close
Légalisation

L’appellation d’origine contrôlée du cannabis en Californie ressemble à l’industrie du vin

Comment la nouvelle loi californienne sur les appellations de cannabis aide les cultivateurs?

Le marché californien de la marijuana emprunte une page à l’industrie du vin grâce à une nouvelle loi destinée à aider les cultivateurs de cannabis. Une loi visant à marquer et à commercialiser leurs produits en mettant en évidence où et comment ils sont produits. Comme nous le voyons en Europe avec le vin, les producteurs utilisent depuis longtemps les appellations pour établir des réputations pour la qualité et les caractéristiques distinctes des produits de régions spécifiques. Il en est ainsi que pour informer les consommateurs sur les saveurs et les profils uniques générés par un certain endroit. Soulignant aussi le lien de causalité entre l’environnement naturel et la façon dont les humains se sont adaptés pour cultiver du cannabis dans des régions spécifiques.

La nouvelle loi californienne sur les appellations, le projet de loi 67 du Sénat, offre aux cultivateurs de marijuana des opportunités similaires. Les cultivateurs en extérieur de cannabis peuvent revendiquer, commercialiser et protéger le caractère unique de la marijuana produite dans leurs régions, en mettant en évidence les différences de saveur, de puissance et de qualité pour chaque endroit Un point de discorde était la discussion précoce sur le fait que le Département de l’alimentation et de l’agriculture de Californie allait autoriser les noms d’appellation pour le cannabis cultivé en intérieur. Il s’agit biensur du cannabis OUTDOOR.

Une loi basée sur le terroir

Certaines régions de Californie, notamment les comtés de Humboldt, Mendocino, Nevada et Trinity ainsi que Big Sur, ont des décennies d’histoire et une réputation bien établie pour la production de cannabis «cultivé au soleil» de haute qualité. Cette nouvelle loi s’intéresse également à la manière dont le terroir présenterait des opportunités de marché nationales et internationales en cas de légalisation fédérale.

Les petits producteurs artisanaux qui cultivent sur moins de 1000 mètre carré et constituent la majorité des agriculteurs seront en mesure de «rivaliser sur un marché mondial du cannabis artisanal» en vertu de la nouvelle loi.

Le marketing basé sur le terroir devrait servir à sensibiliser les consommateurs à la génétique qui a été gérée pendant des générations par ces producteurs traditionnels et aider également à éduquer les acheteurs sur les pratiques agricoles utilisées par les producteurs.

Un autre parallèle du vin que l’industrie du cannabis pourrait envisager : des visites de fermes pour goûter le produit et voir où il est cultivé.

Le cannabis s’adapte à la région et à l’agriculteur qui s’efforce de choisir la génétique la mieux adaptée à l’environnement. Le défi sera maintenant de savoir comment les producteurs de ces régions peuvent utiliser cette histoire riche et des techniques bien développées à leur avantage pour aider les consommateurs à identifier certaines caractéristiques par région, similaires à ce que les consommateurs attendent de l’industrie du vin.

Tags : Agriculture/GrowCalifornieLoi
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.