close
Légalisation

Canada : Les personnes âgées enregistrent la plus forte croissance de consommation de cannabis depuis la légalisation

Blog-Cannabis

Les Canadiens de plus de 65 ans ont connu la plus forte croissance de la consommation de cannabis après la légalisation, selon une étude publiée mercredi par Statistique Canada.

Avec la légalisation, les Canadiens les plus âgés étaient moins susceptibles de consommer du cannabis dans l’ensemble – 7 % comparativement à 25 % des personnes âgées de 25 à 44 ans.

Ils étaient également plus susceptibles d’en consommer pour des raisons médicales que pour des raisons récréatives : plus de la moitié ont affirmé n’en consommer que pour des raisons médicales, et moins susceptibles d’en consommer quotidiennement ou presque quotidiennement et plus susceptibles d’acheter uniquement par des voies légales.

Selon l’Enquête nationale sur le cannabis de Statistique Canada, les personnes âgées qui consomment du cannabis le font depuis la légalisation. Parmi les utilisateurs de plus de 65 ans, plus d’un quart sont de nouveaux utilisateurs, contre 10 % des 25 à 44 ans.

Une étude similaire menée au cours de l’été a montré que les consommateurs de cannabis d’âge intermédiaire ou plus âgés étaient plus susceptibles d’avoir commencé depuis leur légalisation.

à lire aussi
À la Saint Valentin, les idées cadeaux fleurissent...

À l’époque, Jenna Valleriani, directrice exécutive de Hope for Health Canada, l’interdiction légale du cannabis était un frein important.

“Pour beaucoup de gens de ce groupe démographique, l’illégalité les éloignait souvent du cannabis “, a-t-elle dit.

Avant la légalisation, Global News s’est entretenu avec un professeur de médecine gériatrique qui a prédit que l’utilisation chez les personnes âgées augmenterait sur le marché légal, ne serait-ce que parce que les personnes âgées sont moins susceptibles d’avoir des contacts avec le marché illégal.

“Pour de nombreuses personnes âgées, le fait de pouvoir aller en magasin ou dans un dispensaire fera une énorme différence par rapport au fait d’avoir à chercher quelqu’un qui sait où se procurer le produit “, a déclaré Christopher Frank de la faculté de médecine de l’Université Queen’s.

Cependant, il rappelle que les personnes âgées et leurs médecins devraient être ” prudents ” au sujet du cannabis, citant le danger de confusion, de chutes et de conflits avec d’autres médicaments.

Plus tôt cette année, un médecin de Saint John (Nouveau-Brunswick) a publié un article dans lequel elle décrivait une crise cardiaque qu’une de ses patientes de 70 ans a eue après avoir mangé un “edible” de cannabis acheté illégalement et qui était beaucoup plus puissant que prévu.

Tags : CanadaConsommationseniorstatistique