Une étude allemande révèle l’efficacité du cannabis en tant que traitement contre la dépression chronique

Une étude allemande révèle l’efficacité du cannabis en tant que traitement contre la dépression chronique

Efficacité du cannabis médical pour le traitement de la dépression 

Dans le cadre d’une étude longitudinale rétrospective de 18 semaines menée par le réseau thérapeutique Algea Care et l’hôpital universitaire LVR d’Essen, des chercheurs allemands ont exploré les effets du cannabis médicinal sur les patients souffrant de dépression chronique. Les résultats ont été prometteurs, montrant des améliorations significatives chez les participants.

Méthodologie de l’étude

L’étude a inclus 59 patients ambulatoires atteints de trouble dépressif majeur (TDM), qui ont été traités avec du cannabis médicinal via une plateforme télé-médicale. Pour être éligibles, les participants devaient avoir suivi un traitement préalable avec des antidépresseurs. Les données ont été collectées à l’entrée dans l’étude et lors de consultations mensuelles, avec une évaluation de la sévérité de la dépression sur une échelle de notation de 0 à 10.

Résultats encourageants

La sévérité moyenne de la dépression est passée de 6,9 points à l’entrée à 3,8 points à la semaine 18. Plus de la moitié des patients ont connu une réduction de plus de 50% de leur score initial à la fin de l’étude. Ces résultats suggèrent une amélioration significative des symptômes dépressifs chez les patients traités au cannabis médicinal.

Effets secondaires minimes

Les chercheurs ont noté que, bien que certains patients aient signalé des effets secondaires tels que des yeux secs, une bouche sèche et une augmentation de l’appétit, aucun de ces effets n’a été considéré comme grave. Le taux d’abandon du traitement était comparable à ceux des essais cliniques de médicaments antidépresseurs, indiquant une tolérance satisfaisante au cannabis médicinal.

Perspectives futures

Les conclusions de cette étude ouvrent la voie à des recherches supplémentaires sur l’utilisation du cannabis médicinal pour le traitement du TDM. Les chercheurs soulignent l’importance de prendre en compte les risques potentiels associés à ce traitement, tels que le développement d’un trouble lié à l’utilisation de cannabis ou des effets secondaires comme la diminution de la concentration.

En résumé, cette étude allemande suggère que le cannabis médicinal pourrait jouer un rôle significatif dans le traitement de la dépression chronique, offrant ainsi une perspective optimiste pour l’avenir de la recherche médicale dans ce domaine.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer