close
Légal

Selon un rapport des Nations Unies, la consommation de cannabis a augmenté avec la légalisation et les confinements

La légalisation semble augmenter la consommation régulière, selon l’ONUDC

Les Etats américains qui ont légalisé le cannabis semblent avoir augmenté leur consommation régulière de cannabis et les mesures de confinement du COVID y ont contribué, augmentant ainsi le risque de dépression et de suicide, selon le rapport des Nations unies publié lundi.

Le cannabis est depuis longtemps la drogue la plus consommée au monde et cette consommation augmente alors que le cannabis commercialisé est de plus en plus fort en termes de teneur en tétrahydrocannabinol (THC), a indiqué l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans son rapport annuel sur les drogues dans le monde.

Le Rapport mondial sur les drogues 2022 de l’ONUDC met en évidence les tendances en matière de cannabis après la légalisation, les impacts environnementaux des drogues illicites et la consommation de drogues chez les femmes et les jeunes

Divers États américains ont légalisé l’usage non médical du cannabis, à commencer par Washington et le Colorado en 2012. L’Uruguay l’a légalisé en 2013, tout comme le Canada en 2018. D’autres ont pris des mesures similaires, mais le rapport s’est concentré sur ces trois pays.

à lire :  Washington revient vers la culture du chanvre sans licence

Publié aujourd’hui, le rapport détaille également des augmentations record dans la fabrication de cocaïne, l’expansion des drogues synthétiques vers de nouveaux marchés et des lacunes persistantes dans la disponibilité des traitements contre la toxicomanie, en particulier pour les femmes.

Le cannabis sur le marché devient plus fort en termes de teneur en THC

La légalisation du cannabis semble avoir accéléré les tendances à la hausse de l’usage quotidien déclaré de cette drogue, indique le rapport de l’ONUDC, basé à Vienne. Alors que la prévalence de la consommation de cannabis chez les adolescents n’a pas beaucoup changé, il y a eu « une augmentation prononcée de la consommation fréquente déclarée de produits très puissants chez les jeunes adultes », selon le rapport.

« La proportion de personnes souffrant de troubles psychiatriques et de suicides associés à une consommation régulière de cannabis a augmenté ».

Le rapport indique qu’environ 284 millions de personnes, soit 5,6 % de la population mondiale, ont consommé une drogue telle que l’héroïne, la cocaïne, les amphétamines ou l’ecstasy en 2020, soit les données disponibles les plus récentes. Parmi elles, 209 millions ont consommé du cannabis.

à lire :  La légalisation opportuniste du cannabis thérapeutique au Liban

Les périodes de confinement pendant la pandémie de COVID-19 ont entraîné une augmentation de la consommation de cannabis en 2020, indique l’étude.

La production de cocaïne a atteint un record en 2020 et le trafic par voie maritime s’intensifie, ajoute-t-elle, les données relatives aux saisies de 2021 suggérant une expansion en dehors des deux principaux marchés que sont l’Amérique du Nord et l’Europe vers l’Afrique et l’Asie.

Les opioïdes restent les drogues les plus meurtrières, selon le rapport, le fentanyl ayant fait grimper les décès par overdose aux États-Unis à un nouveau record : l’estimation provisoire pour 2021 est de 107622.

Selon une enquête gouvernementale annuelle, les États-Unis ont enregistré en 2019 une augmentation significative du pourcentage de personnes de plus de 26 ans ayant consommé de la marijuana au cours du mois précédent ainsi que de la part de celles qui en ont consommé quotidiennement ou presque.

Avant les récents changements apportés à la légalité du cannabis, on pensait que la marijuana plus facilement disponible pourrait augmenter l’utilisation occasionnelle en attirant les soi-disant cannacurieux. Des données surprenantes montrent que cela a également encouragé une augmentation des fumeurs hardcore.


Tags : consommateursConsommationcoronavirus/COVID-19DrogueLoiONUstatistiquesynthétique
weedmaster

The author weedmaster

Diffuseur de média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.