close
Santé

Les avantages du vaporisateur et de la vaporisation

Les bénéfices de la Vaporisation

La vaporisation est une technologie conçue pour administrer des cannabinoïdes inhalés tout en évitant les risques respiratoires du tabagisme. Quant on brule une plante sèche, elle produit des milliers de substances chimiques dans la fumée. C’est vrai pour le tabac comme pour l’herbe. Une nouvelle étude conduite par Chemic Labs dans le Massachusetts examine la vaporisation de la fumée de cannabis. Une première étude en son genre qui analyse ces vapeurs à l’état gazeux. Cette étude a servi à évaluer l’efficacité d’un vaporisateur connu sous le nom de Volcano®, produit par Storz & Bickel. Apparement, la vaporisation semble être une alternative intéressante à la fumée.

Différences entre combustion et vaporisation

Au sens simple, la combustion represente le processus de brûler quelque chose. Au niveau chimique, la combustion brise les liaisons entre les atomes de carbone des molécules organiques présentes dans les plantes, créant ainsi des fragments très réactifs appelés radicaux libres. Ces radicaux libres peuvent se combiner entre eux ou avec d’autres molécules pour produire une étonnante variété de produits.

La vaporisation est un processus légèrement plus complexe qui englobe une transition de phase du liquide à la vapeur. A l’aide d’un appareil, l’herbe chauffe à une température idéale pour libérer les arômes et les principes actifs sous forme de vapeur. Il faut suffisamment de chaleur pour produire des vapeurs médicalement actives; en dessous du seuil de combustion, là où la fumée et les toxines se forment.

Les avantages du vaporisateur
Différences chimiques entre la combustion et la vaporisation

La fumée produite par la combustion du cannabis contient généralement des toxines similaires à celles contenues dans la fumée du tabac. Plus de 100 composés chimiques cancérigènes sont présents dans la fumée d’une cigarette, dont des atomes de carbone, des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Étude comparative sur les bienfaits de la vaporisation

D’après cette étude, la vaporisation réduit drastiquement le nombre de ces toxines : 88 % des gaz dans la fumée n’étaient pas des cannabinoïdes et 99% des substances actives du cannabis se trouvé dans la vapeur. Le vaporisateur ira jusqu’à faire disparaître totalement la naphtalène, le benzène, et le toluène.

L’étude s’est déroulée en deux phases :

  • Analyse quantitative de la phase solide de la vapeur pour déterminer la quantité de cannabinoïdes délivrés
  • Analyse de la phase gazeuse de la vapeur pour une large gamme de toxines et d’autres hydrocarbures aromatiques polynucléaires

Trois échantillons de 200 mg de cannabis ont été vaporisés à des températures allant de 155 ° à 218 °C.

Les résultats indiquent que la vaporisation fournit des doses thérapeutiques de cannabinoïdes avec une réduction drastique des composés de fumée pyrolytique. La vaporisation semble donc être une alternative intéressante à la fumée pour les futures études sur le cannabis médical.

Les auteurs de l’étude ont déclaré que les toxines nocives contenues dans la fumée peuvent être efficacement évitées par un dispositif de vaporisation. Il convient de noter que les vaporisateurs utilisant la voie respiratoire pour l’acheminement des vapeurs de cannabis non-cancérigènes, élimine le potentiel cancérigène du cannabis fumé par combustion.

Est ce que le vaporisateur est thérapeutique ?

En 2003, le seul moyen de consommation à des fins scientifiques ou médicales se faisait via une cigarette roulée. Aujourd’hui les résultats de cette étude apportent un soutien indéfectibles aux consommateurs d’herbe par vaporisation.

à lire :  Des traces de matières fécales trouvées dans 88% de la résine vendu dans les rues de Madrid

D’autres études ont montré que les cannabinoïdes présents dans la fumée de cannabis mais pas dans la fumée de tabac, soutiennent les cellules du tissu pulmonaire contre les effets des carcinogènes (HAP).

Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), sont très toxiques et connus pour provoquer des maladies cancérigènes. Des concentrations importantes de HAP présentes dans les taches de goudron s’observe facilement sur les filtres de cigarettes et des pipes utilisées pour fumer du cannabis.

Certains scientifiques pensent que la fumée de cannabis est moins toxique que la fumée de tabac. Il est prouvé que la nicotine, présente dans la fumée du tabac augmente la toxicité des HAP mais pas celle du cannabis.

Cette tendance planétaire vous fera pleinement profiter des vertus du cannabis. Avec cette méthode, les substances passent facilement dans le sang et les effets sont assez rapides. Cependant, il existe de nombreux modèles de vaporisateurs et ils fonctionnent tous différemment. D’un vapo à l’autre, on varie sur la qualité de la vapeur et sur la durée des sessions de vapotage.

Les différences entre vaporiser et fumer du cannabis

Un autre avantage important de la vaporisation par rapport au tabagisme est que la fumée de cannabis contient de nombreux autres composants qui ne provoquent pas de cancer mais qui provoquent une irritation des poumons et des voies respiratoires. La vaporisation permet d’éliminer un grand nombre de ces composants en évitant la combustion. Une autre étude montre que les patients déclarent eux-mêmes une diminution de l’irritation due à la vaporisation.

Il faut également garder à l’esprit que la combustion du cannabis provoque la destruction des cannabinoïdes actifs, ce qui entraîne une réduction significative des effets souhaités du cannabis. Les molécules de cannabinoïdes sont décomposées en radicaux libres tout comme les autres molécules de la plante lorsqu’elle est fumée. La vaporisation ne décompose pas les cannabinoïdes. Ainsi, les tests montrent qu’une quantité de cannabis vaporisé fournit une plus grande quantité de cannabinoïdes à l’utilisateur que la combustion.

En fin de compte, la fumée de cannabis semble donc moins toxique que la fumée de tabac. Toutefois, la fumée de cannabis contient un grand nombre des composés HAP cancérigènes présents dans la fumée de tabac. Il est donc logique de les éviter en utilisant un vaporisateur. Il est également logique d’éviter de détruire une fraction importante des cannabinoïdes en fumant du cannabis. Après tout, les cannabinoïdes sont responsables des effets désirés dérivés de l’utilisation du cannabis.

à lire :  Un nourrisson britannique est le premier bébé au monde à participer à un essai de thérapie au cannabis

Mélange du tabac dans le mixte

Ces dernières années, plusieurs études ont révélé que fumer de la weed n’est pas nocif pour les poumons. Malgres ces résultats, la plupart des consommateurs continuent encore de fumer leur mélange avec du tabac. Parallèlement, le cannabis médical démocratise une nouvelle façon de consommer. La méthode de vaporisation permet de chauffer la fleur à une température optimale afin d’en extraire les principes actifs. Cette simple méthode est en train de devenir une tendance mondiale et depuis c’est aussi une alternative pour arrêter le tabac.

6 bonnes raisons de passer de fumer a la vaporisation

1. Moins de dommages pour vos poumons

Le processus de combustion crée une variété de précipitations chimique comme le monoxyde de carbone ou de goudron. Il n’est pas sain pour le système respiratoire même si il est utilisée sur la plante seule sans tabac.

Cannabis sans Mix

L’action de vaporisation amène les ingrédients actifs de l’herbe à une température inférieure à celle requise pour le début du processus de combustion, protégeant ainsi l’utilisateur de ces sédiments (composition physico-chimique) et du tabac lui-même, qui ne sont pas nécessaires dans le procédé de vaporisation.

2. Effet immédiat

Il est possible de consommer sous forme alimentaire par voix orale mais les effets seront présents que quelques heures après. En vaporisation, les fumées entrent dans le corps par les poumons et l’effet est immédiat.

3. Discrétion

Dans les pays où la plante est illégale, tout type de bang ou pipe a eau ne constitue pas une solution applicable surtout lorsqu’on est intéressé à la consommation hors domicile. Par conséquent, rouler son joint n’est souvent pas possible a tout endroit . Le vaporisateur de poche est une solution rapide, discrète et pratique pour différente situation et sans préliminaires (roulage, brûlage, mixage)

Bénéfices de la Vaporisation
vapo discret

4. Moins d’attentions sur le consommateur

Les forces de l’ordre appliquant la loi a la lettre et constamment en lutte acharnée contre les drogues douces dans la rue connaissent très bien l’odeur d’un joint et peuvent détecter, même à distance. En revanche, les fumées issues de la vaporisation soulèvent avec eux le parfum le plus subtil qui disparaît rapidement.

5. Vrai arôme

Les terpènes. responsables de l’odeur et de la saveur unique de la fleur, sont complètement brûlés pendant la combustion ce qui diminue le goût et l’arôme de manières considérables. La vaporisation quant a elle permet de garder ses terpènes et épuiser toute la saveur aromatique de la plante ainsi le nouvel utilisateur ressentira un goût plus prononcer différent du goût familier.

6. Propreté

La principale impureté qui accompagne l’acte de fumer est tout simplement la combustion mentionnée précédemment. En éliminant la présence du feu, le vaporisateur reste propre au fil du temps et ne nécessite presque aucun entretien. En plus, notre entourage ne sera pas affecté par des cendres ou des résidus propres au tabac. Malgré tout, l’industrie des cigarettes restent toujours des usines a frics, la prise de conscience ne tien qu’a vous.

Tags : MédecineVaporisation
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.