Medical

Le CBD idéal pour le traitement de la schizophrénie

Une nouvelle recherche détermine que le CBD pourrait devenir un remède dans le traitement de la schizophrénie, et des effets secondaires des antipsychotiques

La schizophrénie est un trouble mental grave, chronique et très complexe. Cette maladie mentale peut être traitée, avec un dépistage précoce et des traitements très rigoureux.. Hors, le Cannabidiol (CBD), le composant non psychoactif du cannabis, peut devenir prochainement le traitement le plus efficace et le plus sain pour le soulagement des symptômes de la schizophrénie. Mais aussi dans le traitement des effets secondaires négatifs dut  aux médicaments antipsychotiques utilisés pour lutter contre cette maladie. C’est ce que nous rapporte une nouvelle étude australienne dont les résultats ont été publié ce mois ci.

 

La schizophrénie

La schizophrénie est un trouble cérébral qui résulte d’un déséquilibre des systèmes chimiques du cerveau. Les symptômes se développent généralement progressivement, bien qu’ils puissent apparaître soudainement. Les personnes touchées peuvent devenir déprimées ou être victimes de sautes d’humeur, comme c’est le cas pour les troubles bipolaires. Elles présentent également un risque accru de suicide. Parmi les symptômes, citons:

  • les idées délirantes: le fait de croire que des gens complotent contre nous
  • les hallucinations: entendre ou voir des choses qui ne sont pas là
  • le comportement désorganisé
  • des changements sur la façon de réagir au milieu environnant
  • l’absence d’expressions ou d’émotions
  • des problèmes de concentration
  • un discours abrégé dénué de détails
  • la difficulté de planifier en vue d’atteindre des objectifs
  • des problèmes de mémoire
  • de la confusion sur le plan de la réflexion et du discours
  • de la difficulté à tenir une conversation
  • des mouvements répétitifs (va-et-vient) ainsi que des comportements insensés.

Une découverte reconfirmée

La schizophrénie pousse la dualité à son extrême

Bien que le cannabis riche en THC ait été cité comme un déclencheur possible de la psychose, en particulier chez les adolescents ,  un scientifique londonien affirme qu’un autre dérivé du cannabis, l’huile de CBD, pourrait avoir l’effet inverse.  Déjà en 2014 , le professeur Raphael Mechoulam, révéla aussi que le composant non psychoactif du cannabis, CBD (cannabidiol), est« idéal pour le traitement de la schizophrénie. » Maintenant , une nouvelle étude renforce ses paroles.

Cette nouvelle Etude , du centre de recherche médical menée à Ailooarh en Australie (IHMRI) sur des souris de laboratoire, et dirigé par le Dr Ktrinh Grin de l’Université de Wollongong, a constaté que lorsque le CBD est efficace pour le soulagement des symptômes de la schizophrénie. Y compris en cas de retrait social,  ou quand le patient est émoussé par les expressions émotionnelles.

Les expressions émotionnelles trop fréquentes ou totalement inexistantes…

Le CBD rétablit le bon fonctionnement du cerveau

Les chercheurs ont injecté sur des souris une substance mimant les réactions indésirables psychiatriques telles que la schizophrénie et l’autisme. Les chercheurs ont ensuite injecté 10 mg de CDB pendant 3 semaines consécutives. Ainsi, ils ont put enregistrés les données comme le poids, la consommation de nourriture et de l’eau etc… A ce stade, les scientifiques ont établi les capacités cognitives et la fonction de la mémoire par processus d’identification.

Le CBD rétablit la connectivité du cerveau

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Nature (Nature Journal). Ainsi, le traitement à base de CDB a été en mesure de répondre aux capacités normales de détection, d’améliorer la fonction de la mémoire, de la cognitivité et de promouvoir le comportement social. Ce qui a conduit l’un des auteurs de l’étude, Asli Osborne, à conclure que le cannabidiol (CBD) pourrait être utilisé comme un médicament sous prescription.

« Nous avons constaté que le CDB peut rétablir le bon fonctionnement des capacités de mémoire et de détection, ainsi que pour répondre à des niveaux normaux de comportement social »

L’alternative saine aux antipsychotiques

Les effets secondaires des antipsychotiques sont néfastes

Ces résultats sont intéressants car ils suggèrent que le CDB peut traiter  les symptômes de la schizophrénie, surtout quand le patient est résistants aux antipsychotiques comportant des effets secondaires plus que dommageables. En outre, le traitement n’a pas modifié le poids corporel ou l’apport alimentaire des souris.

« Un autre point est que les médicaments antipsychotiques classiques offrent un large éventail d’effets secondaires indésirables, le CBD peut aussi réparer ce genre de dommage»

 La schizophrénie n’est pas la seule utilisation potentielle de l’huile CBD comme médicament psychiatrique. Le CBD peut traiter les syndromes post traumatiques (SSPT). En témoigne  le Département des Anciens Combattants des États-Unis (Department of Veteran Affairs). Le CDB s’est révélé prometteur dans les premières études sur le SSPT. Et nous savons que la même chose est viable dans le traitement des troubles de l’anxiété.
CBD la solution d’avenir
Mais, des essais cliniques sont nécessaires, pour encore plus évaluer le CBD pour les cas humains. En fin de compte, nous espérons que les résultats conduiront au développement de médicaments plus efficaces.
Tags : cannabis médicalcannabis thérapeutiqueCBDÉtudetraitement
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis