close
Santé

Royaume-Uni : deux médicaments à base de cannabis approuvés pour le NHS

Blog-Cannabis

Le NHS (National Health Service) a donné son accord pour l’usage de l’Epidiolex et du Sativex

Des milliers de patients recevront des traitements à base de cannabis après l’approbation de l’utilisation de deux médicaments par le NHS. Les enfants atteints de deux formes rares et agressives d’épilepsie auront maintenant accès au médicament Epidiolex, qui aide à réduire les crises.

De plus, les patients atteints de sclérose en plaques (SP) se verront proposés un vaporisateur à base de cannabis appelé Sativex qui est utilisé pour traiter la raideur musculaire et les spasmes.

C’est la première fois que des médicaments contenant du cannabis sont recommandées au NHS par l’organisme de surveillance des drogues, le NICE.

Les associations ont accueilli favorablement cette mesure, mais ont déclaré que des milliers d’autres personnes qui pourraient bénéficier de médicaments à base de cannabis ont été laissées de côté.

Une modification de la loi en 2018 a rendu légale la prescription de cannabis médical par les médecins.

Mais beaucoup hésitent à le faire, invoquant l’absence de directives claires sur la prescription et les questions de financement des médicaments.

Cela a conduit certaines familles à partir à l’étranger à la recherche de médicaments, afin de les introduire illégalement au Royaume-Uni.

Les nouvelles recommandations du NICE permet d’examiner les produits à base de cannabis selon plusieurs critères. Ainsi l’organisme public a approuvé l’utilisation d’Epidiolex pour traiter les syndromes de Lennox-Gastaut et Dravet, deux types d’épilepsie qui touchent environ 9 000 personnes au Royaume-Uni.

Ce traitement est une solution orale de cannabidiol (CBD) mais ne contient pas de tétrahydrocannabinol (THC), l’ingrédient psychoactif du cannabis qui, selon certains parents, est ce qui aide le plus les enfants malades.

Le NICE a déclaré qu’il fallait approfondir la recherche sur les médicaments à base de cannabis avant de pouvoir approuver l’usage du THC pour d’autres formes d’épilepsie.

Les patients atteints de sclérose en plaques (SP) pourront utiliser un vaporisateur à base de cannabis appelé Sativex qui est utilisé pour traiter la raideur musculaire et les spasmes. C’est la première fois que des médicaments contenant du cannabis ont été recommandés par le NHS et par l’organisme de surveillance des drogues.

Simon Wigglesworth, directeur général adjoint d’Epilepsy Action, a salué la décision de recommander l’Epidiolex. Il a cependant ajouté qu’il y avait des milliers de personnes souffrant d’autres épilepsies complexes et résistantes au traitement qui pourraient potentiellement bénéficier de médicaments à base de cannabis.

Il a expliqué : ” Bien que cela soit décevant, nous comprenons que la recherche clinique est essentielle pour s’assurer que tout traitement recommandé dans le NHS soit sûr et efficace. Nous sommes conscients des efforts en cours pour faire avancer la recherche sur les médicaments à base de cannabis contre l’épilepsie, y compris ceux qui contiennent du THC, au même rythme.”

à lire aussi
Cancer du poumon VS Cannabidiol

Nice a également recommandé le Sativex pour traiter les spasmes musculaires dans le cas de la SP, un symptôme courant de la maladie.

Genevieve Edwards, directrice des affaires extérieures d’une association de la malade de la sclérose en plaque, a déclaré : ” Cela fait des années que nous faisons campagne pour l’accès à Sativex, et c’est fantastique que le Nice ait enfin écouté notre requête.”

Ces lignes directrices constituent un premier pas important, mais elles ne vont pas assez loin. Aucun traitement à base de cannabis n’a été recommandé pour traiter la douleur, un symptôme courant de la SP.

Selon elle, les données montrent que les traitements à base de cannabis pourraient aider environ 10 000 personnes atteintes de SP à obtenir un soulagement de la douleur et des spasmes lorsque les autres traitements échouent.

Les familles de deux enfants, Billy Caldwell et Alfie Dingley, tous deux atteints d’épilepsie sévère, ont fait campagne à plusieurs reprises pour faciliter l’accès aux médicaments à base de cannabis au Royaume-Uni.

L’Epidiolex et le Sativex sont fabriqués au Royaume-Uni par GW Pharma, basée à Cambridge.

Des réactions entre espoir et frustration

Chris Tovey, Chief Operating Officer de GW, a déclaré : “C’est une occasion importante pour les patients et les familles britanniques qui ont attendu pendant tant d’années que des médicaments à base de cannabis rigoureusement testés, attestés et approuvés par les autorités réglementaires soient remboursés par le NHS. C’est la preuve que les médicaments à base de cannabis peuvent être soumis avec succès à de vastes essais contrôlés et à un processus d’évaluation. Je suis extrêmement fier de toute l’équipe de GW pour avoir franchi cette étape importante dans le pays où la société a été fondée et où ces deux médicaments ont été développés et sont fabriqués.”

Helen Cross, consultante en neurologie pédiatrique à l’hôpital de Great Ormond Street, qui a dirigé les essais de l’Epidiolex au Royaume-Uni, a déclaré que c’était ” une bonne nouvelle “.
“Les syndromes de Dravet et de Lennox Gastaut sont tous deux des épilepsies complexes et difficiles avec des options de traitement efficaces limitées, ce qui donne aux patients une nouvelle option, qui pourrait faire une différence dans les soins “, a-t-elle ajouté.

Galia Wilson, présidente de Dravet Syndrome UK, a déclaré : “De nombreuses familles viennent nous voir pour nous poser des questions sur le potentiel des médicaments à base de cannabis, en particulier le cannabidiol, et nous sommes ravis qu’un médicament soit maintenant disponible.”
Mais tout le monde n’est pas aussi enthousiaste. De nombreux parents d’enfants épileptiques paient des milliers de livres par mois pour des médicaments importés d’Europe et du Canada qui contiennent du THC et du CBD.
Ils ont signalé des réductions spectaculaires du nombre et de la gravité des crises chez leurs enfants et sont furieux que le NICE n’ait pas approuvé de médicaments à base de cannabis pour l’épilepsie infantile qui contiennent les deux composants.

à lire aussi
L'ex-ministre du Royaume-Uni Norman Lamb demande la légalisation

De plus, selon ces organismes, l’absence de données probantes sur l’efficacité de ces traitements signifie que les personnes souffrant de douleur chronique ne devraient pas encore se voir prescrire des médicaments contenant du THC.

Millie Hinton, de la campagne End Our Pain, a déclaré que la nouvelle politique du NICE étaient ” une occasion manquée importante ” de prescrire du cannabis médical à des milliers de personnes souffrant de diverses affections. “Il est particulièrement affligeant de constater qu’il n’y ait aucune recommandation positive selon laquelle le NHS devrait autoriser la prescription de cannabis médical à base de la plante entière contenant à la fois du CBD (cannabidiol) et du THC dans les cas appropriés d’épilepsie infantile intraitable “, a-t-elle dit.

C’est ce type d’extrait de plante entière qui a transformé la vie d’un grand nombre d’enfants, y compris ceux impliqués dans les cas très médiatisés de l’année dernière qui ont conduit à la légalisation du cannabis médical.

Millie Hinton, de la campagne End Our Pain, a déclaré que la nouvelle politique du NICE étaient ” une occasion manquée importante ” de prescrire du cannabis médical à des milliers de personnes souffrant de diverses affections. “Il est particulièrement affligeant de constater qu’il n’y ait aucune recommandation positive selon laquelle le NHS devrait autoriser la prescription de cannabis médical à base de la plante entière contenant à la fois du CBD (cannabidiol) et du THC dans les cas appropriés d’épilepsie infantile intraitable “, a-t-elle dit.

C’est ce type d’extrait de plante entière qui a transformé la vie d’un grand nombre d’enfants, y compris ceux impliqués dans les cas très médiatisés de l’année dernière qui ont conduit à la légalisation du cannabis médical.

Un certain nombre de familles ont rencontré en personne les hauts représentants du NICE il y a quelques semaines à peine.

Ils ont expliqué de vive voix qu’ils payaient des milliers de livres sterling tous les mois pour avoir accès a des extraits de plantes entières de cannabis médical, et que leurs enfants présentaient des réductions spectaculaires des taux de crises et des améliorations tout aussi spectaculaires de leur qualité de vie.

Source : www.bbc.com

Tags : cbdEpidiolexSativexUK