close
Santé

Deuxième étape de recherche covid-19/cannabis : les propriétés anti inflammatoire du CBD s’avèrent prometteuses

PHOTO: Nhemz/Shutterstock.com.

Selon des chercheurs de l’Alberta le CBD promet de bloquer l’infection du coronavirus

Après avoir passé au crible plus de 400 souches de cannabis, des chercheurs de l’Université de Lethbridge se concentrent sur une douzaine qui montrent des résultats prometteurs pour assurer un terrain moins fertile au coronavirus, a déclaré le biologiste Igor Kovalchuk dans le Calgary herald. L’hypothèse selon laquelle le cannabis avait la capacité de moduler les récepteurs dans notre corps, par conséquent, une quantité moins importante du virus pénètre dans les récepteurs et donc empêche la propagation, se confirme : Les extraits de cannabis montrent qu’ils peuvent rendre les gens plus résistants au nouveau coronavirus.

Dr. Igor Kovalchuk

Un certain nombre d’entre eux ont réduit le nombre de ces récepteurs (du virus) de 73 %, la probabilité qu’il s’y installe est beaucoup plus faible. S’ils peuvent réduire le nombre de récepteurs, le risque d’infection est beaucoup plus faible ». a déclaré M. Kovalchuk.

En utilisant des souches de cannabis sativa au cours des trois derniers mois, le chercheur a déclaré que l’équilibre efficace entre les composants du cannabis THC et CBD n’est toujours pas clair pour bloquer le nouveau coronavirus mais ce sont généralement les propriétés anti-inflammatoires d’une forte teneur en CBD qui se sont révélées les plus prometteuses, a-t-il ajouté.

Il faudra beaucoup de temps pour trouver le principe actif, il pourrait y en avoir beaucoup. Nous nous concentrons davantage sur les taux élevés de CBD parce que les gens peuvent prendre des doses plus élevées sans être affaiblis.

a déclaré M. Kovalchuk, qui s’est associé à la société albertaine de recherche sur le cannabis Swysh et Pathway RX, cette dernière appartenant en partie à Sundial Growers, un producteur de cannabis sous licence basé à Olds.

L’étude menée sous licence de Santé Canada à l’aide de modèles de tissus humains artificiels en 3D a cherché des moyens d’empêcher le nouveau coronavirus, très contagieux, de trouver un hôte dans les poumons, les intestins et la cavité buccale. En cas de succès, les travaux pourraient trouver une utilisation médicale pratique sous forme de bain de bouche, de gargarismes, d’inhalants ou de gel.

 Ce serait moins cher pour les gens et aurait beaucoup moins d’effets secondaires. L’absence d’essais cliniques reste un obstacle, et le financement d’une industrie du cannabis de plus en plus à court d’argent n’est pas là pour alimenter cela. Nous avons des cliniciens qui sont prêts à travailler avec nous, mais pour beaucoup de sociétés du secteur du cannabis, c’est une somme importante qu’elles ne peuvent pas se permettre », a-t-il déclaré.

Le scientifique a souligné que les découvertes ne mèneraient pas à un vaccin mais quelque chose de « moins spécifique et précis » néanmoins une autre arme possible contre le COVID-19.

« Les extraits de nos lignées sativa à haute teneur en CBD sont les plus réussies et les plus novatrices, en attendant des recherches plus approfondies, pourraient devenir un complément utile et sûr au traitement de COVID-19 en tant que thérapie d’appoint. Compte tenu de la situation épidémiologique actuelle, qui est désastreuse et évolue rapidement, toutes les possibilités thérapeutiques et toutes les avenues possibles doivent être envisagées ».

Les chercheurs israéliens ont commencé les essais cliniques du CBD comme traitement pour réparer les cellules endommagées par COVID-19 en utilisant ses capacités anti-inflammatoires. On pense que le CBD pourrait renforcer l’effet traditionnel des stéroïdes dans ce type de traitement des patients en danger de mort et également renforcer le système immunitaire.

C’est ce genre de recherche qui mérite un financement gouvernemental au Canada, a déclaré le scientifique.

« Notre travail pourrait avoir une influence énorme – il n’y a pas beaucoup de médicaments qui ont le potentiel de réduire l’infection de 70 à 80 % », a-t-il déclaré.

Tags : Canadacoronavirus/COVID-19MedicalRecherche
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.