close
Science

Combien de temps l’effet des champignons dure-t-il? Comment les ingérer et comment les préparer?

Tout savoir sur les champignons magiques : un guide complet pour votre premier voyage

Il n’est pas surprenant que l’intérêt général pour les champignons magiques ait grimpé en flèche ces dernières années. Les champignons magiques aussi appelés champignons hallucinogènes, champis ou encore « magic mushroom » peuvent offrir une évasion amusante et divertissante dans notre vie. La recherche montre que les champignons magiques ont aussi un potentiel incroyable pour améliorer la santé et le bien-être mental quand ils sont utilisés dans de bonnes conditions et de la bonne manière.

Psilocybine

Apprendre à connaître les champignons producteurs de psilocybine

Après des décennies d’interdiction insensée menée par la guerre à la drogue, les champignons magiques sont de nouveau au cœur des conversations et de nombreuses personnes sont impatientes de tenter l’expérience. Nous pensons que l’information nous permet de prendre le contrôle de nos vie et nous donne le pouvoir de pendre des décisions libre et éclairées Prendre des champignons, c’est comme gravir une montagne. Les vues en valent la peine, mais cela signifie également que vous devez vous y préparer. Certains risques peuvent survenir en chemin . Ce guide est destiné à vous servir de feuille de route pour naviguer dans une expérience sous de bons augures.

Comment se préparer pour un voyage aux champignons? Regard sur la psilocybine

La psilocybine, le principal composé psychédélique des champignons magiques, se lie à un récepteur de sérotonine dans le cerveau pour produire ce que les scientifiques appellent un «état de conscience altéré». Dans ces états, la perception est déformée, le sens du temps est dilué et la réalité est vécue d’une manière entièrement différente. La psilocybine peut provoquer des hallucinations et des expériences introspectives intenses qui peuvent être cataloguées dans les domaines de la spiritualité ou du mysticisme .

Ces états peuvent vous ouvrir l’esprit à des idées auxquelles vous n’auriez peut-être pas pensé dans un état psychique dit « normal » . Vivre ces expériences peut devenir un processus de guérison et d’inspiration pour de nombreuses personnes. Les champignons peuvent susciter un sentiment de respect et d’émerveillement et finalement nous aider à devenir des gens plus sages et plus compatissants. Ils peuvent également ouvrir la porte à des expériences belles et amusantes qui peuvent changer la façon dont nous concevons la réalité et la vie quotidienne.

Cependant, être sous influence des champignons peut également conduire à vivre un  » bad-trip », qui inclue souvent la paranoïa, l’anxiété, les crises de panique ou la perte temporaire du contrôle de la réalité. Afin d’éviter de mauvaises surprises, les mangeurs de champignons expérimentés recommandent de suivre quelques principes simples.

Eviter le «bad trip»

Soyez à l’aise: La Psilocybine peut perturber considérablement les processus psychologiques “normaux” en nous laissant face aux dures réalités du monde ou face à des questionnements sur nous-même qui en temps normal sont enfouis au plus profond de nous et qui émerge d’un coup. C’est pourquoi vous devez prendre des champignons lorsque que vous êtes dans un état émotionnel équilibré depuis quelques semaines. Assurez-vous aussi d’avoir suffisamment dormi la nuit précédente, la fatigue pouvant avoir un impact négatif sur votre voyage.

Sentez-vous en sécurité : Assurez-vous d’être dans un endroit confortable et familier où vous vous sentez en paix et serein. Éviter de prendre des champignons si quelque chose dans l’environnement vous met mal à l’aise par exemple , ou si vous sentez l’endroit dangereux.

Déconnexion: Gardez votre téléphone éteint aussi longtemps que votre voyage dure afin de ne pas être dérangé dans votre voyage intérieur. Assurez-vous de ne rien avoir à faire, obligations familiales ou de travail ou autre, car une fois que les effets commencent il y a des chances que vous ne puissiez pas les assumer correctement. L’appel de vos tâches en plein milieu d’un voyage peut devenir une bonne raison de paniquer.

Choisissez votre compagnon de voyage : Cela n’est pas assez souligné, mais les êtres humains sont des « créatures sociales » et la présence d’un ami ou d’un ennemi peut faire la différence en affectant tout votre état d’esprit. Ne prenez pas de champignons avec des personnes en qui vous n’avez pas une totale confiance ou avec qui vous ressentez un malaise.

Mushroom Champignon Psilocybine

La première fois ?

Si c’est une première pour vous de consommer des champignons ou tout autre hallucinogène d’ailleurs, vous devriez avoir un « gardien de voyage  » un consommateur averti par exemple. Son job ? C’est d’être un lien avec le monde réel pour le cas où vous perdiez trop votre contrôle de vous-même, il pourra ainsi vous aider à vous remettre  » les pieds sur terre  » . Être sous l’effet du produit peut vite vous faire perdre le sens des réalités, vous pouvez avoir du mal à distinguer le rêve de la réalité. Cela peut vous exposer à des risques physiques, donc avoir à ses côtés une personne de confiance, qui veille sur vous, rendra l’expérience bien plus agréable.

Un bon gardien de voyage doit rester discret faire profil bas à moins que vous n’ayez besoin de son aide.

Enfin, laissez-vous aller: si vous êtes dans un environnement sûr et que vous pouvez abandonner vos responsabilités terrestres pendant quelques heures, il est temps de céder à l’expérience. N’essayez pas de contrôler ou de diriger ce qui vous arrive sous l’effet des champignons. Devenez un observateur actif. N’oubliez pas que tout ce qui vous arrive à ce moment-là fait partie de l’expérience et qu’en tant que tel, cela peut apporter un aperçu positif même si cela peut sembler désagréable ou inconfortable à ce moment-là.

Faites confiance au fait que tout ce que vous voyez, ressentez ou imaginez existe dans le royaume du voyage champignon et ne peut pas vous blesser dans la vraie vie. Cet état d’esprit vous permettra d’explorer votre conscience sans peur ni préjugé.

Combien de temps durent le trip aux champignons?

De l’ingestion à la descente (dissipation des effets) , un trip aux champignons, de manière générale, dure entre 4 et 6 heures. Les premiers effets arrivent après une trentaine de minutes, mais cela peut aller jusqu’à une heure selon la dose et le métabolisme de chacun.

Il est recommandé d’être patient et calme en attendant que les effets arrivent, devenir anxieux ou prendre une deuxième dose n’est vraiment pas une chose à faire, en effet vous risquez à coup sûr d’en avoir trop prit et il n’y a pas de moyen d’arrêter le voyage une fois que votre envol à commencé.

Au départ, une lente montée vous envahit, après deux, trois heures, des effets de pointes, comme de  » des pics sensoriels « restent à venir. La temporalité de l’ingestion varie en fonction de la méthode utilisée pour le manger, nous allons comprendre et vos expliquer tout ça.

La descente commence après  » les pics  » généralement 6 heures après l’ingestion. Les effets directs dissipés, vous pouvez vous sentir comme étourdi, fatigué ou trop sensible aux stimuli de la vie réelle. D’où la nécessite de prendre des champignons un jour où vous êtes totalement libre de vos contraintes quotidiennes. Il est recommandé de prendre vos champis un jour où vous serez libre de pouvoir vous reposer le lendemain.

Quels champignons magiques choisir et quelle est la bonne dose ?

La psilocybe Cubertis est devenu l’espèce la plus couramment utilisé en raison de sa facilité de culture. Il existe plus de 200 espèces de champignons produisant de la psilocybine dans la nature.

Différentes espèces contenant des niveaux de psilocybine très différents les uns des autres conduisent à des forces très diversifiés. À noter que les niveaux de psilocybine peuvent aussi varier entre les souches d’une même espèce.

Comme tout médicament d’origine naturelle, la concentration des principes actifs peut également varier selon la partie du champignon concerné. Le chapeau contient souvent plus de psilo que sa tige. Tout cela signifie que mesurer une dose de champignon n’est pas une science exacte. Certaines directives peuvent vous être utiles, elles sont basées sur les quantités suggérées de psilocybine séchée.

Vos champignons se déclinent donc en deux variantes : frais ou séché. Cela ne change pas les effets, mais changera le poids total, les champignons secs sont plus léger que les frais, ils ne contiennent moins d’eau contrairement aux champignons frais.

La meilleure façon de mesurer une dose est d’utiliser une balance.

Dosage conseillé: Une dose entre 0,5 et 1,5 grammes de champignons secs devrait être un bon départ pour ressentir les effets de la psilocybine dans votre corps et votre esprit. C’est la dose recommandé pour un premier voyage et nous vous recommandons vivement de ne pas en prendre plus. Les recherches ont montrés que les mauvais voyages sont plus susceptibles de se produire à des doses élevées.

Être sous l’effet des champignons est une nouvelle expérience très étrange, qui peut être accablante au début. C’est pourquoi il est important de s’habituer à être dans cet état avant de passer à des doses plus élevées. Nous vous recommandons de commencer par une faible dose (pas plus de 1,5 gramme), puis de progresser jusqu’à une dose plus élevée lors de votre prochaine expérience.

Dosage vétéran: entre 1,5 et 3 grammes, vous devriez ressentir un effet psychédélique important. Ce montant devrait suffire à la plupart des gens pour vivre un voyage précieux dans le monde mystérieux et impressionnant des champignons.
3 grammes ou plus devraient vous emmener sur la lune et en revenir. C’est un domaine qui ne devrait être exploré que par des utilisateurs expérimentés. Assurez-vous de bien connaître vos réactions et d’avoir eu un certain nombre d’expériences positives dans les champignons magiques avant de prendre plus de 3 grammes. Dans tous les cas, 5 grammes devraient être la dernière frontière pour quiconque n’a pas des années d’expérience en introspection psychédélique.

