close
Légal

L’Allemagne s’apprête à légaliser le cannabis, deuxième pays d’Europe après Malte ?

cannabis en allemagne

Distribution contrôlée de cannabis dans les magasins agréés mais toujours pas de calendrier établi

Pour l’instant, tout ce que le nouveau gouvernement de coalition allemand a dit, c’est qu’il autoriserait « la vente contrôlée de cannabis aux adultes à des fins récréatives dans des magasins agréés », une annonce qui a porté le marché du cannabis à de nouveaux sommets et suscité de sérieuses inquiétudes parmi les autres pays européens.

La proposition d’établir un marché réglementé pour la vente et la consommation de marijuana par les adultes et de promouvoir une politique antidrogue plus large – comprenant des dispensaires réglementés et taxés, des contrôles de qualité et des lois efficaces de protection de la jeunesse – figurait dans les accords conclus entre les partis de la coalition allemande négociés dans le plus grand secret après les élections de septembre.

Une décision qui change la donne

Le gouvernement centre-gauche dirigé par Olaf Scholz, le social-démocrate qui a remplacé la chancelière centre-droite Angela Merkel , travail en collision avec les Verts progressistes et les Démocrates libéraux et pro-industrie.

Le parti chrétien-démocrate de l’ancienne chancelière Merkel avait bloqué cette proposition pendant des années.

Bien qu’aucun calendrier n’ait été fixé pour l’introduction de la législation, « le plan pourrait néanmoins constituer un précédent qui changerait la donne pour le commerce mondial de la culture et de la vente de marijuana, et qui serait suivi de près par d’autres pays qui envisagent de libéraliser leur législation sur les drogues », rapporte le Financial Times.

Si la consommation de cannabis n’est pas illégale au regard de la législation allemande actuelle, l’achat de cette drogue est hors-la-loi. Une position contradictoire par rapport à d’autres pays européens, dont les Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne, où la possession de petites quantités de cannabis peut encore constituer une infraction civile, alors qu’elle est disponible dans des cafés « tolérés » ou des clubs sociaux de cannabis.

à lire :  Conduite Cannabique, quels sont les vrais dangers?

Le plus grand du monde

Le plan, qui ouvrirait un marché important pour les cultivateurs et les dealers, prévoit une réévaluation de la nouvelle loi et de ses répercussions après quatre ans. L’Allemagne serait la plus grande nation au monde à légaliser le cannabis après l’Uruguay, le Canada, Malte et 18 États des États-Unis.

Selon le Financial Times, la dépénalisation « pourrait apporter à l’État un bénéfice net de 4,7 milliards d’euros par an, dont 2,8 milliards d’euros de recettes fiscales et 1,36 milliard d’euros d’économies sur les frais de police et de justice, selon une étude récente de l’université Heinrich Heine de Düsseldorf. »

Malte, première en Europe

L’initiative allemande suit celle de Malte, le plus petit État membre de l’Union européenne, qui est devenu la semaine dernière le premier pays de l’Union européenne à légaliser l’utilisation et la culture de la marijuana à des fins récréatives.
plantation de marijuana

La nouvelle réglementation maltaise permet de transporter jusqu’à sept grammes de marijuana et de cultiver jusqu’à quatre plantes. Le gouvernement maltais a déclaré que « la nouvelle loi visait à mettre fin à la criminalisation des personnes qui fument cette drogue et à réduire le trafic criminel ».

à lire :  La Californie en route pour la légalisation des champignons psychédéliques

La loi adoptée par le Parlement attend maintenant la signature du président, qui est considérée comme une formalité. Elle autorise les personnes à transporter jusqu’à sept grammes de marijuana, à cultiver jusqu’à quatre plantes dans leur appartement et à conserver chez elles jusqu’à 50 grammes de cannabis séché.

« Malte a formellement légiféré sur ce qui existe dans d’autres pays européens dans une zone grise bizarre », a déclaré au journal Steve Rolles, analyste à la Transform Drug Policy Foundation, un groupe de défense des droits en Grande-Bretagne.
Entre les mains d’organisations à but non lucratif

Une nouvelle organisation gouvernementale appelée Autorité pour l’utilisation responsable du cannabis sera chargée de la réglementation qui, entre autres, établit que les points de vente de marijuana doivent être situés à plus de 250 mètres des écoles ou des centres de jeunesse et être gérés par des groupes à but non lucratif qui seront autorisés à cultiver la plante.

Leurs membres pourront acheter jusqu’à sept grammes par jour, avec un maximum de 50 grammes par mois.

Il est toujours interdit de consommer du cannabis en public, les amendes étant plus élevées en cas d’infraction en présence de mineurs et les amendes allant de 50 à 100 euros pour les personnes transportant entre sept et 28 grammes.

Les décisions allemande et maltaise devraient être suivies par d’autres membres de l’Union. En Italie, un référendum a obtenu le nombre de signatures nécessaires, tandis que la Suisse, le Luxembourg et les Pays-Bas discutent de l’introduction d’une nouvelle réglementation sur les drogues allant dans le sens de la légalisation.


Tags : AllemagneLoi
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.