre le muscle du sphincter, et une fois ce message envoyé, l’urine traverse le corps. Lorsqu’une personne a une lésion de la moelle épinière, le cerveau ne peut plus envoyer ces messages, et la paralysie entraîne l’incapacité de contrôler la vessie. Il en résulte une vessie hyperactive.

Mais en 2001, le Centre suisse pour les lésions de la moelle épinière a mené une étude pour évaluer comment le cannabis peut être bénéfique pour une vessie hyperactive causée par une lésion médullaire. Les patients ont reçu du THC par voie rectale ou orale sur une période de 6 semaines.

Conclusion

Beaucoup plus de gens prennent conscience des superpouvoirs analgésiques du cannabis, mais la raison pour laquelle il fonctionne si bien est une histoire largement méconnue. La recherche a contribué à une meilleure compréhension.

Mais malgré des résultats clairs comme de l’eau de roche, la mise au point de médicaments à base de cannabinoïdes pour les lésions de la moelle épinière demeure bloquée…

Il est clair que le cannabis, même sous sa forme brute, procure aux patients un soulagement sûr des symptômes de la LM. D’autres recherches sur la restauration de la fonction nerveuse et la croissance de nouvelles cellules par les composés du cannabis éclairent davantage l’avenir des personnes souffrant de douleur chronique et d’autres maladies.

Tags : CannabinoïdesMédecineSystème endocannabinoïde