Manger Des Truffes Magiques

Comment manger des champignons et quelle methode?

Pour que les champignons magiques réalisent leur plein potentiel dans votre corps , il est recommandé d’être à jeun , prendre des champignons sans avoir mangé ne vos donnera pas un « high » plus intense ni un effet plus rapide . Si vous devez manger quelque chose avant votre voyage , manger le plus léger possible , facile à digérer , une salade ou un fruit par exemple .

Maintenant, avec un estomac vide et prêt, voyons les méthodes les plus courantes pour manger des champignons.

Le style de l’homme des cavernes: Il n’y a pas de secret pour manger les champignons à part les mettre dans votre bouche et les avaler. Si vous êtes courageux et que vous ne voulez pas tourner autour du pot, vous pouvez simplement les mâcher et les avaler crus.

Sweet me up: Puisque la plupart des gens trouvent le goût des champis fort, amer et assez désagréable, il est courant de les mélanger à une boisson sucrée afin d’en masquer sa saveur intense. N’importe quel smoothie ou jus de fruit fera très bien l’affaire. Si vos champignons sont séchés, broyer les dans un moulin à café ou a défaut, émietter les à la main, ou piller les avec un pilon de cuisine ou bien encore, vous pouvez juste les découper avec un couteau bien aiguisé.

à lire :  Convention sur les substances psychotropes

Plus vous broyez les champignons, plus il sera facile pour votre estomac de les digérer. Gardez à l’esprit que les champignons peuvent être durs pour le tube digestif, il est donc normal de ressentir des symptômes d’intoxication modérée après les avoir pris, comme des nausées (entraînant parfois des vomissements), des maux de tête, de la somnolence et une faiblesse musculaire.

Thé aux champignons : Afin de réduire les nausées et les symptômes liés à l’estomac, certains utilisateurs conseillent de concocter une infusion de champignons magiques.
Le thé de champignon est essentiellement un extrait de psilocybine fait maison qui peut être beaucoup plus facile à digérer.

Pour faire un thé aux champignons, il suffit de broyer les champignons secs aussi finement que possible et de les mettre dans de l’eau bouillante, laisser infuser une quinzaine de minutes. Filtrez vos débris de champignons et dégustez. L’effet intervient de façon rapide, car sous cette forme, l’estomac n’a pas besoin de décomposer les champignons. Le voyage global peut aussi être plus court mais plus intense du fait que les champignons infusés dans l’eau ne passeront par le lent processus de digestion.

N’hésitez pas à ajouter des herbes et du miel à l’eau afin de rehausser la saveur de votre thé aux champignons. Vous pouvez simplement ajouter votre sachet de thé préféré ou expérimenter en mélangeant des champignons avec des herbes naturelles comme la lavande, le gingembre ou la camomille.

Une surprise citronnée : Une autre façon d’éviter de manger les champignons consiste à utiliser une technique appelée tekking au citron. Le composé actif du champignon, la psilocybine, est synthétisé en psilocine par le métabolisme de notre corps. La psilocybine est en fait un promédicament , qui est décomposé par notre corps en psilocine, qui est l’ingrédient actif qui interagit avec les récepteurs de notre cerveau. En trempant les champignons moulus dans du jus de citron pur pendant environ 15 minutes, nous pouvons aider à accélérer ce processus, car l’acide citrique présent dans le citron est censé décomposer la psilocybine en psilocine à l’avance.

En pré-digérant chimiquement les champignons dans une tasse, ils commenceront leur effet plus tôt et éventuellement avec plus d’intensité. Les «tekkers» expérimentés disent qu’ils ont généralement besoin de moins de champignons pour atteindre le même effet.

Champi Alu

Que faire en cas de Bad trip?

Ceux qui expérimentent les champignons parlent souvent du bad trip notoirement redouté. Un bad trip est une expérience désagréable qui se produit lorsqu’une personne sous les effets d’un psychédélique ne peut pas contrôler les pensées ou les sensations laides qu’elle éprouve.

Les mauvais voyages ne sont pas nécessairement mauvais, car ils peuvent ouvrir une catharsis d’émotions négatives qui peuvent vous purger d’un traumatisme non traité. Cependant, la plupart des gens préféreraient éviter de se retrouver empêtrés dans un enfer personnel d’anxiété et d’angoisse qui se répètent.

Il existe plusieurs pratiques que vous pouvez essayer si vous sentez que vous entrez dans un bad trip. 

Respiration: La respiration profonde peut vous aider à vous détendre et à retrouver votre être enraciné, en diminuant votre anxiété. Rappelez-vous que vous avez consommé un produit psychoactif et que ce que vous ressentez est en grande partie lié à son influence sur votre esprit, ce ressenti à une fin, ce mal-être passe avec le temps.

Cherchez de la compagnie: si vous êtes avec des amis ou un trip sitter, dites-leur ce qui vous arrive. Communiquer vos sentiments peut vous aider à les surmonter et à comprendre comment passer à un état d’esprit plus heureux.
Changez quelque chose: votre moi affecté par les champignons est extrêmement sensible aux stimuli externes. Si vous réalisez que vous entrez dans un endroit moche, essayez de changer les conditions qui vous entourent. Si vous écoutez de la musique, changez de genre ou désactivez-le. Si vous êtes dans une pièce sombre, promenez-vous dehors avec votre gardien de voyage. Si vous méditez et que de mauvaises pensées vous viennent à l’esprit, essayez de vous distraire avec quelque chose de stupide.
Si rien d’autre ne fonctionne: rappelez-vous que toutes les émotions négatives ressenties lors d’un trip aux champignons prendront indubitablement fin une fois l’effet dissipé. Si vous pensez que rien de ce que vous faites ne vous aide à mettre fin à un bad trip, asseyez-vous et attendez que les heures passent. Vous vous sentirez invariablement mieux une fois que la psilocybine aura quitté votre système.

Un mot d’avertissement : les champignons sont-ils sûrs?

Les champignons magiques sont considérés comme sûrs, même si de mauvaises expériences peuvent survenir, elles ne laissent généralement pas de cicatrices importantes. Toutefois, les champignons ne sont pas des jeux d’enfant, il y a toujours un risque associé à toute consommation de produits et c’est au sens de la responsabilité de chacun de déterminer s’il est en capacité de vivre ce type d’expérience. Si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de problème de santé mentale, votre expérience avec des champignons devrait bien se passer.

Dans le cas contraire ou si vous prenez des médicaments comme les antidépresseurs, vous devez en parler à votre médecin avant de prendre des champignons, la psilocybine peut interférer avec votre traitement. À éviter aussi si vous êtes enceinte, si vous allaiter ou si vous avez des problèmes de tensions artérielles.

La psilocybine s’est avérée extrêmement utile dans le traitement de la dépression et de l’anxiété

Cependant, toutes les recherches soulignent l’importance d’un thérapeute accompagnateur dans le traitement assisté par la psilocybine. Un professionnel qualifié peut guider un patient tout au long du voyage et l’aider à comprendre une expérience par ailleurs déroutante et troublante.

Si vous souffrez de dépression majeure, de chagrin ou de tout trouble lié à l’anxiété, la prise de champignons magiques sans surveillance ne sera pas un remède miracle. Cependant, vous pouvez rechercher un guide expérimenté, ou une retraite psychédélique qui peut vous accompagner dans votre processus de guérison vers le bien-être mental.

Truffes Hallucinogene

Les truffes magiques sont-elles les mêmes que les champignons magiques?

Connus de l’humanité depuis des siècles, les champignons magiques ont été la source d’expérimentations transcendantales pour bons nombres de personnes a travers le monde. Une brève période, mais intense, de recherches sur la psilo a eu lieu dans les années 40 jusque dans les années 60 interrompu par les législateurs qui les ont interdites purement et simplement dans la plupart des pays. Ces mystérieux petits camarades sont devenus tabou dans la plupart des pays occidentaux depuis la seconde moitié du 20e siècle.

Aujourd’hui, les champignons producteurs de psilocybine réintègrent lentement la société occidentale. Ces dernières années, une variante particulière de ces champignons psychédéliques a gagné en popularité: les soi-disant «truffes magiques».

Que sont les truffes magiques? En quoi diffèrent-ils des champignons magiques? Sont-ils meilleurs, pires ou identiques?

En bref, il n’y a pas de différence majeure dans les truffes magiques en dehors de leur apparence et du fait qu’elles poussent sous terre, ce qui les rend légales dans certaines juridictions comme les Pays-Bas.

Les champignons magiques doivent leurs effets psychotropes à une substance particulière qu’ils produisent appelée psilocybine. Lorsqu’elle est consommée, la psilocybine est métabolisée par le corps humain et convertie en psilocine, un hallucinogène très puissant.

La psilocybine peut induire des expériences psychédéliques chez l’homme en interagissant avec un type particulier de récepteur dans le cerveau appelé sérotonine 2A, qui, assez curieusement, est le même type de récepteur qui se lie à d’autres substances psychédéliques comme le LSD, la mescaline et le DMT.

La psilocybine se trouve naturellement dans plus de 200 espèces de champignons, dont la plupart appartiennent à un genre que les biologistes appellent Psilocybe Mushrooms. Les champignons magiques sont une usine biologique naturelle pour la psilocybine. Ils prennent essentiellement des éléments de leur environnement pour synthétiser la psilocybine ainsi qu’un grand nombre d’autres tryptamines naturelles. 

Aujourd’hui, des essais cliniques menés par des chercheurs de haut niveau partout en Europe et en Amérique du Nord ont remis les champignons contenant de la psilocybine sous les projecteurs de la médecine traditionnelle et des cercles de bien-être.

De vastes quantités de preuves anecdotiques, ainsi qu’un nombre croissant de recherches cliniques montrent que les effets psychoactifs de la psilocybine peuvent induire des états de conscience altérée qui peuvent avoir un potentiel de guérison très puissant s’ils sont utilisés dans le bon contexte.

Une version chimiquement isolée de la psilocybine fait actuellement l’objet d’essais cliniques humains de phase 2 afin d’évaluer son efficacité dans le traitement de la dépression résistante au traitement et d’autres troubles mentaux.

Que sont les truffes magiques, exactement?

Certaines espèces de champignons produisent des organes de fructification que nous appelons champignons ou truffes.

Quand nous regardons ces champignons, nous ne regardons qu’une partie de l’ensemble. Sous le sol, les champignons s’étalent sous forme de mycélium: un tissu en forme de branche qui, comme les racines d’un arbre, est chargé d’absorber les nutriments de l’environnement.

Certaines espèces fongiques produisent une masse compacte de mycélium durci appelé «sclérote». Le sclérote des champignons producteurs de psilocybine est ce que nous appelons normalement les «truffes magiques». 

« C’est essentiellement une forme particulière de mycélium. C’est un état dans lequel, sous terre, le champignon rend compact son mycélium en lui donnant une forme de truffe  » a déclaré Marshall Tyler, directeur de recherche chez Fied Trip Health, un e entreprise canadienne travaillant sur la recherche et développement sur les psychédéliques.

Le sclérote est produit par le champignon comme moyen de stocker la nourriture pendant de longues périodes au cas où les nutriments de l’environnement s’épuisent. Tous les champignons produisant de la psilocybine ne forment pas du sclérote, mais ceux qui le font y stockent la psilocybine et d’autres alcaloïdes, comme on peut en trouver dans leurs organes de fructification.

Le sclérote des champignons producteurs de psilocybine est parfois appelé «pierres philosophales» ou «pierres de sorcier».

Bien qu’elles puissent avoir un aspect différent des champignons, les truffes magiques contiennent des quantités importantes de psilocybine et d’autres composés qui produiront un effet psychédélique de la même manière que les champignons magiques.

Il n’y a rien dans les truffes elles-mêmes qui puisse expliquer une différence dans l’effet qu’elles produisent par rapport aux champignons magiques. En effet, les champignons psilocybine eux-mêmes peuvent varier en puissance et en effet en fonction de leur espèce et même entre les cultivars de la même espèce.

Psylocybin Et Cannabis
Cannabis et champignons magiques

Analogie avec le cannabis

À l’instar du cannabis, dans l’herboristerie et dans les médecines utilisant les plantes entières, on pense que les champignons psilocybine exercent leurs effets en combinant différents composés, c’est ce que l’on appelle « l’effet d’entourage« . Différentes variétés peuvent présenter diverses compositions chimiques, ce qui entraîne une variabilité significative de leurs effets.

La psilocybine induit des états de conscience altérés qui inclue les hallucinations, visuelles ou auditives, mais aussi des changements de perceptions, une perte de notion du temps et souvent un sentiment d’euphorie.

Lorsque toutes les conditions sont bonnes et que votre voyage s’est bien passé, d’après certains qui ont relaté leur voyage sensoriel, la consommation de truffes magique est l’un des moments les plus significatif et les plus bouleversant de leur vie.

Cependant, tout comme les champignons magiques, si elles sont prises dans de mauvaises circonstances ou à forte dose, les truffes magiques peuvent provoquer des nausées, une intoxication, des crises de panique, des «bad trips» et peuvent conduire à des épisodes psychotiques chez les personnes ayant une prédisposition génétique à la psychose.

Pourquoi les truffes magiques sont-elles populaires ? Sont-elles légales ?

La psilocybine a été interdite dans la plupart des pays en 1971 après la signature de la Convention sur les substances psychotropes, un traité des Nations Unis qui désignait la psilocine , le cannabis et d’autres drogues comme étant des substances vénéneuses.

La raison pour laquelle les truffes magiques sont devenues un mot à la mode ces jours-ci n’a pas grand-chose à voir avec leur effet et beaucoup à voir avec leur statut juridique.

«En fin de compte, nous travaillons dans le cadre dans lequel nous sommes autorisés à travailler, et je pense que c’est la chose la plus importante à savoir», a déclaré Todd Shapiro, PDG de Red Light Holland, une entreprise canadienne qui se développe, distribue, et vend des truffes magiques pour le marché néerlandais des smart-shop, où on les trouve le plus souvent.

à lire :  Extractions de cannabis par l'université des sciences à Prague

Alors que la psilocybine est devenue illégale au niveau international en 1971, les champignons magiques ont continué à être vendus aux Pays-Bas, un pays qui a traditionnellement adopté des lois laxistes sur la criminalisation des drogues.

Le pays a néanmoins interdit les champignons magiques en 2007 , après qu’une adolescente se soit suicidée sous l’influence de champignons achetés légalement. Cette interdiction n’a cependant pas empêché les producteurs de champignons magiques de maintenir la chaîne d’approvisionnement en vie, en exploitant une faille dans la législation. 

Selon la législation néerlandaise, le sclérote des champignons magiques ne tombe pas sous le coup de l’interdiction de 2007. Cela a propulsé les truffes magiques sur le devant de la scène psychédélique néerlandaise, où l’on trouve un large éventail de produits à base de truffes légales, avec des emballages de qualité, des informations sur le dosage et des contre-indications.

« Nous avons fait en sorte que cela ressemble à quelque chose qui pourrait être prescrit. Mais c’est un produit naturel », explique Shapiro, de Red Light.

Actuellement, on trouve les truffes magiques sur d’autres marchés que les Pays-Bas. Cependant, la plupart des pays – à l’exception du Brésil, de la Jamaïque et de certaines juridictions américaines – considèrent toujours que tout produit contenant de la psilocybine est illégal, ce qui signifie que l’achat de truffes magiques peut toujours être sanctionné par la loi.

L’effet d’entourage dans les champignons magiques

L’action combinée des composés de champignons magiques peut produire l’expérience psychédélique globale. Le terme « effet d’entourage » fait référence à l’interaction synergique de deux ou plusieurs molécules différentes lorsque ces molécules sont co-administrées, par exemple lorsqu’une personne ingère un extrait naturel ou une formulation d’ingénierie de composants. Cette hypothèse a reçu une attention considérable dans l’industrie du cannabis, où des centaines de cannabinoïdes ont été identifiés. L’effet d’entourage est également un facteur critique dans l’industrie des aliments et des boissons, où de multiples molécules différentes co-créent la perception d’une personne du goût, de l’odeur, de la sensation en bouche et d’autres sensations.

L’effet d’entourage peut également être important dans l’ industrie de la psilocybine et dans la recherche sur les effets des champignons magiques et d’autres composés dans les organismes psychédéliques naturels. La psilocybine est le composé le plus abondant dans de nombreuses espèces de champignons magiques . 3 Cependant, ce n’est que l’un des nombreux composants actifs qu’il contient. En outre, les preuves présentées ci-dessous indiquent que ces molécules peuvent fonctionner en synergie.

Données scientifiques suggérant l’effet d’entourage dans les champignons magiques

Compte tenu de l’importance de l’interaction de différents composés pour la physiologie du corps humain, il est intéressant de noter qu’il existe peu de recherches sur la manière dont les dérivés connus de la psilocybine interagissent les uns avec les autres et les récepteurs dans le cerveau. Mais en toute honnêteté, l’une des principales raisons à cela est que ce n’est que maintenant que les chercheurs à plus grande échelle en viennent à comprendre que les champignons magiques ne se limitent pas à la psilocybine et à la psilocine . Voici trois exemples tirés de la littérature scientifique sur l’effet d’entourage dans les champignons magiques, offrant des résultats alléchants pour une exploration plus approfondie par des chercheurs curieux.

Gartz, 1989

Dans un article de 1989 le scientifique , chercheur et auteur allemand Jochen Gartz a utilisé le » keen insight  » pour analyser les données de 24 cas d’ingestion accidentelle de champignons magiques inocybe aerogiascens . Il a également examiné les données sur les effets de l’ingestion d’espèces à forte teneur en psilocybine et psilocine . De son analyse il a constaté une synergie entre les composés de champignons magiques .

Le Dr Gartz a remarqué que les personnes qui ingéraient I. aeruginascens ne rapportaient que des expériences euphoriques. 1 Il a comparé ces expériences aux comptes des personnes qui ont utilisé les champignons magiques avec une grande psilocybine et le contenu de psilocin à des fins hallucinogènes. Il a décrit ces expériences comme une «humeur dysphorique souvent légère et dans certains cas profonde» accompagnée de psychose, de panique et d’anxiété.

Outre les types et les quantités de composés psychédéliques contenus dans les champignons magiques, une variété de facteurs sont en jeu, qui culmine dans l’expérience globale des champignons magiques pour l’utilisateur. Le Dr Gartz le reconnaît dans son article. Mais il affirme que la comparaison des effets causés par I. aeruginascens par rapport aux espèces avec des niveaux élevés de psilocybine et de psilocine démontre qu’il existe des interactions impliquant les molécules qui affectent l’expérience psychédélique.

