close
Légal

La Tasmanie pourra bientôt prescrire du cannabis médicinal

cannabis en tasmanie)

Les généralistes de Tasmanie pourront bientôt prescrire du cannabis médicinal, mais un accès rapide est encore loin

Les Tasmaniens pourront bientôt se rendre chez leur médecin généraliste et demander une ordonnance pour du cannabis médicinal. Mais si le gouvernement de l’État affirme que cette option sera disponible à partir du 1er juillet, il se pourrait que ce ne soit pas aussi simple.

La Tasmanie est la seule juridiction d’Australie où les médecins généralistes ne peuvent pas prescrire de cannabis médicinal aux patients. Les patients ne peuvent avoir un accès légal à ce médicament que par l’intermédiaire d’un médecin spécialiste, comme un neurologue.

De septembre 2017 à août 2020, seuls 16 Tasmaniens se sont vus prescrire légalement du cannabis médicinal par le biais du programme d’accès contrôlé de l’État. Les défenseurs du cannabis médicinal et les politiciens, dont le MLC de Tasmanie Ivan Dean et les sénateurs travaillistes de Tasmanie Anne Urquhart et Catryna Bilyk, demandent depuis longtemps que le régime de Tasmanie soit amélioré. Une commission d’enquête du Sénat chargée d’étudier les « obstacles actuels à l’accès des patients au cannabis médicinal en Australie » a également recommandé au début de l’année dernière que l’État s’aligne sur les autres juridictions.

Lundi, le gouvernement de Tasmanie a annoncé dans son discours sur l’état de l’État qu’il allait le faire.

à lire :  La pénurie de cannabinoides serait responsable d'Alzheimer

Alors, comment les changements apportés au programme d’accès contrôlé vont-ils fonctionner ?

À partir du 1er juillet, les médecins généralistes de Tasmanie pourront demander l’autorisation à la Therapeutic Goods Administration de prescrire du cannabis médicinal à leurs patients.

Les médecins généralistes devront faire une demande individuelle pour chaque patient par le biais de la procédure nationale simplifiée de demande en ligne et ils recevront l’autorisation de prescrire ou non dans les 48 heures.

Les patients qui se verront prescrire du cannabis médicinal par un médecin généraliste pourront ensuite faire remplir leur ordonnance par des pharmacies privées.

Actuellement, tout le cannabis médicinal prescrit dans le cadre du programme d’accès contrôlé est distribué dans les pharmacies du service de santé de Tasmanie, dans les hôpitaux, à un tarif fortement subventionné par le gouvernement de l’État. Les spécialistes pourront toujours prescrire du cannabis dans le cadre de ces changements et il est entendu que les patients qui obtiennent des ordonnances de cette manière continueront à recevoir des médicaments à un taux subventionné.

Qu’en pensent les défenseurs du cannabis médicinal?

Lyn Clever , une mère du nord de la Tasmanie , essaie de faire inscrire son fils au programme d’accès contrôlé depuis son lancement en 2017 , pense que dans sa forme actuelle , le système pousse les gens a se tourner vers le marché noir et qu’il est nécessaire d’y apporter des changements . Elle a déclaré : « Obtenir un rdv avec un spécialiste prend beaucoup de temps , jusqu’à un an . C’est une bonne chose que désormais les patients puissent en parler à leur médecin traitant et de nombreux malades vont chercher à utiliser cette nouvelle disposition . Mais le principale problème reste celui de la disponibilité du produit et son coût encore trop élevé pour des personnes touchant des indemnités d’invalidités .

à lire :  Israël numéro un dans le traitement de l'autisme

Le docteur Tim Jackson , président de la branche tasmanienne du Royal Australian College of Practitioners , a déclaré que si il n’y a aucun doute que certains médecins généralistes accepteront de prescrire du cannabis médical, beaucoup d’entre eux auront d’abord besoin de se former d’avantage sur le sujet .

Mme O’Byrner , présidente de la branche tasmanienne de la Pharmacy Guild of Australia , a déclaré que ce changement était une bonne nouvelle , mais qu’il reste du travail . La production n’était pas encore disponible et que l’importation reste complexe .
 » Cela signifie que le médecin et le pharmacien devront demander à importer ce produit spécifique pour le patient et obtenir une autorisation spéciale du gouvernement « 

Elle a déclaré qu’une consultation devrait encore avoir lieu entre le gouvernement de Tasmanie , les pharmaciens et les médecins avant la mise en œuvre des modifications et que dans un avenir proche , le gouvernement de l’Etat devait aussi examiner comment les personnes utilisant du cannabis thérapeutique prescrit , pourraient utiliser un véhicule à moteur. Elle souhaiterait également une meilleure protection juridique pour les personnes n’ayant pas d’autre choix que de cultiver leur propre cannabis médical .

Tags : AustralieMedical
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.