close
Légal

Au Québec, 70% des achats de cannabis proviennent du marché légal

Selon le rapport le nombre de fournisseurs illégaux dans la province a également diminué

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a publié aujourd’hui un rapport sur les progrès de la légalisation du cannabis dans la province.

Le rapport conclut que l’approche de la légalisation adoptée par le Québec en matière de santé et de sécurité publique a permis d’empêcher les jeunes de consommer du cannabis tout en encourageant les adultes de passer du marché noir au marché légal.

Selon le rapport au moins 70% des ventes de cannabis proviennent du marché légal effectuées par l’intermédiaire de la SQDC, le distributeur et détaillant de vente au Québec. Ce chiffre est supérieur à la moyenne nationale estimée par Statistique Canada qui indique que la moyenne de vente légale sur tout le territoire canadien est d’un peu plus de 50%.

Ce chiffre pour le Québec est en hausse par rapport au 45 % d’usagers ayant acheté du cannabis auprès de la SQDC en 2019. Le rapport indique également que les fournisseurs illégaux ont de fait aussi diminué dans la province.

Les recettes provenant des ventes de cannabis légales de la SQDC ont été versées à deux fonds différents, le Fond de revenu issu de la vente et le Fond de prévention et de recherche sur le cannabis (FPRMC) dans lequel près de 57 millions de dollars ont été investis depuis sa création en 2018.

à lire :  Royaume-Uni : Il est temps d'adopter le cannabis médical, disent les experts

Bien que les taux de consommation globale des adultes au Québec aient augmenté depuis la légalisation, passant de 14% en 2018 et 16% en 2019 à 20% en 2021, la consommation chez les jeunes a diminué.

Les tendances de consommation déclarées chez les Québécois d’âge secondaire qui ont essayé le cannabis au cours des 12 derniers mois ont diminué de 6%, tout comme les étudiants qui ont déclaré consommer souvent du cannabis (de 8% en 2013 à 5% en 2019).

Le Québec a l’âge légal d’accès au cannabis le plus élevé au Canada, soit 21 ans. Dans la plupart des provinces, il est de 19 ans. La limite fédérale est de 18 ans. Toutes les ventes de cannabis dans la province se font par l’intermédiaire des magasins de cannabis provinciaux, les SQDC. Il existe actuellement 56 magasins provinciaux, plus le portail en ligne de la SQDC.

pasted image 0
Évolution de la prévalence de la consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois chez les jeunes du secondaire au Québec de 2000 à 2019.

Évolution de la prévalence de la consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois chez les jeunes du secondaire au Québec de 2000 à 2019.

pasted image 1

« Je suis très heureux de constater que les mesures préventives adoptées dans le cadre de cette loi, ainsi que celles que nous avons déployées pour encadrer l’usage et la vente légale du cannabis, ont porté leurs fruits », a déclaré Lionel Carmant, ministre de la Santé et des Services sociaux dans un communiqué.

M. Carmant invite toutefois à la prudence, car les tendances de la consommation auraient augmenté en raison du covid, une tendance que la province dit garder à l’œil. Les taux de consommation de cannabis à travers le Canada auraient augmenté depuis l’entrée en vigueur des restrictions sur le covid en mars 2020.

à lire :  La police réquisitionne les cigarettes Suisses au CBD

Le rapport fait également état d’une préoccupation concernant la violation des règlements provinciaux et fédéraux en matière de marketing, notamment par le biais de plateformes de médias sociaux qu’il a une capacité limitée à surveiller.

De 2018 à 2021, il y a eu plus de 3000 cas où les inspecteurs se sont penchés sur de telles violations de promotion ou de marketing, mais seulement 185 violations constatées, soit un taux de conformité d’environ 98 %.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DCPC) du Québec est responsable des poursuites relatives aux violations de la loi provinciale sur le cannabis. L’organisme se concentre principalement sur la possession de cannabis par des personnes âgées de moins de 21 ans et sur la culture personnelle, qui n’est pas autorisée au Québec. Depuis la légalisation, 787 affaires en « plaider coupable « ont été enregistrés pour ces types d’infractions.


Tags : CanadaDispensaireLoistatistique
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.