close
Science

Le THC peut aider à réguler le rythme circadien et le vieillissement

Blog-Cannabis

Les cannabinoïdes peuvent aider à maintenir cette horloge circadienne au maximum.

Les signaux environnementaux, tels que la lumière et la température, sont des facteurs qui influent sur le comportement des organismes. Cela les aide à réguler l’alimentation, le sommeil et d’autres activités en fonction du moment de la journée. Les individus utilisent ces signaux pour améliorer leur survie et leur forme physique avec le temps. Collectivement, le phénomène est appelé rythme circadien ou horloge circadienne. Il dicte certains des besoins les plus fondamentaux d’un individu. Un rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ, qui possède au moins un cycle par période de 24 heures. Le terme « circadien», inventé par Franz Halberg, vient du latin circa, « autour», et dies, «jour», et signifie littéralement cycle qui dure « environ un jour ».

Bien que l’observation selon laquelle le comportement des animaux soit adapté à l’heure de la journée a été faite il y a longtemps, les mécanismes biologiques et physiologiques expliquant ces processus ont commencé à être étudiés récemment . Ces études ont révélé l’existence de gènes de l’horloge circadienne et, plus important encore, le fait que les modifications des gènes de l’horloge se produisent au cours du vieillissement.

Rythme circadien et vieillissement

L’un des symptômes les plus signalés de perturbations du rythme circadien chez les personnes âgées est la perturbation du sommeil. La qualité et la cohérence du sommeil sont deux des aspects les plus touchés de la biologie circadienne qui se détériorent avec l’âge. De plus, le sommeil faisant partie intégrante de la consolidation de la mémoire , les troubles du sommeil liés au vieillissement se produisent souvent en même temps avec des maladies cognitives et / ou neurodégénératives. Les oscillations de la température corporelle (c’est-à-dire plus élevées le jour et plus faibles la nuit) et la production d’une hormone de croissance humaine sont d’autres facteurs physiologiques sur lesquels un rythme circadien anormal a un impact négatif.

rythme circadien, vieillissement, récepteurs CB1, système endocannabinoïde, 2AG, THC, cannabinoïdes

Le système endocannabinoïde change avec l’âge

De nombreuses études démontrent que le système endocannabinoïde régule le sommeil, la faim, la température corporelle et la fonction cognitive. Le fait de vieillir causera des perturbations et un dysfonctionnement du rythme circadien.

à lire aussi
Analogie parfaite entre le cannabis et la vanille.

Sans surprise, le système endocannabinoïde lui-même est modulé à mesure que nous vieillissons . Des études plus récentes, réalisées sur des humains à l’aide de TEP, montrent des augmentations de la réactivité des récepteurs CB1 spécifiques au sexe chez les femmes âgées. Les changements se produisent non seulement au niveau des récepteurs, mais aussi des endocannabinoïdes. Par exemple, le 2-AG diminue avec l’âge.

De même, des études chez des souris vieillissantes ont montré que le déficit en CB1 entraînait des troubles du comportement liés à l’âge beaucoup plus tôt que chez les souris dont le gène CB1 était intact. Ces résultats indiquent que la préservation du tonus des endocannabinoïdes est importante pour la fonction cognitive appropriée au cours du vieillissement.

De plus, des données récentes chez les primates indiquent que les composants du système endocannabinoïde sont eux-mêmes soumis à la régulation du rythme circadien. À savoir, la fabrication de nouveaux récepteurs CB1 est sous modulation circadienne. Cela indiquerait que l’abondance disponible des récepteurs aux cannabinoïdes varie selon le jour et la nuit.

rythme circadien, vieillissement, récepteurs CB1, système endocannabinoïde, 2AG, THC, cannabinoïdes

Les cannabinoïdes peuvent-ils traiter ces changements liés à l’âge?

De nombreuses preuves suggèrent que de faibles doses de THC (≤ 3 mg / kg chez les rongeurs) et d’ autres cannabinoïdes pourraient être thérapeutiques pour certains aspects des pathophysiologies liées à l’âge. Par contre, à des doses élevées(≥ 3 mg / kg chez les rongeurs et ≥ 0,15 mg / kg chez l’homme, la réponse au THC peut être délétère.

à lire aussi
Certaines mousses contiennent un analgésique semblable au THC

En outre, l’ heure de la journée où le THC est administré peut avoir une incidence considérable sur les réponses physiologiques, ce qui peut nous ramener à la constatation que l’expression des récepteurs aux cannabinoïdes est soumise à une modulation circadienne. 

Les implications de ces résultats vont loin. Les médecins prescripteurs doivent prendre en compte non seulement la posologie, mais également l’âge et l’heure de la prise de cannabis.

Quoi qu’il en soit, la pharmacologie des cannabinoïdes semble prometteuse dans le traitement de certains aspects en déclin de la physiologie liés à l’âge, bien que nous ayons encore beaucoup à apprendre sur la modulation circadienne des gènes d’endocannabinoïdes et sur la fenêtre optimale pour les traitements.

Une étude proposée  par rxleafs.com

Tags : CannabinoïdesSystème endocannabinoïdeTHC