L’aéruginascine semble modifier l’action pharmacologique de la psilocybine pour donner une humeur toujours euphorique lors de l’ingestion de champignons.

Plus en détail, le Dr Gartz déclare: «Il semble que les quantités importantes d’aéruginascine, dérivé de l’indole, puissent modifier l’action pharmacologique de la psilocybine pour donner une humeur euphorique pendant la psychose avec des hallucinations dues à l’ingestion de I. aeruginascens .» Le Dr Gartz conclut en appelant à plus de recherche sur les effets de l’aéruginascine et l’effet d’entourage: «Afin d’établir l’action spécifique de l’aéruginascine, des études sur l’ingestion humaine d’aéruginascine avec et sans application supplémentaire de psilocybine devraient être effectuées.»

Matsushima et al., 2009

Cette équipe de chercheurs a comparé les effets d’un extrait de Psilocybe argentipes à la psilosybine sur le comportement d’enfouissement chez les souris. Ce comportement d’enfouissement est un modèle de comportement animalier utilisé par les scientifiques pour étudier l’anxiété et les troubles obsessionnel compulsif.

Les résultats de l’étude ont montré que la même dose d’extrait de champignon et de psilocybine pure était efficace pour réduire le comportement d’enfouissement du marbre. Mais encore plus intéressante était la découverte que l’extrait de champignon de psilocybine était plus efficace à la même dose pour réduire le comportement que la psilocybine pure seule. Une dose de 0,1 à 1,0 g / kg était significative pour réduire le nombre de billes enfouies sans affecter l’activité locomotrice globale des souris.

Fait intéressant, les données pour P. argentipes ont montré une courbe en cloche inversée pour la relation entre le niveau de dose et le nombre de billes enfouies par les souris. Les auteurs notent qu’il s’agit d’un résultat inhabituel. De nombreux produits chimiques montrent une relation proportionnelle dans le test d’enfouissement du marbre, ce qui signifie que des doses plus élevées réduisent le nombre de billes enfouies ainsi que l’activité locomotrice des souris. Les auteurs résument les résultats globaux de l’étude en disant:

Ces résultats suggèrent que l’inhibition du comportement d’enfouissement du marbre par P. argentipes est due à l’implication d’une variété de substances psychoactives.

Zhuk et coll., 2015

Des preuves supplémentaires d’un possible effet d’entourage des champignons magiques ont été publiées par Zhuk et ses collègues en 2015. 6 Ils ont constaté que les extraits de champignons étaient de l’ordre de dix fois plus puissants dans les tests de comportement in vivo de la sérotonine 5-HT 2A (comme démontré à l’aide de la tête- réponse de contraction chez la souris) que la psilocine pure. Plus précisément, ils ont observé qu’un extrait de champignon contenant seulement environ 10% en masse des dérivés totaux de psilocybine provoquait une réponse comportementale similaire chez la souris, par rapport à une masse égale de psilocine pure à 100%.

Les auteurs ont conclu que leurs données «confirmaient la forte interaction synergique des composants psychotropes des champignons fongiques usagés» et ont indiqué que la présence des autres composés hallucinogènes indoleamine dans les extraits utilisés donnant [a donné] l’effet synergique [qui] a influencé le système sérotoninergique.

Historiquement, la psilocybine et la psilocine reçoivent toute l’attention lorsqu’il s’agit d’étudier et de discuter des composés de champignons magiques. Il est difficile de surestimer à quel point ces deux composés sont essentiels à l’expérience psychédélique. Cependant, la prochaine grande histoire pourrait être l’effet d’entourage – comment tous les composés actifs dans les champignons magiques travaillent ensemble et avec les récepteurs pour produire l’effet psychédélique global pour l’utilisateur. Les quelques études scientifiques qui ont été réalisées offrent un aperçu bref mais intrigant de l’effet d’entourage. Une meilleure compréhension de ce concept pourrait conduire à des thérapies plus efficaces et à de plus grandes opportunités d’amélioration de la vie des gens.

Quels sont les dérivés de psilocybine?

Il existe de nombreux composés ressemblant étroitement à la psilocybine du point de vue de la structure chimique. Cependant, les connaissances chimiques et pharmacologiques de ces dérivés de psilocybine sont rares.

Les champignons magiques (également appelés champignons psilocybine ou champignons psychédéliques) contiennent de nombreuses molécules en plus de la psilocybine . Pour la plupart, ces dérivés de psilocybine (alias analogues de psilocybine) peuvent être décrits comme une famille de composés de tryptamine. Dans ce contexte, le terme dérivés de psilocybine fait référence à un ensemble de molécules partageant une structure chimique commune avec la psilocybine.

Les dérivés de psilocybine partagent un noyau tryptamine attaché à un groupe éthylamino , comme illustré sur la figure 1. Les groupes désignés par un R peuvent être modifiés selon les besoins pour définir des molécules spécifiques dans cette famille chimique.

Figure 1 Psilocybin Derivative
FIGURE 1: LA STRUCTURE CHIMIQUE GÉNÉRALE DÉFINISSANT UN ENSEMBLE DE DÉRIVÉS DE PSILOCYBINE.

Par exemple, la psilocybine est décrite en remplaçant les groupes R donnés par les atomes comme indiqué ci-dessous.

R3 = R4 = R6 = R7 = R8 = R9 = atome d’hydrogène (H)
R5 = groupe ester phosphate = OPO (OH) 2
R1 = R2 = groupe méthyle = CH 3
L’application de ces sélections aboutit à la molécule de psilocybine, comme le montre la figure 2.

Figure 2 4 Hydroxy Nn Dimethyltryptamine 4 Ho Dmt Psilocine Psilocyn Psilotsin
FIGURE 2: STRUCTURE CHIMIQUE DE LA PSILOCYBINE. LA PSILOCYBINE EST L’UN DES NOMBREUX DÉRIVÉS CONNUS DE LA PSILOCYBINE.

D’autres exemples de dérivés de psilocybine comprennent:

  • Psilocin – Psilocybine déphosphorylée.
  • Norpsilocine – Psilocine avec un méthyle dans le groupe éthylamino .
  • Aéruginascine – Psilocybine avec trois groupes méthyle dans le groupe éthylamino .
  • Baeocystin – Psilocybine avec un méthyle dans le groupe éthylamino .
  • Norbaeocystin – Psilocybine sans groupe méthyle sur le groupe éthylamino .
  • Bufoténine – Psilocine substituée sur le 5 e carbone au lieu du 4 e .
  • Bufoténidine – Bufoténine avec trois groupes méthyle sur le groupe éthylamino.

Pourquoi les dérivés de psilocybine sont-ils importants?

Les dérivés de psilocybine sont importants car ce qui est considéré comme des différences chimiques mineures dans une molécule peut faire une grande différence dans l’organisme. Par exemple, considérez la différence entre l’amphétamine et la méthamphétamine . La différence est un groupe méthyle sur le groupe amine (figure 3).

Imgb0001 1024x373 1
FIGURE 3 : LES STRUCTURES CHIMIQUES DE L’AMPHÉTAMINE ET DE LA MÉTHAMPHÉTAMINE.

Figure montrant les différences entre l’amphétamine et la méthamphétamine

L’amphétamine et la méthamphétamine diffèrent par un seul groupe méthyle. Cette différence structurelle mineure entraîne des différences significatives dans les propriétés du médicament et ses effets au niveau cellulaire. 1

Maintenant, considérons la différence structurelle entre la psilocybine et la béocystine (Figure 4).

3000 Psilocybin And Psilocin
FIGURE 4: LES STRUCTURES CHIMIQUES DE LA PSILOCYBINE ET DE LA BÉOCYSTINE.

Comme discuté précédemment, la psilocybine diffère de la baeocystine par un groupe méthyle. Pour le non chimiste, chacune des droites sortant de l’atome d’azote (N) représente un groupe CH 3 ou méthyle (voir figure 4). La différence structurelle mineure (par un groupe méthyle) illustrée ci-dessus pourrait potentiellement avoir des effets dramatiques au niveau cellulaire.

Cependant, cela ne veut pas dire que la béocystine et la psilocybine présentent des différences pharmacologiques semblables à celles connues pour l’amphétamine et la méthamphétamine. Le fait est que les scientifiques n’ont pratiquement aucune idée en quoi la pharmacologie de la béocystine diffère de la pharmacologie de la psilocybine. Il en va de même pour les autres dérivés de la psilocybine comme l’aéruginascine.

Aller de l’avant avec la recherche de dérivés de psilocybine : Tous les champignons magiques ne sont pas créés égaux. Selon Paul Stamets , expert en champignons de renommée mondiale , il existe plus de 100 espèces connues de champignons psychoactifs contenant de la psilocybine, de la psilocine, de la béocystine et de la norbaeocystine. 2 Des témoignages de rapports d’expérience sur des sites comme Erowid et Reddit suggère que les effets subjectifs de ces champignons diffèrent considérablement. Ces différences peuvent être comprises en (1) étudiant le chémotype (aka la composition moléculaire) de chaque espèce et (2) en corrélant le chémotype avec les effets observés.

En d’autres termes, il serait bon et nécessaire d’investir du temps et de l’argent pour la recherche dans la compréhension de la chimie et de la pharmacologie de la psilocybine et de ses dérivés. À terme, développer une meilleure compréhension des molécules des champignons magiques ouvrira la voie à l’élaboration de produits correctement formulés.

Tags : ChampignonDroguepsilocybinepsychédélique
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.