close
Weed

Clint Eastwood gagne un procès de 6,1 millions de dollars sur le CBD et traite les perdants d’escrocs

L’acteur-réalisateur célèbre le « message puissant » du jugement contre une société « CBD » qui a faussement affirmé qu’il soutenait une ligne de bonbons gélifiés

La star emblématique et la société qui contrôle les droits de son image légendaire, a gagné 6,1 millions de dollars dans un procès intenté vendredi contre une société lituanienne qui aurait utilisé le visage de l’acteur-réalisateur oscarisé pour faire croire qu’il approuvait les compléments alimentaires à base de CBD.

Selon un article du New York Times, le premier procès a été déposé en juillet 2020 devant un tribunal fédéral de Los Angeles contre trois fabricants et distributeurs de CBD qui ont affirmé dans un article publié en ligne que la star hollywoodienne était identifiée avec eux.

clint eastwood cbd
Clint Eastwood

Ces « escrocs » viennent d’égayer la journée de Clint Eastwood.

« Je suis heureux de la décision du tribunal », a déclaré M. Eastwood, 91 ans, au Post lundi, « et je pense que ce jugement envoie un message fort à d’autres escrocs en ligne qui pourraient essayer d’utiliser illégalement le nom et la réputation de quelqu’un pour vendre leurs produits. »

Le juge R. Gary Klauser du tribunal de district américain pour le district central de Californie à accordé à M. Eastwood et aux représentants de la Société Garrapata des militons de dommages et intérêts pour l’utilisation non autorisée du nom et de l’image de la star du film  » le bon , la brute et le truand » après que Mediatonas UAB n’est pas répondu à une convocation datant du mois de mars.

à lire :  Le cannabis défile pour la mode

Selon le New York Times, la société a également dû prendre en charge les 95 000 dollars d’honoraires d’Eastwood. Elle ne pourra plus jamais faire appel à lui pour promouvoir ses produits à base de cannabidiol (un composé non toxique de la plante de cannabis sativa).

« Au cours d’une carrière de plus de 60 ans, M. Eastwood a acquis une réputation d’honnêteté, de travail acharné, d’intégrité et de service public », a déclaré son avocat, Jordan Susman, au Post. « Il est également prêt à faire ce qui est bien et ce qui est juste. En poursuivant cette affaire et en obtenant ce jugement, M. Eastwood a une fois de plus démontré sa volonté d’affronter les actes répréhensibles et de tenir pour responsables ceux qui tentent de tirer illégalement profit de son nom, de son image et de son fonds de commerce ».

Eastwood, dont le dernier film, « Cry Macho », est sorti dans les salles en septembre, a d’abord intenté plusieurs procès en juillet 2020 après que des rumeurs se soient répandues selon lesquelles il abandonnait Hollywood pour vendre des produits à base de CBD. En février, l’équipe juridique d’Eastwood a modifié la plainte pour cibler Mediatonas UAB, la société propriétaire des sites Web sur lesquels les fausses nouvelles sont apparues.

à lire :  Décès de Greg Williams alias Marijuana Man

Les sites ont partagé une « interview » en ligne dans laquelle le réalisateur de « Million Dollar Baby » affirmait que son nouveau rôle de vendeur de CBD lui offrait « quelque chose de plus grand que des films ».

« C’était une décision vraiment, vraiment difficile pour moi », aurait déclaré Eastwood à propos de sa décision de quitter Hollywood pour devenir vendeur de CBD.

L’article était accompagné d’une photo d’Eastwood lors d’une apparition dans l’émission « Today » de NBC, ainsi que du logo de l’émission et de faux témoignages sur l’efficacité de la ligne de produits CBD inexistante d’Eastwood de la part de ses copains d’Hollywood Terry Bradshaw, Sam Elliott, Michael J. Fox et Garth Brooks.

« M. Eastwood n’a aucun lien, de quelque nature que ce soit, avec les produits à base de CBD et n’a jamais donné une telle interview », indiquent les documents judiciaires originaux.

Dans le même temps, malgré son jugement de 6,1 millions de dollars en faveur de M. Eastwood, M. Klausner n’a pas accédé à la demande complète de diffamation vendredi, car elle ne semblait pas « diffamatoire à première vue », a-t-il écrit dans sa décision : « Il faut un contexte supplémentaire pour comprendre ce que sont les produits CBD et pourquoi une personne comme Clint Eastwood ne cautionnerait pas un produit à base de marijuana. »


Tags : cannabidiolCélébritéstar
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.