world drug report 2024 www.unodc.org

Le Rapport Annuel des Nations Unies sur les Drogues : Vers une Diminution du Marché Illicite de la Marijuana et une « Renaissance Psychédélique »

Les effets de la légalisation de la marijuana et l’émergence des psychédéliques

Un nouveau rapport des Nations Unies sur les tendances mondiales en matière de drogues reconnaît que la légalisation de la marijuana aux États-Unis et au Canada a contribué à réduire la taille des marchés illicites, tout en entraînant une baisse significative du nombre de personnes arrêtées pour des infractions liées au cannabis. Le rapport note également l’émergence d’une « renaissance psychédélique ».

La Légalisation de la Marijuana et ses Effets

Selon les principales conclusions du Rapport Mondial sur les Drogues 2024 de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), « dans certaines juridictions, la taille du marché illégal du cannabis semble diminuer » et « aux États-Unis, le nombre et le taux de personnes arrêtées pour des infractions liées au cannabis semblent diminuer. »

Cependant, les disparités raciales en matière d’arrestations pour marijuana persistent malgré la baisse des chiffres bruts. La légalisation a également popularisé de nouvelles formes de produits à base de marijuana, comme les vapes, les concentrés de cannabis à haute teneur en THC et les comestibles infusés, ce qui suscite des préoccupations quant à leur utilisation par les jeunes.

La Légalisation Mondiale de la Marijuana

Au début de 2024, un certain nombre d’États membres de l’ONU — le Canada, l’Uruguay et 27 juridictions aux États-Unis — avaient « adopté des dispositions légales permettant la production et la vente de cannabis à des fins non médicales », tandis que d’autres, notamment en Europe, « offrent des degrés divers d’accès réglementé au cannabis à des fins non médicales. »

Le rapport vise non seulement à favoriser la coopération internationale pour contrer l’impact du problème mondial de la drogue sur la santé, la gouvernance et la sécurité, mais aussi à aider les États membres à anticiper et à faire face aux menaces posées par les marchés de la drogue et à atténuer leurs conséquences.

La Renaissance Psychédélique

Le document met également en lumière « un regain d’intérêt pour l’utilisation thérapeutique de différentes substances psychédéliques — contrôlées par les conventions internationales sur les drogues — pour le traitement de divers troubles de santé mentale« , ce qui a déclenché une vague d’essais cliniques.

Les résultats des premières phases de la recherche médicale en cours ont conduit à des changements de politique permettant l’accès aux psychédéliques pour un usage « quasi-thérapeutique » dans quelques juridictions aux États-Unis, ainsi que pour un usage médical en Australie et dans une juridiction au Canada.

Dans le cadre de la « renaissance psychédélique » plus large, il existe des mouvements populaires distincts de l’utilisation traditionnelle par les communautés indigènes, contribuant à un intérêt commercial croissant et à la création d’un environnement favorable encourageant l’accès large aux psychédéliques non supervisés, « quasi-thérapeutiques » et non médicaux.

Les Préoccupations Mondiales

Le rapport souligne que la marijuana, que l’ONUDC appelle « de loin la drogue la plus couramment utilisée dans le monde », est utilisée par environ 228 millions de personnes dans le monde, soit environ 4 % de la population mondiale. En Amérique du Nord, la région où l’utilisation de la marijuana est la plus populaire, près d’une personne sur cinq (19,8 %) âgée de 15 à 64 ans a utilisé la drogue en 2022.

En ce qui concerne la marijuana médicale, l’ONUDC indique qu’il existe des preuves de l’efficacité des cannabinoïdes pour traiter certaines conditions, mais que pour de nombreuses autres, les preuves sont limitées.

Les Nouveaux Moyens de Consommation et la Jeunesse

Le rapport note que « de nouveaux moyens de consommation de drogues ont un impact négatif sur les jeunes », et que l’utilisation nocive de la marijuana chez les adolescents « reste une préoccupation dans de nombreuses régions ». L’utilisation quotidienne de cannabis chez les adolescents en Amérique du Nord reste stable, mais il y a eu une augmentation de la consommation régulière de cannabis par vaporisation.

Conclusion

En conclusion, le rapport de l’ONUDC met en évidence les tendances mondiales en matière de drogues, en soulignant les progrès et les défis. La légalisation de la marijuana semble avoir des effets bénéfiques en réduisant les marchés illicites et en diminuant les arrestations, mais elle présente également des défis, notamment en ce qui concerne la consommation par les jeunes et l’apparition de nouveaux produits. La « renaissance psychédélique » est un phénomène en expansion, avec des implications potentiellement significatives pour le traitement des troubles de santé mentale.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer