close
CBD

Le cannabinoïde CBD inhibe la psychose

Blog-Cannabis

Des scientifiques dévoilent comment le cannabidiol (CBD) peut combattre la psychose chez les jeunes

600 milligrammes de CBD ont été en mesure de réduire l’activité des régions du cerveau liées à la psychose, selon une nouvelle étude menée par le King’s College of London.

Une dose de 600mg de CBD réduit la psychose chez les adolescents

Une nouvelle étude du King College of London révèle que le Cannabidiol (CBD) est en mesure de réduire le dysfonctionnement cérébral chez les jeunes personnes atteintes de psychose.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue JAMA Psychiatry, ils fournissent la première preuve du fonctionnement du cannabidiol pour réduire les symptômes psychotiques, notamment chez les adolescents.

Le cannabidiol est une molécule non-psychoactive qui se trouve dans le cannabis et qui possède des propriétés uniques pour la santé.

La forme pure (à 99,9%) de CBD à récemment reçu une licence américaine d’exploitation sous le nom du médicament Epidiolex ® (produit par la société pharmaceutique GW). On l’emploie dans le traitement de l’épilepsie grave comme le syndrome de Dravet et de Lenox Gasteau.

Un précédent dans la recherche

Le Professeur Meshoulam a défini précédemment que le CBD est un remède idéal pour la schizophrénie, mais jusqu’à présent on ne sait pas exactement comment la molécule affecte le cerveau pour soulager de la psychose.

“Le traitement actuel des personnes atteintes de psychose repose sur des médicaments des années 50 qui, malheureusement, ne fonctionnent pas pour tout le monde”, a déclaré le Dr Seznik à Hacharya, de l’ Institut de psychiatrie, psychologie et sciences du cerveau(IoPPN). Nos résultats ont commencé à dévoiler les  “mécanismes cérébraux” grâce à un nouveau traitement qui fonctionne très différemment des autres antipsychotiques. “

L’étude du King’s College de Londres

Les chercheurs ont examiné un groupe de 33 jeunes personnes qui présentait des symptômes psychotiques, avec 19 personnes témoins en bonne santé. Une seule dose de cannabidiol (CBD) à 600 mg fut administrée sur 16 personnes, et 17 ont reçu un effet placebo.

Tous les participants ont été examinés avec un scanner IRM lors d’un exercice de mémoire qui déclenche les trois zones du cerveau connues pour être impliquées dans la psychose.

Et comme prévu, l’activité cérébrale chez les participants à risque était anormale par rapport à celle des participants en bonne santé. Cependant l’activité cérébrale de ceux ayant reçu cette dose de CBD s’est révélée moins importante que ceux ayant reçu le placebo. Ceci suggère que le CBD aide à réguler l’activité cérébrale à un niveau stable et normal.

“L’une des raisons pour lesquelles le CBD est excitant, c’est qu’il est très bien toléré par rapport aux autres antipsychotiques que nous avons à notre disposition “, a déclaré Bhattacharyya du King’s College.

Conclusion

La plupart des antipsychotiques actuels ciblent le système de signalisation chimique de la dopamine dans le cerveau, tandis que le CBD fonctionne d’une manière différente.

Fait significatif, le composé est très bien toléré, évitant les effets secondaires indésirables tels que le gain de poids et d’autres problèmes métaboliques associés aux médicaments existants.

“Il y a un besoin urgent d’un traitement sûr pour les jeunes souffrant de psychose.”

L’Institut de psychiatrie, de psychologie et de neurosciences du King’s College prévoit maintenant un vaste essai clinique de 300 patients pour tester le véritable potentiel du CBD.  Le recrutement pour l’essai devrait commencer au début de 2019.

Les dernières découvertes soulignent la complexité du cocktail de produits chimiques (cannabinoïdes) que l’on trouve dans la plante de cannabis; et à un moment où les lois sur le cannabis sont de plus en plus libéralisées dans de nombreux pays.