Du THC synthétique approuvé par la DEA

La DEA approuve un médicament pharmaceutique à base de THC synthétique

La Drug Enforcement Administration (DEA) vient d’approuver récemment Syndros, un médicament basé sur du THC synthétique. Ce médicament est développé par Insys Therapeutics, une société pharmaceutique pas très cannabis…

THC synthétique dans l’Annexe II

Le Syndros est une formulation médicamenteuse à partir de THC synthétique. Il est utilisé pour traiter les nausées et les vomissements, les deux des symptômes les plus courants de la chimiothérapie. Le médicament a été préalablement approuvé par la FDA l’été dernier comme traitement contre la nausée, les vomissements et la perte de poids chez les patients atteints de cancer et du SIDA.

Triste réalité fédérale…

L’approbation de la DEA place Syndros et ses formulations génériques dans l’annexe II de la Loi sur les substances réglementées. Ceci indiquant un «fort potentiel d’abus», comme la cocaïne, la morphine et de nombreux analgésiques prescrits aux USA… Le cannabis naturel est toujours classé dans l’annexe I, le rangeant à côté de l’héroïne en terme de dangerosité…

Insys…

Insys a fait don de 500 000 $ en septembre dernier pour financer la campagne de désinformation contre la légalisation du cannabis en Arizona… Et pourtant, maintenant, la société a reçu l’approbation de DEA pour son propre médicament à base de cannabis. Au cours de la campagne, la société a prétendu s’opposer à la mesure de légalisation. Parce qu’elle ne permettrait pas de protéger la sécurité des citoyens et des enfants de l’Arizona… Maintenant, les utilisateurs de cannabis en Arizona doivent toujours faire face à des charges criminelles. Et même pour posséder de petites quantités de marijuana à titre médical…

Insys combat les utilisateurs de cannabis

Alors que Insys peut insister sur le fait que la sécurité est leur plus grande préoccupation, leurs stratégies de marketing agressives pour Subsys, un médicament contenant du fentanyl (un opiacé 100 fois plus puissant que la morphine), disent le contraire. Il semble que la société essaie réellement de tuer un marché non-pharmaceutique pour la marijuana. Ceci afin de remplir ses propres poches… Insys ne considère pas vraiment la santé et le bien-être de l’humanité…

Le très dangereux Subsys

Il semble clair que dans un monde où chacun pourrait cultiver et utiliser son propre cannabis, les compagnies pharmaceutiques géantes comme Insys perdraient inévitablement beaucoup de revenus… De plus en plus d’Américains succombent à des surdoses d’opiacés (par prescription) chaque année. Pour rappel, aucun décès est enregistré pour la consommation de cannabis…

Tags : Big Pharmacannabis médicaldroguelegalisationsubstitueTHCTHC synthétiqueTrumpUS
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis