close
CBD

L’agence américaine des produits alimentaires va rendre le débat du CBD public

Blog-Cannabis

La FDA tient sa première audience sur le CBD en mai, alors que l’agence envisage de légaliser le composé dans les aliments et les boissons.


La Food and Drug Administration va organiser sa première audience publique sur la légalisation du CBD dans les aliments et les boissons, afin de déterminer comment réglementer le produit du cannabis nouvellement légalisé. L’audience aura lieu le 31 mai.

L’agence veut des données sur l’innocuité du CBD dans les produits alimentaires et des commentaires sur la façon dont elle pourrait réglementer la fabrication, la commercialisation et l’étiquetage, selon un avis publié mardi dans le Federal Register.

Scott Gottlieb, commissaire sortant de la FDA, a nommé Amy Abernethy, commissaire adjointe principale et Lowell Schiller, commissaire associé principal pour les politiques. Ils coprésideront un groupe de travail de haut niveau chargé d’évaluer cette question.

Scott Gottlieb

“Il est essentiel que nous répondions à ces questions sans réponse concernant le sujet du CBD et d’autres produits dérivés du cannabis pour ainsi aider à éclairer la surveillance réglementaire de la FDA sur ces produits : en particulier au moment où l’agence examine s’il serait approprié d’autoriser l’utilisation du CBD dans les suppléments alimentaires et autres aliments, a déclaré Gottlieb dans une déclaration mardi.

Le CBD, l’abréviation de cannabidiol, est un composé non psychoactif présent dans la plante de cannabis qui promet de détendre le corps sans altérer l’esprit comme le THC. Le Congrès a légalisé le CBD dérivée du chanvre en décembre dernier.

Cette situation était censée entraîner une augmentation du nombre de produits de consommation infusés avec le composé de cannabis. Cependant, les règles de la FDA interdisant l’ajout de CBD dans les aliments et les boissons ont maintenu la plupart des grandes entreprises à l’écart, bien qu’un certain nombre de jeunes entreprises aient quand même fait le grand saut.

Face aux appels du Congrès, la FDA a cherché une solution en privé. Elle va maintenant rendre ses efforts publics, d’abord avec la réunion qui aura lieu à son siège près de Washington, D.C. Gottlieb a déclaré que le groupe de travail prévoit de partager ses conclusions dès cet été.

“Il s’agit d’un sujet compliqué et nous nous attendons à ce qu’il prenne un certain temps pour le résoudre complètement “, a-t-il dit. “Néanmoins, nous sommes profondément concentrés sur cette question et nous nous engageons à continuer d’impliquer les parties prenantes pertinentes alors que nous envisageons des pistes potentielles pour l’avenir.

La FDA et la Federal Trade Commission ont adressé mardi des lettres d’avertissement à trois entreprises : Advanced Spine and Pain’s Relievus, Nutra Pure et PotNetwork Holdings ; pour avoir prétendument fait des allégations non prouvées concernant leurs produits CBD, comme aider à traiter le cancer et la maladie d’Alzheimer.

“La FDA continue d’être préoccupée par la prolifération d’allégations médicales flagrantes concernant des produits affirmant contenir du CBD qui n’ont pas été approuvés par la FDA, tels que les produits et les entreprises qui reçoivent aujourd’hui des lettres d’avertissement “, a déclaré M. Gottlieb.

De nombreuses autres entreprises liées au CBD font des allégations santé exagérées et c’est la raison principal pour laquelle la FDA rend public le discours.

Source : CNBC

Tags : AlimentaireFDALoiUS