New York élargit les règles pour la culture de cannabis à domicile

New York élargit les règles pour la culture de cannabis à domicile

Les régulateurs de l’État de New York ont récemment approuvé de nouvelles règles qui permettent désormais la culture de plants de marijuana à domicile à des fins personnelles. Cette annonce intervient trois ans après la signature par l’ancien gouverneur Andrew Cuomo de la loi Marijuana Regulation and Taxation Act, légalisant la possession et la vente de cannabis récréatif dans l’État.

John Kagia, directeur de la politique pour le Bureau de la gestion du cannabis, a déclaré que ce nouveau paquet réglementaire constitue une extension des règles existantes sur la culture à domicile pour les patients médicaux et les aidants, déjà en place depuis plus d’un an.

Les règlements proposés apportent une modification significative en autorisant les adultes âgés de 21 ans et plus à cultiver jusqu’à six plants de cannabis dans une résidence privée qu’ils possèdent ou louent. Toutefois, il est important de noter que cette régulation ne sera pas immédiatement mise en œuvre, car elle doit suivre une période de commentaire de 60 jours après laquelle elle entrera en vigueur.

Dans un document de prévisualisation publié par le conseil, il a été souligné que cette expansion de la culture à domicile n’aura pas les effets redoutés, comme des plantations massives ou une densité élevée dans les zones résidentielles. John Kagia a expliqué que l’expérience d’autres États ayant adopté des règles similaires montre que ces craintes ne se matérialisent pas dans la pratique.

Cette initiative est une réponse à l’évolution des attitudes envers le cannabis, à mesure que de plus en plus d’États aux États-Unis et de pays à travers le monde légalisent ou assouplissent les restrictions sur le cannabis. La culture à domicile permet aux individus de s’engager davantage dans le processus, mais il est essentiel de trouver un équilibre entre l’autorisation de la culture personnelle et la réglementation nécessaire pour éviter les abus.

Il est à noter que même si la culture personnelle est autorisée, elle est toujours sujette à des règles spécifiques, telles que la limitation du nombre de plants par ménage. Cette mesure vise à éviter les abus potentiels et à garantir que la culture à domicile reste dans les limites de la légalité et de la responsabilité.

Partager ce contenu :

À ne pas manquer