Tutoriel sur la défoliation du cannabis: Comment augmenter les rendements en supprimant les feuilles

La défoliation est une technique de culture qui consiste, à éliminer les feuilles de la plante, modifiant ainsi son processus de croissance. La technique à pour but de maximiser le rendement de la production dans des espaces réduits. Pour ce motif-ci, cette technique est surtout utile pour les cultures d’intérieur à petite échelle et pour des cultivateurs qui sont intéressés par maximiser leur production de buds. Cependant, la défoliation est une technique agressive, son utilisation n’est pas sans controverse. Voici les preuves que la défoliation fonctionne parfaitement :

Objectifs de la défoliation

Cette technique n’est pas récente, sa pratique est également habituelle en jardinerie, surtout dans l’art du bonsaï. En agriculture on l’utilise communément pour les plants de tomates. La défoliation appliquée à la culture de cannabis consiste à éliminer les feuilles de la plante à certaines étapes de sa croissance mais dans le but d’obtenir plus de qualité et quantité à la récolte. Nous parlons de défoliation lorsque nous éliminons entre 20% et 90% du total des feuilles de la plante.

La défoliation est efficace dans une culture sous 250w…

Avec la défoliation nous n’éliminons pas les branches, seulement les pousses inférieures et les feuilles que nous trouvons autour d’elles. Mais, vous devez d’abord savoir quels sont les résultats apportés en choisissant la défoliation :

  • résoudre les problèmes d’exposition à la lumière
  • augmenter la productivité sans augmenter le nombre de plantes
  • réduire les dépenses en équipement et en lumière
  • manipuler la croissance, la hauteur et la forme des plantes
  • favoriser l’uniformité des buds
  • éviter les maladies et problèmes dû à l’humidité
  • assainir et fortifier les plantes

La défoliation est un procédé relativement simple, mais qui comporte ses risques. Cette technique est compatible avec toute méthode de culture (hydroponie, terre, coco…). Prenez votre temps et soyez précis avec vos ciseaux, une mauvaise coupe peut endommager les futurs bourgeons.

Tout au long du tutoriel avec la White Rhino

Défoliation en phase végétative

Cette étape requiert une seule défoliation. Assurez-vous que la plante soit saine et qu’elle ait suffisamment grandit. Coupez seulement les feuilles les plus grandes, en laissant suffisamment de feuilles pour la photosynthèse. En effet, la plante doit continuer à se nourrir et revenir à une croissance plus saine et plus forte (c’est le but).

Pour commencer une défoliation, votre plante doit mesurer environ 25 cm de haut…

Les jeunes plantes sont plus vulnérables. Mais en commençant à la phase végétative nous entraînons la plante et la préparons pour les futures défoliations. Bien que vous devez être conscient que c’est un risque. De plus, nous débarrasser des feuilles nous aidera avec les maladies. S’il n’y a pas de feuille, il n’y a pas de vermine, ni des problèmes d’humidité, comme l’oïdium. D’un autre côté, par l’élimination de l’excès de feuillage nous maximiserons l’énergie de la lumière, qui atteindra les zones les plus basses. En outre la défoliation favoriseras la circulation de l’air.

Défoliation en phase végétative

La défoliation paraît ralentir la croissance des racines, cela peut causer un grand déséquilibre pour une plante qui est en stade végétatif. Mais ce retard dure le temps de la récupération, jusqu’à ce que la plante ait établi un nouvel équilibre. La quantité de nutriments disponibles sera très importante. Si les niveaux de nutriments du sol sont bas, la défoliation frappera durement notre plante.

Juste avant de passer à une défoliation

Soyez patients, nous sommes en train de stopper le processus de croissance de la plante momentanément. Une plante défoliée grandira toujours plus lentement. A la suite, en quelques jours la plante retrouvera un feuillage épais et fort.

Quelques jours après la défoliation

Défoliation en phase de floraison

3 semaines avant la deuxième défoliation

En coupant les feuilles pendant la phase de floraison, nous stimulons la production d’auxine, qui est l’hormone végétale chargée de la croissance des parties florales et de leur maturation. De cette manière, lorsque la plante récupère, les buds grandissent d’un coup, en gonflant brusquement.

3 semaines après la deuxième défoliation

La défoliation en phase de floraison se déroule en 2 phases, et donc 2 défoliation. Après la 1ère semaine de floraison, attendez que sortent les premiers pistils. Non pas un ou deux mais plusieurs… Coupez toutes les grandes feuilles et laissez les plus petites feuilles. En environ 3 jours après de nouvelles pousseront, et 7-10 jours après vous retrouverez un feuillage épais.

Lors de la 1ère semaine de floraison

Autour de la 3ème semaine de floraison, assurez-vous que vos plantes ont récupéré. Les feuilles ont recommencé à pousser et sont touffues, puis répéter le processus antérieur. Vous verrez que les buds ont poussé et que beaucoup sont couvertes de feuilles. Votre mission est de les laisser exposées à la lumière, surtout les inférieures, et d’éviter que la plante n’ait de zones d’ombre.

Lors de la 3éme semaine de floraison

Attention ! Ne vous approchez pas trop des buds lors de la coupe. En défoliant la calice et les zones inférieures, la plante est guidée pour focaliser sont énergie vers les buds. De cette manière, on évite la formation de petites fleurs (celles qu’on jette au final). L’objectif est que la production finale soit faite de buds de qualité, denses et uniformes.

39 jours de floraison (2,5 semaines plus tard)

Contre la défoliation

Jusqu’à maintenant nous vous avons montré le bon côté de cette technique. Mais une plante sans feuilles est quelque-chose de choquant et, d’une certaine manière, de paradoxal. Ce motif, divise l’opinion des cultivateurs. Une plante a besoin de feuilles. Celles ci agissent non seulement comme panneaux solaires,pour réaliser la photosynthèse et ses procédés internes. Mais elles remplissent également la fonction d’emmagasiner cette énergie pour l’utiliser lorsque la plante en a besoin.

Celle de droite n’est pas à défolier !

La défoliation  supprime les principaux récepteurs d’énergie de la plante mais nous la privons aussi de cette énergie emmagasinée lorsqu’elle en a besoin. De plus, certaines souches ne répondent pas bien à la défoliation. Chaque variété réagit de manière distincte. Le risque majeur de la défoliation est que nous ne savons pas comment réagira notre plante. Enfin jusqu’à ce que nous voyions les résultats… La nature est modèle. Il sera toujours mieux de respecter les processus de la plante, qui grandit de manière naturelle. En tout cas, on ne pas défolier quand :

  • culture en extérieur
  • les plantes sont malsaines ou se développent lentement
  • la souche est connue pour être difficile à cultiver
  • la plante n’est pas très feuillue…
  • les bourgeons sont déjà exposés à la lumière et à l’air
  • vous êtes débutant

Le fait que les feuilles soient forcées à repousser suppose beaucoup d’effort pour la plante et cela peut l’user. En conséquence d’une défoliation ratée, nous obtiendrons des buds uniformes, mais en nombre inférieur. Ils seront moins denses et pèseront moins, en définitive elles seront de moins bonne qualité.

Allégations en faveur la défoliation

72 jours de floraison – Juste avant la récolte

Vous connaissez déjà les objectifs et les avantages de cette technique. En continuation, nos synthétiserons l’argument avec lequel les partisans de la défoliation justifient l’élimination des feuilles. Dans les cultures d’extérieur, le soleil est la source d’énergie. La plante pousse en adaptant sa forme à sa trajectoire, en s’exposant ou en s’ombrageant, prenant et laissant les nutriments dont elle a besoin ou non.

Séchage…

Mais lorsque nous cultivons en intérieur nous avons le contrôle total de la lumière. Mais aussi le contrôle de l’administration des aliments, de nutriments et des conditions environnementales. La plante ne requiert pas tant ce stockage d’énergie et de nutriments que sont les feuilles. De même qu’elle n’a pas besoin d’avoir de grandes feuilles pour absorber l’énergie solaire, ni pour protéger ses fruits du soleil, ni non plus d’un feuillage épais qui la défend des ravageurs.

Tags : 250wbudsCannabisculturedéfoliationfeuillagegrowhydroponietechnique de culturetutoriel
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis