close
Histoire

Quels sont les différents types de haschich

Le haschisch

Shit, pollen, ou skuff, qu’est-ce que le haschich ?

 Le haschich ou shit est une substance résineuse séchée et compressée résultant des fleurs et des feuilles de la plante Cannabis femelle. La fabrication se fait en récupérant les trichomes : les têtes de glandes résineuses mûres qui tapissent la surface des fleurs. C’est dans ces trichomes que se trouve les cannabinoïdes et terpénoïdes. Le pollen collecté à partir de ces glandes résineuses constitue ce que l’on appelle par définition le véritable haschich. Il est compressé et vendu sous forme de cube ou plaquette. La couleur du haschich varie du brun verdâtre clair au noir, sa texture peut être sèche, dure, molle ou friable. Par conséquent, le haschich est souvent mélangé au tabac et fumé dans en joint. Sa teneur concentrée en THC fait de lui un produit souvent plus fort que la marijuana. Il existe différents types de haschich avec des concentrations différentes.

Les différentes résines de haschich

Il faut savoir que les origines du haschich restent évasives car souvent alimentées par des rumeurs et beaucoup de mythes en revanche la culture du cannabis est omniprésente dans l’histoire dans de nombreuses civilisations et particulièrement au moyen orient, en Chine et en Inde. Le haschich a une signification particulière dans bons nombres de régions du monde. On pense que la résine de cannabis est née vers l’an 900.

Certaines méthodes comme la conception du charas où la récolte à mains nus, ont pu exister avant. Le mot “haschisch” vient de la langue arabe signifiant herbe. Il fait son apparition dans le monde occidental au tournant du 19e siècle a la suite des premières explorations européennes en Afrique. Pendant des années, les médecins européens ont importé du haschisch pour mener des recherches, ce qui a conduit à l’introduction de diverses méthodes d’extraction permettant un raffinement supplémentaire dans la pharmacopée occidentale. Malheureusement, au début du XXe siècle les États-Unis ont commencé a interdirent le chanvre et les résines de cannabis furent banni de la médecine occidentale. Cela a crée le marche noir.

De nos jours, la montée de la légalisation dans le monde occidental apporte de nouvelles méthodes de préparation. Voici les concentrés de cannabis les plus populaires.

Le Charas

Le charas est une fabrication manuelle de résine de cannabis originaire de l’Inde, aux pieds de l’Himalaya.

Super Népalais

Ce hash connu comme un haschisch népalais noir collant de très haute qualité. La concentration de THC est étonnante et le high élevé. La composition de la génétique originale de la marijuana s’appuie sur celle du phénotype Indica.

Ce shit est fait à la main selon des techniques artisanales traditionnelles ce fut un hash tres populaire dans les années 1970 à 1990. Aujourdhui, il n’existe que de petites entités de culture dans les haute terres du Népal.

La météo permet une longue saison de culture et la résine extraite des plants de marijuana secs est recueillie en frottant soigneusement les bourgeons entre les deux mains. L’étape suivante consiste a collectée et pressée des balles de hasch homogènes.

Népalais Stick Hasch

Le Nepalese Stick est très épicé, lourd et assez sucré. Son arôme est particulièrement puissant en bong. Le goût persiste pendant des heures si vous ne mangez pas et ne buvez pas. Vous pouvez vous attendre à un très haut niveau physique. C’est l’une des meilleures variétés de hasch au monde, avec un 11% à 15% de THC. Ce hash est très collant, et peut être pétri à volonté.

Temple Ball Hash

Les boules de temple a l’aspect très attractif ont beaucoup de punch. Elles sont assez collantes et un peu difficile à manipuler. Comme tout concentré de résines, les boules de temple ne sont pas pour les fumeurs occasionnels qui cherchent à se défoncer. Les boules de temple sont bonne dans une pipe en verre, ou éparpillées sur une fleur dans un joint. 

L’Himalaya

Tres haut en altitude, plus noir et moins goutteux que les Temples Balles, l’Himalaya est l’un des plus fort haschisch noir de la région.

Super Himalaya aka Black Spice

De base, il est plus gouteux que l’Himalaya et il fond, comme du caramel, sous la température de vos doigts.

India Charas Black Hasch

De nombreuses variétés de cannabis cultivées presque partout en Inde, rendent l’Indian Charas Black Hasch abondant dans ces régions. Le hasch produit en frottant soigneusement les bourgeons femelles entre les mains et la résine roulée sous formes de Hasch-Balls.

Malana cream ou la crème

Le Malana cream a une couleur noire à l’extérieur, à l’intérieur verdâtre/brun foncé. L’arôme va de épicé à très épicé. Ce charas peut varié entre 10 à 26 % de thc, son effet est lourd, physique et cérébral. Sa disponibilité est très rare, la plupart importés par des voyageurs visitant l’Inde. Dans la gamme du népalais son prix est élevé. Les charas sont généralement vendus sous forme de «doigt» ou morceau en forme de saucisse.

L’Afghan

En Afghanistan, le haschisch se produit pratiquement partout dans les environs. Les meilleurs types de Hasch proviennent des provinces du Nord entre l’Hindu Kush et la frontière russe (Balkh, Mazar-i-Sharif). Les plantes utilisées pour la production de haschisch sont des Indicas très petites et touffues. Le haschisch pressé a la mains en les humidifiant avec un peu d’eau où de thé. Travaillé jusqu’à ce qu’il devienne très élastique et dégage une forte odeur aromatique. Le hash se stock sous forme de Hasch-Balls et commercialiser sous le nom de Royal Afghani. Méfiance quand meme, le haschisch turc sous le nom de Red Afghani est souvent un fake. Sachez que les bonnes qualités d’Afghani sont signées par la famille productrice.

Le haschich des Pays-Bas

Hash artisanal d'Hollande
Hash artisanal d’Hollande Dutch Hasch

Ce Hasch cultivé aux Pays-Bas en intérieur existe en culture extérieur et sous serre. La majeure partie du Hasch se produit par criblage comme au Maroc. La méthode de fabrication varie selon les producteurs et par conséquent : une grande partie du hashish néerlandais ne passe pas la presse correctement. C’est l’une des raisons pour laquelle l’odeur et le gout sont habituellement herbeux et végétal : seulement une petite quantité de hash originaire des Pays-Bas est frotté à la main selon la méthode Afghani, ce qui est évidemment meilleur.

Malheureusement, seule une très petite quantité d’herbe est transformée en haschich. Le high est assez tonic et cérébral, de puissant à très puissant.

Ce hasch est le meilleur compromis pour un utilisateur moyen. Certains types battent même la plupart des Afghans ou Népalais. Il est très rare en dehors des Pays-Bas même dans les pays voisins, de meme, sa qualité varie beaucoup en dehors de son prix qui reste toujours élevé. Il n’y a pas de dénomination standard pour le Dutch Hasch. La poudre de haute qualité peut prendre le nom de sensi hasch et se présente sous forme de cristaux de thc fortement concentré.

Le haschich Libanais

De couleur sable ou rouge, il est doux de goût et fort dans les effets, parfois épicé et rafraîchissant. Surtout que ce shit est tres rare de nos jours et introuvable en France, comme partout en Europe. Les plantes de chanvre laissées plus longtemps dans les champs, jusqu’à assèchement, donne cet aspect rouge-brun. Une technique similaire au marocain. Le Hasch Libanais Jaune est encore plus rare que le rouge.

Certains Hasch libanais sont plus durs que l’Afghanistan, surtout fumé en bong. Les champs de cannabis les plus importants se situe dans la vallée de Baalbek et à très grande échelle, beaucoup d’entre eux utilisant des machines modernes. Les plants de cannabis laissés sur le terrain jusqu’à ce qu’ils soient presque secs. De cette façon, les plants arrivent à une couleur brun-rougeâtre de plus, une partie de la chlorophylle va etre détruite par les rayons UV du soleil et les plantes iront directement dans une grange pour un séchage complet. Le haschisch est produit de la même manière qu’au Maroc ainsi les bourgeons frottés sur une fine toile de soie et la poudre obtenue sera pressée en plaquette.

Le haschisch Marocain

Le Haschisch Marocain se cultive dans les régions du nord et dans la région de Ketamma. Le climat fait que la croissance relativement courte produit un hasch d’une couleur qui va du vert au brun. Le hasch marocain est légèrement aromatique, peu épicé. Par rapport aux autres types de hasch, son goût est très doux à la gorge surtout dans les bonnes variétés comme le Pollen ou le Double Zero. La presse est variable, le pollen se presse que le marocain normal.

On le vend en plaques de 0,5 à 1,5 cm d’épaisseur. Comparé a d’autres types de hasch, il produit un effet très cérébral et actif. Sa puissance est légère à moyenne et rarement puissante. Même le très bon Marocain ne se qualifie de particulièrement fort. (0,9% à 10% de THC).

Le Marocain vert

La couleur du marocain est brune claire à foncée. Ce shit apparait souvent sous une teinte verdâtre à l’intérieur en raison de la croissance relativement courte de ses plants. Les plantes adventices conservent une bonne couleur verte au moment de la récolte. Les gens aiment ce high cérébral intense. Idéal pour les personnes actives. Ce hasch est un superbe médicament pour ceux qui en ont besoin mais aussi une denrée rare à moins de vivre dans la région marocaine, vous pouvez l’oublier…

Le Double Zéro (ou zéro zéro, 00)

Il doit son appellation à la taille du tamis extrêmement fin utilisé pour récupérer le meilleur pollen avec lequel on le pressera. Extrêmement rare sur place, et encore plus en France. Il s’agit d’une deuxième passe, 100g de Cannabis pour 1g de Haschisch. Sur le plan botanique, la définition et le sens du mot pollen est complètement fausse : le Hasch se produit à partir des bulles résineuses femelles et non de pollens mâles (qui ne contiennent pratiquement pas de THC).

Les différentes types de haschisch

Le Caramello Hash

L’Espagne semble dominer le monde des ventes. Ces morceaux de hasch pèsent normalement environ 5 grammes et façonnés à la main par des artisans. Préparez-vous à une saveur de fruit sucrée globale. Il restera longtemps sur les papilles. C’est le genre de saveur que les gens veulent apprécier continuellement. Le marocain Caramello Hash est généralement le meilleur haschisch de qualité disponible sur le marché.

L’olive

Leur forme ovaloïde distincte s’explique par le fait qu’ils se transportent par l’intestin dans l’anus mais le plus souvent avalés. Malheureusement, le haschisch passé en contrebande dans les intestins devient souvent corrompu. La présentation de ce haschisch +/- 5 grammes, ovoïde, extérieur noirâtre, riche intérieur brun, est un marqueur de qualité…

Le Ketama

Produit dans la région du Rif, il est de couleur sable ou brun clair assez compact et poudreux. C’est un haschisch fort, assez lourd et rugueux (qui pique à la gorge). Il est le plus consommé en France. La couleur du Ketama varie suivant les saisons et les variétés. Il est très crémeux et est issue du premier tamisage, sa qualité supérieur est due à son terroir et au savoir faire immense des habitants du coin. Le meilleur « Ketama » serait celui provenant plus précisément de Khmiss Issguen : le plus haut sommet de Ketama. De couleur légèrement verdâtre son effet est plutôt euphorisant. Produit en tapant des plantes entières, assez fraîches, sur des linges.

Polm Hash ou Super Polm

Polm Hash ou Super Polm

La forme la plus courante du Polm Hash marocain est le ‘Soap Bar’ et se présente sous forme de plaques de 1,5-2cm d’épaisseur, il est dur avec un bord de couleur sombre. Cette savonnette est considérée comme “une blague” par les Marocains car ce type de shit ne produit pas vraiment d’effets, souvent via l’ Espagne, les trafiquants y ajoutent toutes sortes de coupes. Le bon Polm Hash est de couleur brun très clair. Ce hach se chauffe et s’émiette pour etre consommer et cette caractéristique n’a pas changé au fil des ans, sa couleur unique rend le Polm Hash marocain facile à repérer dans une foule de haschisch proposé .

L’ia (ou aïa) ayya

L’aïa semble être l’appellation des plaquettes de marocains premium : moins compactées, moins sèches, beaucoup plus grasses que d’habitude, de meilleur qualité. De couleur sable ou brun, il est celui qui contient le plus de THC. Ces sous-variétés se divisent encore en qualités de fabrication (différents passages sur le tamis).

3ème passe : Résina, Zatla

Ce sont tout les résidus des différents tamis, ce shit est généralement mélangé à de la paraffine, cirage , henné et pire encore . Mieux vaut éviter.

Le haschich Pakistanais la Garda

la Garda

Ils affinent la Garda pendant des mois (au moins trois mois, jusqu’à plus d’un an) en la gardant à l’abri dans des peaux de chèvres ou de moutons fraîchement abattus. Les mois les plus chauds sont les meilleurs pour réaliser cette opération qui fera passer sa couleur de pollen à une couleur plus sombre. La lumière du soleil est absolument bannie pendant toute la durée de l’affinage. Cette technique héritée des anciens améliore les qualités gustatives du hash et améliore aussi sa puissance. Il est considéré comme étant le top du hash pakistanais. 

Résine de Ice Hash

Ice Hash

Le Ice Hasch fait avec de la glace, de l’eau très froide, un seau, des sacs spéciaux pour le tamisage et des tapis en silicone pour la collecte. Pour cette technique il faut congeler l’herbe, pour que les glandes de THC gèlent, puis les séparées a l’aide d’un sac. Certains l’appellent hasch à bulles car il porte le meme nom de marque que les sacs à bulles utilisé pour tamiser le THC.

Par ailleurs le haschich a aussi différentes appellations, on l’appelle résine de cannabis mais il s’appel souvent kif, zetla, hasch, shit, zeb, teuchi, teuch, chichon, tamien, bédo, tabasla, beuz, pétard, pét, tarpé, joint, oinje .

Tags : HaschichHashKiefrésineshitTrichome
Weed-master

The author Weed-master

Diffuseur weed média et responsable de la communication spécialisée dans le cannabis légal. Vous savez ce qu’on dit ? la connaissance, c’est le pouvoir. Comprendre la science qui se cache derrière la médecine du cannabis, tout en restant informé des dernières recherches, traitements et produits liés à la santé. Restez au courant des dernières nouvelles et des idées sur la légalisation, les lois, les mouvements politiques. Découvrez les conseils, les astuces et les guides pratiques des cultivateurs les plus chevronnés de la planète en passant par les dernières recherches et découvertes de la communauté scientifique sur les qualités médicales du cannabis.