close
Lifestyle

Telegrass, le supermarché du cannabis

Recevoir directement sur son smartphone les disponibilités de cannabis sur sa ville, un rêve pour beaucoup, mais une réalité en Israël avec Telegrass.

Alors que la législation israélienne a entamé une phase de dépénalisation, et que le pays se fixe des objectifs dans le domaine du cannabis médical, le système Telegrass permet de commander du cannabis, et surtout de l’avoir livré directement chez soi.

En se basant sur l’application Telegram, qui permet de communiquer via des messages encodés, Telegrass permet au marché de se développer à l’abri des regards de la police.

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

Comment fonctionne Telegrass?

Afin d’effectuer une commande, il faut avoir téléchargé Telegram sur son smartphone. Il suffit ensuite de se rendre sur le site telegrass.co.il et de cliquer sur l’accès à Telegrass qui transférera automatiquement sur Telegram afin d’accéder aux vendeurs.

Nous avons contacté David*, consommateur résidant à Tel Aviv de nous montrer la procédure à suivre.

Première étape: choisir une langue parmi celles proposées. Dans notre exemple, la langue sera l’anglais. Le menu propose aussi d’adhérer à une communauté de consommateurs, d’écrire et de consulter des critiques sur les vendeurs.

à lire :  Cannambulance: l'ambulance du cannabis

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

 

Il sera alors demandé d’indiquer ce que l’on recherche. David cherche donc un vendeur de cannabis:

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

Ensuite, Telegrass demande si l’on souhaite trouver un vendeur en fonction de sa localité ou de la quantité que l’on souhaite acquérir. David souhaite procéder par localité:

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

Par la suite, la liste des villes s’affiche permettant de sélectionner sa localité:

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

Et finalement choisir son vendeur et son produit:

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass

Un véritable supermarché en ligne, mais illégal en Israël.

Chacun des vendeurs proposent par la suite des souches différentes, mais aussi des huiles ou de la wax , avec les tarifs, et le délai de livraison. Le contact se fait via la messagerie cryptée de Telegram et reste donc à l’abri des regards indiscrets.

Et ces regards sont ceux de la police, car Israël reste un état dans lequel l’usage récréatif du cannabis est interdit. Interdit… mais dépénalisé. En effet, malgré une politique d’ouverture sur le cannabis médical, l’état hébreu n’a pas encore sauté le pas vers la légalisation complète.

Comment se prémunir contre une infiltration éventuelle de la brigade des stup’ locale? Les vendeurs demandent aux acheteurs de leur faire parvenir une preuve de leur identité.

Et ça fonctionne!

Le niveau de confiance au sein de la société est tel que les consommateurs n’ont aucune crainte à transférer ses preuves. La dépénalisation y est sans doute pour beaucoup, et le risque se concentre essentiellement sur le vendeur.

à lire :  Les seniors augmentent la cadence de consommation

Un commerce pour le marché israélien, mais dirigé depuis les U.S.A.

supermarché cannabis,telegram,smartphone,Israël,Telegrass
Amos Dos Silver, fondateur de Telegrass

Pour des raisons légales, le fondateur de Telegrass, Amos Dos Silver a du s’exiler aux Etats-Unis, le temps que sa petite entreprise puisse devenir légale au regard du droit israélien.

Si les clients sont vérifiés, il en est de même pour les revendeurs.

Chacun doit suivre un processus de contrôle auprès d’un véritable service de ressources humaines.

Le site affirme compter 100 000 utilisateurs, et en septembre dernier, 1300 revendeurs avaient été dénombrés.

Quelle leçon tirée pour le reste du monde?

Une réorganisation du marché du cannabis s’est mise en place spontanément. Telegrass a joué le rôle de régulateur qu’une loi aurait du avoir.

Résultat: alors qu’Israël possède parmi le tarif du gramme de cannabis le plus élevé au monde, la présence de l’application a entraîné une baisse des prix. Pour un gramme de cannabis, le tarif s’élevait de 100 à 120 shekels (25 à 30 euros). Il a depuis chuté entre 65 et 80 shekels (16 à 20 euros). Mieux encore, les consommateurs ont constaté une progression de la qualité.

Lorsque les revendeurs sont mis directement en concurrence de manière transparente, avec des appreciations visibles de tous, les usagers sont les premiers bénéficiaires.

Telegrass, avec son modèle original, préfigure la manière dont un marché ouvert et légal peut fonctionner.

*le prénom a été modifié
Tags : ApplicationIsrael
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.