De la Drogue dans l’Air
Culture & Grow

De la Drogue dans l’Air

De la Drogue dans l’Air – Nouvelles Mesures Atmosphérique & Etudes du Gouvernement Italien

Une équipe de scientifiques du gouvernement italien est allé vérifier la concentration de THC , de caféine, de cocaïne et d’autres drogues présentes dans l’air. Le THC se place en pôle positon en Europe , surtout en hiver. La cocaïne sud-américaine est aussi très courante, des résidus qu’on retrouve surtout le week-end et que les citadins consomment à leur insu.

Etude Comparative

Dans le cadre de la science moderne et du contrôle de la qualité de vie dans les pays développés, de nombreuses équipes de recherche ont coutume d’analyser des échantillons de différents types de substance dans l’air, l’eau et les égouts afin d’éviter des niveaux de pollution élevés de substances considérées comme nocive.

Dispositifs de mesure de l’air

Une nouvelle étude menée par une équipe de chercheurs italien, dirigée par des scientifiques Angelo Sinsintao et Katia Balducci, ont testé la concentration de différentes substances dans l’atmosphère dans différents endroits du pays. Les substances testées dans l’étude étaient le THC, la caféine, la kétamine, la méthamphétamine, la nicotine, la cocaïne et l’héroïne. Le but de l’étude était d’obtenir une image générale sur l’usage de drogues dans le pays lui-même, ainsi que tout le continent européen. A titre de comparaison des échantillons d’air provenant d’Amérique du Sud ont été aussi observé.

Selon les résultats de la recherche, le THC , composant psychoactif du cannabis , a la plus forte concentration dans l’atmosphère européenne, et parmi tous les substances testées. En outre, les scientifiques ont noté que la concentration en THC des essais atmosphériques en zone fermée est légèrement supérieure à celle enregistrée à l’air libre. L’hiver est la saison où la concentration de THC dans l’air est le plus élevé (1,3 – 21 ng / m3), près de 2 fois plus qu’en été. Les conclusions de l’étude déduisent que le THC a tendance à être conservés plus longtemps dans des conditions climatiques froides mais nous ne pouvons conclure que la consommation de cannabis est plus élevée en hiver qu’en été.

Proportion inversée en Amérique du Sud; en Europe le cannabis est plus présent que la cocaïne dans l’atmosphère

Le résultat des tests de comparaison provenant d’Amérique du Sud révèlent un taux de THC dans l’air en deuxième position juste après la concentration de cocaïne qui arrive en 1ére place de tous les échantillons testés.

Les drogues dures sont faibles

La concentration de kétamine, de méthamphétamine et d’héroïne enregistrée dans tous les tests étaient relativement très faibles. L’équipe de recherche a noté que la prédominance des drogues dures dans l’air est anecdotique, mais il y a des endroits spécifiques tels que les discothèques et autres lieux de divertissement où on peut trouvé des niveaux légèrement plus élevés.

La kétamine représente un danger mortel

Les niveaux mesurés au cours du week-end étaient supérieures à celles mesurées dans le milieu de la semaine, sur toutes les substances trouvées à l’exception de la méthamphétamine. La déduction est simple selon les experts : pendant les heures de loisir on utilise le plus les psychotropes .

Ceci dit en Europe, il y comme une odeur de cannabis dans l’air …

A la fin de l’étude, les chercheurs ont émit plusieurs réserves, notablement sur la crédibilité de l’analyse de l’air par rapport aux analyses de l’eau et de la terre… Ce qui demande des vérifications supplémentaire, en l’occurrence une recherche plus approfondie sur le sujet…

 

Tags : drogueÉtude
weedmaster

The author weedmaster

Inscrivez-vous À notre newsletter!

Retrouvez gratuitement toute l’actualité cannabis en vous inscrivant à nos newsletters

copyright © Newsletter | Blog-Cannabis