close
Légal

Le test salivaire au Canada

Le test salivaire qui permettra à la police canadienne de vérifier la conduite sous influence cannabique: le Deriger 5000

Le procureur général du Canada approuve l’utilisation d’un appareil permettant de tester la conduite sous l’influence cannabique. La décision précède l’ouverture du marché légal du cannabis dans le pays. Voici la présentation du test salivaire au Canada : le « Deriger 5000 ».

test salivaire,Canada,Deriger 5000,conduite sous l'influence

La loi (46-C)

En juin le Canada est ainsi devenu le deuxième pays du Canada au monde après l’Uruguay à légaliser le cannabis. Et pour la première fois, l’un des pays du G7 à autoriser la légalisation complète du cannabis à des fins récréatives.

La nouvelle loi entrera en vigueur en octobre de cette année. Mais le mois dernier un tout autre projet a été approuvé. La loi 46-C concerne la conduite sous l’influence cannabique et l’introduction d’un nouveau dispositif de dépistage salivaire.

Deriger 5000 – Résultats immédiats

Jusqu’à présent, les principaux outils qu’on utilise pour le contrôle de conduite sous l’influence identifiait en grande parti l’alcool… Et les tests sur l’ivresse comprenaient  de rester sur le côté de la route, debout sur une jambe…

à lire :  La Nouvelle-Zélande va voter sur la légalisation du cannabis samedi

Les législateurs canadiens devaient s’assurer que les gens n’utiliseraient pas leur véhicule après avoir consommé du THC… Et à cette fin, ils ont cherché un dispositif permettant de le faire.

Sur le marché, il existe déjà plusieurs appareils qui tentent de trouver une solution simple pour détecter les restes de cannabis dans le sang. Et sans l’intervention invasive ou tests d’urine sur les bas côtés de la route, tels que: Test salivaire de WANG LABORATOIRES HOUND. Cependant, les Canadiens ont choisi un autre appareil produit en Allemagne, le « Draeger »(Draeger DrugTest 5000).

L’appareil mobile permettra à la police canadienne de vérifier les conducteurs en bordure de route en utilisant une trousse qui prélèvera un échantillon de salive sur les joues intérieures du suspect. Le test identifie la présence de THC et la cocaïne, ainsi que les opioïdes, la kétamine, la méthadone, la méthamphétamine et d’autres substances.

test salivaire,Canada,Deriger 5000,conduite sous l'influence

L’utilisation de l’appareil pour tester les pilotes était au sein de la loi 46-C. Mais maintenant le procureur général du Canada, Judy Wilson Riibold, a donné son approbation finale. Ce qui signifie que le dispositif est adopté par le laboratoire du Conseil national de recherches du Canada. Il vient de franchir la procédure d’évaluation de l’Institut canadien des sciences judiciaires.

à lire :  Richard Branson : Repenser les lois sur les drogues dans un nouveau contexte mondial

Conduite sous l’influence cannabique

Avant l’introduction de l’appareil sur le marché de la légalisation, le Bureau de la sécurité publique du Canada a mené un programme expérimental dans le cadre duquel des essais sur route ont été effectués. Mais, le Drager n’ait pas été testé dans le cadre du pilotage… En outre, cet appareil de dépistage sévît déjà en Allemagne et en Angleterre.

test salivaire,Canada,Deriger 5000,conduite sous l'influence
Selon le porte-parole du service juridique, le dispositif peut être légèrement différent pour être conforme aux normes canadiennes.

L’approbation de l’appareil est intervenue plus tôt que prévu. On estime qu’aucun instrument ne sera approuvé avant l’année prochaine. Après l’approbation, on estime que la police sera en mesure de mener des «tests» sur les conducteurs dès le début de la vente de cannabis légal au Canada en octobre.

Le gouvernement canadien investira une quantité importante, dans les dispositifs et dans la formation de la police pour l’utilisation de ces appareils au cours des prochaines années.

La loi (46-C) donne à la police la possibilité de blâmer le conducteur sur la présence de THC seulement… Toutefois, il sera intéressant de voir comment les autorités se débrouilleront… Car contrairement à l’alcool, la présence de THC n’indique pas nécessairement une mauvaise conduite. En outre, le cannabis reste dans le corps plusieurs semaines après son utilisation…

Tags : CanadaconduiteDepistageLoitest salivaire
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.