L’Impact du THC dans le Lait Maternel : Nouvelles Révélations

L’Impact du THC dans le Lait Maternel : Nouvelles Révélations

Une Étude met en Lumière la Persistance du THC sans Point de Pic Clair

Une récente étude menée par l’Université d’État de Washington révèle que le tétrahydrocannabinol (THC), composant psychoactif du cannabis, persiste dans le lait maternel des mères consommatrices de marijuana. Cette découverte soulève d’importantes questions sur l’exposition potentielle des nourrissons au THC et ses effets inconnus.

Des Concentrations Variables de THC dans le Lait Maternel

Contrairement à l’alcool, le THC détecté dans le lait maternel ne présente pas de pic de concentration clair et régulier. Les chercheurs ont observé une variabilité des concentrations de THC, rendant difficile la détermination du moment où l’impact de la consommation de cannabis s’estompe dans le lait maternel. Même après 12 heures d’abstinence, le THC restait détectable et présentait des pics et des baisses imprévisibles.

Exposition des Nourrissons au THC

Parmi les mères testées positives au THC dans leur lait maternel, les nourrissons ont été estimés recevoir en moyenne 0,07 milligramme de THC par jour. Bien que cette quantité soit relativement faible par rapport aux produits comestibles contenant du THC, les effets potentiels sur les nourrissons restent indéterminés.

Sensibilisation et Prudence pour les Parents Allaitants

« Les parents qui allaitent doivent être conscients que si ils consomment du cannabis, leurs nourrissons sont susceptibles de consommer des cannabinoïdes via le lait qu’ils produisent, et nous ne savons pas si cela a un effet sur le développement du nourrisson », a déclaré Courtney Meehan, anthropologue biologique à l’Université d’État de Washington et auteure principale de l’étude.

Défis de Recherche et Questions en Suspens

L’étude a analysé le lait de 20 mères allaitantes consommatrices de cannabis, après des périodes d’abstinence. Les chercheurs ont rencontré des difficultés pour déterminer les pics de concentration de THC dans le lait maternel, compliquant ainsi les efforts visant à établir des directives pour les mères allaitantes.

Contexte de Consommation de Cannabis

Les mères ont cité des raisons telles que l’anxiété et les douleurs chroniques pour justifier leur consommation de cannabis pendant l’allaitement, le considérant comme une option potentiellement plus sûre que d’autres médicaments. Cependant, le manque de preuves concluantes sur la sécurité du cannabis pour les mères allaitantes souligne la nécessité de mener davantage de recherches.

Perspectives d’Avenir : Établir des Directives

Alors que l’utilisation du cannabis gagne en popularité, les chercheurs visent à développer des directives similaires à celles sur la consommation d’alcool pendant l’allaitement. L’objectif est de fournir des conseils clairs aux mères allaitantes et d’assurer la santé et le bien-être des nourrissons dans un contexte d’évolution des attitudes sociétales envers le cannabis.

En résumé, l’étude met en lumière une question critique pour les mères allaitantes et souligne la nécessité de mener davantage de recherches pour éclairer les directives de santé publique concernant la consommation de cannabis pendant l’allaitement.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer