close
Légalisation

Il est maintenant légal de cultiver et de fumer du cannabis récréatif dans le territoire de la capitale australienne

Legalisation Australie

Aujourd’hui, la possession et l’utilisation personnelle de cannabis, ainsi que la culture de deux plantes au maximum sur le territoire de la capitale sont légales

L’ACT deviens la première juridiction en Australie à légaliser l’usage personnel du cannabis après l’entrée en vigueur des nouvelles lois vendredi. À compter d’aujourd’hui, le 31 janvier 2020, il est légal de fumer un joint dans votre salon à Canberra. Posséder jusqu’à 50 grammes pour un usage personnel n’a absolument rien à craindre. Et vous pouvez faire pousser jusqu’à deux plantes dans votre jardin si vous vivez dans le Territoire de la capitale australienne. Cependant, vous ne pouvez pas vendre votre production et vous ne pouvez pas non plus la donner à quelqu’un d’autre.

Les défenseurs du cannabis à travers le pays saluent Michael Pettersson, député provincial d’ACT Labour, et les mesures qu’il a prises pour transformer une plante illégale en l’espace de 12 mois en une substance licite pour utilisation récréative.

En septembre de l’année dernière, l’ACT est devenue la première juridiction en Australie à adopter une législation pour légaliser l’usage personnel du cannabis.

Les adultes peuvent cultiver deux plantes par personne et quatre par ménage, avec une limite de 150 grammes de cannabis « humide ». Les utilisateurs doivent s’assurer que les plantes ne sont pas accessibles au public ou aux enfants.  Mais contrairement à d’autres juridictions dans le monde, dont le Canada et certaines parties des États-Unis, la vente ou la fourniture de cannabis demeure une infraction pénale. Ce n’est pas la première fois que les lois introduites par le territoire se heurtent aux lois fédérales. Les autorités ont cependant averti que les nouvelles lois australiennes sur le territoire captif entrent en conflit avec la législation fédérale. 

Le gouvernement fédéral a déclaré qu’il n’appuyait pas les nouvelles lois sur le cannabis dans le Territoire de la capitale australienne et pourrait utiliser la police fédérale australienne pour appliquer la loi du Commonwealth. 

En vertu des nouvelles lois, les résidents de Canberra peuvent posséder 50 g de cannabis sec ou 150 g de cannabis non séché. Alors que la semaine dernière, si un adulte était pris avec une plante, il recevrait une amende de 160$, à partir de vendredi il n’aura pas de pénalité. Par contre, les personnes qui partagent un joint ou donnent à leurs amis une quantité quelconque de cannabis commettent l’infraction de  »fourniture d’une substance interdite » qui peut entraîner une peine maximale de 80000 $ et/ou cinq ans de prison. 

Le ministre en chef de l’ACT, Andrew Barr, a déclaré que le changement symbolise une évolution de l’approche de la juridiction en matière de réforme des médicaments. 

« Je pense que cela reflète les valeurs de cette communauté que nous voulons que nos forces de l’ordre se concentrent sur le crime organisé et la production à grande échelle de drogues illicites et que nous ne voulons pas pénaliser ou stigmatiser les utilisateurs, en particulier les petits utilisateurs récréatifs », a-t-il déclaré. SBS News. 

Le Dr Nicole Lee du National Drug Research Institute soutient le changement et dit qu’il sera plus facile pour les consommateurs de drogues de demander de l’aide. 

« La guerre contre les drogues a créé et maintenu un niveau de stigmatisation autour de la consommation de drogues en général et elle continuera tant que la criminalisation de la consommation de drogues se poursuivra », a déclaré le Dr Lee à SBS News. 

L’un des principaux avantages de la décriminalisation et de la légalisation est qu’elle passe d’une question de justice pénale à une question de santé et de droits de l’homme.

Tags : AustralieconsommateursConsommationLoiRécréatif