close
Légalisation

La Chambre des députés discute du cannabis médical au Brésil

Blog-Cannabis

Le Sénat Brésilien discute actuellement de la réglementation de l’herbe à des fins médicales

Il y a deux jour, le Sénat fédéral Brésilien a tenu une audience publique sur le cannabis médical. L’agence de réglementation de la santé du Brésil (Anvisa) place la question de la légalisation à l’ordre du jour et la commission de la sécurité sociale de la chambre des représentants soumet également le débat en plénière. La Commission des droits de l’homme et de la législation participative au Brésil (CCH) a programmé cette audience publique portant sur la réglementation, l’application et la taxation du cannabis à des fins médicales et du chanvre industriel.

L’idée est d’établir une norme complète pour le cannabis médical et le chanvre industriel au Brésil, sur la base de la législation en vigueur dans les États américains et en Uruguay.

Convoquée par le député Eduardo Costa les membres présent à la réunion étaient nombreux: Le ministre de la Citoyenneté, Osmar Terra , qui s’est exprimé devant la Commission des droits de l’homme et de la législation participative du Sénat , ainsi que Carlos Gourlart , représentant du ministère de l’Agriculture, William Dib , président de l’Agence nationale de surveillance sanitaire, Leandro Ramires , représentant de l’Association brésilienne des patients souffrant de cannabis médicinal (Ama + ME), Rodrigo Mesquita , avocat de Reforma, Réseau juridique pour la réforme de la politique des drogues, Carlos Vital Côrrea Lima , président du Conseil fédéral de médecine (CFM) et Ricardo Ferreira, Représentant de la société brésilienne d’études sur le cannabis.

à lire aussi  Le Vanuatu, légalise le cannabis médical

L’Anvisa doit réglementer la production médicinale de cannabis jusqu’en novembre

Le Dr William Dib (médecin et politicien) a déclaré mardi que l’agence devrait légiféré la production, la culture, l’importation et le transport de cannabis pour usage médicinal jusqu’à novembre 2019. La consultation publique durera jusqu’au 20 août. Après cela, Anvisa compilera les suggestions dans un délai de 30 à 40 jours. L’organe votera ensuite sur le règlement proposé.

Actuellement, seuls les patients ayant une autorisation judiciaire peuvent produire ou importer des produits à base de cannabis à des fins thérapeutiques. Les décisions sont individuelles pour chaque patient. Avec la réglementation, la production et l’importation seront accessibles à d’autres patients.

Anvisa ne discute pas de l’usage récréatif et de la libération de drogue, nous discutons seulement de l’usage médical.

5.0
04
Blog-Cannabis
Tags : BrésilLoiPolitique