close
Chanvre

Un éco-bâtiment révolutionnaire au Maroc combine chanvre et énergie solaire

Un projet avant-gardiste associant chanvre et technologie solaire

Une équipe d’étudiants marocains et d’expertes internationales a réussi à développer une maison écologiquement durable faite presque exclusivement de chanvre et de panneaux solaires. Cette « maison en chanvre » hors réseau électrique découle du projet SUNIMPLANT, conçu comme une maison individuelle, elle a été créé en tant que participant au récent «Solar Decathlon » organisé par l’IRESEN Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (Maroc), l’Université Mohammed VI Polytechnique, Le Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement du Maroc et le Département de l’Energy des États Unies (DOE). Ce concours international bi-annuel met au défi des équipes d’étudiants de concevoir et de construire des bâtiments fonctionnant à l’énergie solaire. La dernière édition a eu lieu à Ben Guerir, au Maroc, et c’est la première fois que le concours se déroule sur le continent africain.

Cette conception est unique et a été construite uniquement à partir de chanvre d’origine locale, de bio-résines végétales et d’autres matériaux non synthétiques trouvés dans la région.

éco-bâtiment chanvre

Ce « vaisseau spatial » est avancé dans le temps et reflète un tournant non seulement en Afrique du Nord, mais aussi dans la construction en chanvre, qui n’a pas de prototypes comparables dans le monde ». a déclaré Monika Brümmer, architecte allemande et chef de projet

Monika est également la co-fondatrice avec Abdellatif Adebibe d’Adrar Nouh, une Coopérative basée dans le Haut Rif Central qui s ’inspire dans les les ressources d’une région pauvre et éloignée à savoir le Rif Central marocain. Adrar Nouh valorise les tiges de chanvre de la région, actuellement traités comme un déchet agricole, pour le développement socioéconomique de la même, et la protection des ressources de la forêt de cèdre.

à lire :  Découvrez le sac en chanvre éco-responsable

La maison sphérique s’étend sur 90 mètres carrés (environ 969 pieds carrés) et comporte 24 panneaux solaires photovoltaïques pour un prix total de seulement 120000 dollars. La structure coûte en fait moins de la moitié des contributions les plus chères du concours.

Selon M. Brümmer, le bâtiment pourrait être optimisé encore davantage si des panneaux de chanvre étaient installés comme cloisons et planchers intérieurs. Bien que les restrictions de financement aient partiellement entravé leur objectif initial, la maison présente quelques innovations intéressantes telles que des panneaux dérivés de la laine de chanvre qui protègent la face inférieure des panneaux solaires contre les conditions climatiques extrêmes, une inclusion importante pour une région qui atteint jusqu’à 45°C à l’ombre pendant les mois d’août et de septembre.

éco-bâtiment chanvre

Parmi les autres partenaires de ce projet avec la coopérative Adrar Nouh figuraient des étudiants de l’École nationale d’architecture et de l’École nationale des sciences appliquées du Maroc et du Centre Fraunhofer pour le photovoltaïque au silicium, situé en Allemagne.

à lire :  Logistique de récolte automatisée et robotique

Le bâtiment de Monika offre la possibilité de vivre une expérience entièrement hors réseau, sans être gêné par le besoin d’électricité extérieure, avec une exposition minimale a l’environnement, tout en conservant le confort d’un mode de vie moderne.

« L’enveloppe cylindrique du bâtiment circulaire, avec une exposition minimale des 24 panneaux extérieurs, donne un confort intérieur grâce à un amortissement et un déphasage thermique optimal, et à l’osmose des composants dans la formulation du chanvre », a déclaré Monika Brümmer, tel que rapporté par Hemp Today.

La demande de matériaux de construction à base de chanvre a été d’intérêt croissant ces derniers temps, d’autant plus que de plus en plus de personnes apprennent que le « chanvre » peut remplacer la fibre de verre, la roche en feuilles et les cloisons sèches traditionnelles et offre un contrôle de température, une résistance aux flammes et une réduction du bruit supérieurs et une consommation très faible d’énergie grise.

Le produit a également le potentiel d’être neutre en carbone, mais les cultivateurs américains ont tendance à se concentrer sur la culture du chanvre pour la CBD et d’autres composés au lieu du chanvre en béton, qui nécessite des tiges de chanvre plus hautes et plus fibreuses.

Malgré les difficultés techniques, cette « maison de chanvre » marocaine montre au monde entier qu’il est possible de construire de manière écologiquement durable.

Tags : AfriqueMarocTechnologie
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.