close
CBD

De nouvelles cibles moléculaires interagissent avec le CBD

Astrocyte brain cells.

GPR3, GPR6 et GPR12 sont de nouvelles cibles moléculaires pour le CBD: leurs fonctions biologiques et leur interaction ont du potentiel contre les maladies neurodégénératives

Les récepteurs couplés aux protéines G 3, 6 et 12 (GPR3, GPR6 et GPR12) comprennent une famille de récepteurs orphelins apparentés aux cannabinoïdes. En outre, ces nouvelles cibles moléculaires sont constitutivement actives. On les décrit pour jouer un rôle important dans de nombreuses fonctions physiologiques normales. En association avec le CBD, ils s’impliquent dans une variété de conditions pathologiques, notamment les maladies neurodégénératives.

 maladies neurodégénératives,gpr3,gpr6,GPR12,cibles moléculaires

Des récepteurs aux plus proches des cannabinoïdes

Bien qu’ils soient orphelins, GPR3, GPR6 et GPR12 sont phylogénétiquement les plus proches des récepteurs cannabinoïdes. Nous avons récemment découvert que le cannabidiol (CBD) phytocannabinoïde non psychoactif est un agoniste inverse pour GPR3, GPR6 et GPR12.

à lire :  Le CBD adoucit les effets négatifs de la caféine

Nouvelles utilisation thérapeutique contre les maladies neurodégénératives

Cette découverte met en évidence ces récepteurs orphelins comme de nouvelles cibles moléculaires potentielles pour le CBD. En outre, ceci fournit de nouveaux mécanismes d’action et suggère de nouvelles utilisations thérapeutiques du CBD. Précisement pour des maladies telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le cancer et l’infertilité.

 maladies neurodégénératives,gpr3,gpr6,GPR12,cibles moléculaires
En somme les maladies neurodégénératives sont concernées.

De plus, l’identification du CBD comme nouvel agoniste inverse pour GPR3, GPR6 et GPR12 fournit des échafaudages chimiques initiaux. Avec lesquels des agents puissants et efficaces agissant sur ces récepteurs peuvent être développés. Ceci dans le but de développer des outils chimiques pour étudier ces récepteurs orphelins et finalement de nouveaux agents thérapeutiques contre les  maladies neurodégénératives. Ceci confirme encore une fois que le cannabis provoque la neurogenèse, et cette fois ci via de nouvelles cibles moléculaires.

À lire:

Le Cannabis Provoque La Neurogenèse – La Fin D’une Propagande Anti-Cannabis
Lorsque La Neuroscience S’intéresse Au Cannabis
La Weed Contre La Dégénérescence Du Cerveau

 

Tags : AlzheimerCancermaladieNeuroscienceParkinson
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.