close
Légal

Conduite sous influence chez les adolescents Américains

Un adolescent Américain sur trois estime que conduire sous influence de marijuana, voir être totalement stone au volant, est légal

Un total de 33% des adolescents pensent que si vous êtes dans un état avec de la marijuana récréative légalisée, il est légal de conduire sous influence. C’est d’après un nouveau sondage mené par Liberty Mutual Insurance et SADD (Students Against Destructive Decisions). Un résultat Américain aux données mixtes, qui soulève quelques interrogations…

Américain,conduire sous influence,adolescents

Un message mixte

Au printemps dernier, 2 800 adolescents ont été interrogés sur leur connaissance du cannabis au volant. 68% des adolescents ont déclaré qu’ils croient que la conduite sous l’influence est dangereuse.Une chose amusante à propos de ce sondage est la façon dont il est trompeur. Un rapport publié par Liberty Mutual Insurance est intitulé: «Un tiers des adolescents pensent que la conduite sous l’influence de la marijuana est légale».

Américain,conduire sous influence,adolescents
Les adultes concernés par quasi les mêmes chiffres…

Mais, chose intéressante, le rapport montre que les croyances des adultes sur le cannabis et la conduite ne sont pas si différentes de leurs enfants. Un sondage mené auprès de 1 000 parents a révélé que 27% des répondants croient que la conduite sous influence est légale. Et que 76% d’entre eux estiment que c’est dangereux. Liberty Mutual conclut que «les adolescents reçoivent des messages contradictoires sur les dangers de l’usage de la marijuana et de la conduite automobile. Ce qui risque de les mettre en danger, ainsi que d’autres personnes»

à lire :  L'auteur de transpotting dénonce la guerre contre la drogue

Ivresse cannabique ?

Une partie de ce problème de « message mixte » est que les lois sur le cannabis sont en train de changer en ce moment. Et c’est quasiment d’une année à l’autre aux États-Unis… En outre, la plupart des lois de l’État sur la limite de consommation sont vagues, voire très vague… Parfois au point de perdre leur sens. Car il n’existe toujours pas de moyen standard pour tester l’ivresse cannabique au volant, comme c’est le cas avec l’alcool.

Américain,conduire sous influence,adolescents
En Californie, à la discrétion de l’agent…

En Alaska, en Californie et en Oregon,  la limite légale est à la discrétion des agents, selon un rapport d’Instamotor. Mais au Colorado, la limite légale de THC pour les conducteurs est de 5 nanogrammes par millilitre de sang. Donc si vous pensez être à 4 nanogrammes, il suffit de prendre un peu de temps avant de prendre le volant…

Américain,conduire sous influence,adolescents
L’attirail complet de dépistage, salivaire, urinaire etc…

Dans l’État de Washington, c’est 5 nanogrammes. Ou, à la discrétion de l’officier…  Au Nevada, 2 nanogrammes de cannabis… Ou un pouvoir discrétionnaire… Et comme vous le savez, le THC peut rester dans le sang pendant des jours, des semaines, des mois après sa consommation…

Tags : conduiteDepistageDrogueLoiProhibitiontest salivairetest urinaireUS
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.