close
Business

Il existe une astuce pour promouvoir votre entreprise cannabique sur Google

Google interdit de faire de la publicité pour le cannabis sur ses plateformes mais il existe quelques astuces efficaces

Google est un outil puissant pour les entreprises et se classer parmi les trois premiers dans une recherche peut apporter un afflux de ventes. Sauf si vous vendez de la marijuana ou du chanvre. Google n’interdit pas la publicité pour le cannabis sur ses plateformes, mais il y a des ficelles et des failles.

Ce que dit Google

Passons en revue les petits caractères de la politique publicitaire de Google en ce qui concerne la marijuana.

Google n’autorise pas les annonces qui font la promotion de l’utilisation, de la vente ou même du contenu informatif sur le cannabis.

Peu importe que l’annonce concerne la marijuana médicinale ou récréative, la bête de technologie ne fait pas de distinction et assimile tout cela à une drogue récréative.

En théorie, cela inclut également le CBD et le chanvre.

Cependant, depuis 2019, Google a mis en place des programmes de test confidentiels pour certaines entreprises de CBD.

Vous voulez prendre le risque ? voici la brèche.

Malgré les politiques de Google, les entreprises de cannabis parviennent à se faufiler dans l’algorithme et à faire approuver leurs annonces. Cherchez « dispensaire près de chez moi » et vous obtiendrez probablement une ou deux annonces.

Les entreprises de cannabis me demandent souvent : « Comment font-ils ? » Vous voyez, il y a une faille.

Il y a trois choses dont vous avez besoin pour soumettre une annonce Google :

  • Un texte d’annonce
  • Une page de destination
  • Une liste de mots-clés.
à lire :  L'Uruguay se dote d'un système de traçabilité du cannabis

L’astuce pour que vos annonces soient approuvées est d’enchérir sur des mots-clés liés au cannabis mais d’éviter de les utiliser dans votre annonce et dans le texte de votre site web.

Voici quelques exemples de mots clés :

  • Marijuana
  • Herbe
  • Cannabis
  • Chanvre
  • CBD
  • Vapeurs
  • Pipes
  • Papier à rouler
  • Dispensaire

En d’autres termes, vous pouvez faire une offre pour le mot « CBD », mais vous devez éviter de l’utiliser dans votre texte publicitaire ou sur votre site Web.

Apporter de tels changements à votre site web est un vrai casse tête.

De plus, cela signifie généralement que vous ne pouvez pas vous classer organiquement avec le référencement et utiliser Google Ads en même temps, car les deux médias se contredisent.

Pour contourner ce problème, de nombreuses entreprises utilisent des mots alternatifs tels que « fleur ». Au lieu de cela, elles peuvent utiliser des émojis ou même aller jusqu’à créer un site Web distinct.

Pour le commerce électronique, les mêmes règles et failles s’appliquent à l’autre produit de Google, Google Retail Merchant.

Mais attention.

Les entreprises qui trichent avec l’algorithme peuvent subir des conséquences désastreuse si elles sont prises. Google peut désapprouver votre annonce, réduire votre visibilité si elle est approuvée et, si vous persistez, Google peut carrément suspendre votre compte.

Alternatives aux annonces Google

Examinons les autres solutions qui s’offrent à vous.

L’une d’entre elles est la publicité par affichage ou la publicité directe à l’éditeur. En d’autres termes, vous achetez de l’espace pour des bannières publicitaires auprès de Google Ad Sense, ou vous pouvez négocier une campagne sponsorisée directement auprès d’un site Web ou d’un éditeur tiers.

à lire :  Messi boycott les médias suite à des allégations sur la marijuana

L’autre option consiste à utiliser des moyens organiques tels que l’e-mail, le référencement et les relations publiques pour attirer du trafic sur votre site Web. Parmi les produits Google qui entrent en ligne de compte, citons la recherche et les images, les actualités et My Business.

Ce qu’il y a de bien avec le marketing numérique organique, c’est qu’il vous « prépare » pour le jour où Big Tech, comme Google et Facebook, adoptera un jour des politiques favorables au cannabis.

Qu’est-ce que cela signifie d’être préparé ?

Plus le trafic sur votre site Web est important, plus les grandes entreprises ont de données à leur disposition. Plus ces entreprises disposent de données, plus vos publicités seront performantes et plus votre coût par clic (CPC) sera faible.

Dans le monde du marketing, on appelle cela faire mûrir votre pixel Facebook ou augmenter votre score de qualité Google Ads.

L’avenir de Google et de la marijuana

Pensez-vous que Google et Facebook seront un jour favorables au cannabis ?

Soyons optimiste, à mesure que les États américains et les entreprises modifient leur politique, Big Tech finira par suivre le mouvement.

Comment les politiques de publicité pour le cannabis vont changer ?

Comme pour les médicaments et l’alcool, il y aura toujours des contraintes et des obstacles à la publicité du cannabis en ligne, mais les règles seront claires et cohérentes.

L’avenir nous le dira…

Ce récit proposé par MJBizDaily fait partie d’une série de commentaires professionnels liés à l’industrie du cannabis. L’auteur, Daniela Furtado, est directrice générale et consultante en référencement chez Findable Digital Marketing, une agence de référencement pour le cannabis basée à Toronto.


Tags : MarijuanaProhibitionTechnologie
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.