Medical

Retour en Irlande pour un très jeune patient

Tristan Cahalane le premier patient irlandais retrouve sa famille à Noël

Quand il avait tout juste cinq mois, ce jeune garçon Irlandais prenait neuf médicaments au quotidien, pour l’aider à maîtriser une forme rare d’épilepsie.  En effet, le syndrome de Dravet lui causait jusqu’à 20 crises violentes par jour, certains d’une durée d’environ une heure. Ses parents se sont référés aux autres nations en terme de thérapie médicale. De ce fait, Tristan a rejoint l’état du Colorado pendant un an. Mais depuis l’Irlande a légalisé le cannabis médical, ce jeune enfant a put rejoindre sa famille.

L’Hôpital pour enfant du Colorado

Tristan Cahalane a fait la une des nouvelles internationales, quand il est devenu le premier citoyen irlandais ayant eu recourt au cannabis médical. Effectivement, à seulement deux ans, ce jeune garçon est déjà devenu le premier réfugié médical au monde. L’enfant a vécut  aux Etats-Unis pendant prêt d’un an pour être soigner à l’huile de cannabis. Ses parents, Yvonne et John, ont pris la décision en décembre dernier de placer Tristan au Colorado Children’s Hospital.

Tristan et ses parents, avant son départ pour le colorado

Ce qui signifiait de séparer Tristan de son frère et de son père. Un parent est resté sur place, tandis que l’autre est parti vivre dans le Colorado afin de s’assurer de Tristan et de l’aide dont il avait si désespérément besoin. Depuis sa naissance, Tristan souffre du syndrome de Dravet.  Une forme sévère d’épilepsie qui lui fait subir des crises incontrôlables et très handicapantes. Comme le cannabis médical est toujours illégal en Irlande (ne couvrant pas toutes les maladies), les parents savaient que l’Amérique était le seul espoir pour que leur enfant retrouve une vie normale.

Yvonne et son fils

Tristan devait prendre 9 médicaments au quotidien. Mais ceux ci lui infligeaient une trop grande perte d’énergie, allant jusqu’à lui créer des états de paralysie… En effet, quand il est arrivé sur place, il ne savait plus marcher, ni parler. Mais après son arrivée à l’Hôpital du Colorado, Yvonne était stupéfaite des résultats. La thérapie est fondée certes sur le cannabis, mais aussi sur un personnel et des médecins exceptionnels. La façon dont était traité Tristan fut jugée remarquable par les médias.

Tristan réapprend les gestes du quotidien

Les médecins ont travaillé sans relâche pour sauver ce petit garçon. Et Tristan a commencé à prospérer un peu plus chaque jour.

De retour chez soi, à Noël

A ce jour, Tristan a quitté l’hôpital, et il chante chaleureusement  son ABC. L’enfant s’amuse a compter sur ses doigts et ses orteils; quelque chose que sa mère n’aurait jamais crut possible. Et juste à temps pour Noël, Tristan est réuni avec toute sa famille. Il  profite des vacances comme il ne l’a jamais auparavant. L’enfant ne subit aucune crise, son vocabulaire s’est grandement amélioré en même temps qu’une sociabilisation accrue. De plus c’est à sa demande (au père Noël) qu’aujourd’hui Tristan est enfin en Irlande pour Noël.  ^^Désormais, il ne doit prendre que deux médicaments par jour. L’un d’entre eux étant de l’huile de cannabis, évidement.

Les deux frères irlandais réunis à Noël

Le voyage a été long, parfois solitaire pour le petit Irlandais. Mais l’histoire de Tristan est la première du genre dans l’histoire de l’Irlande (et sur le plan international). Le retour en terre natale est dût au fait que l’Irlande tolère juridiquement le cas de la famille Cahalan, et notoirement le cannabis médical. Cette histoire d’exception pourrait devenir le fer de lance d’une nouvelle campagne politique en faveur d’une ré-légalisation de la marijuana médicinale (reclassification médicale). Yvonne, espère que le traitement de son fils, offrira un tremplin aux autres parents dans le même cas; une pétition à cet actif est déjà en cours.

Tags : Cannabiscannabis thérapeutiqueÉtudeIrlandelegalisationprohibitiontraitement
emnl

The author emnl

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis